Derniers sujets
» The end is just the beginning
Dim 30 Juil - 21:25 par Scylla Fentkräes

» [Quête] Chic, chic, chic, des Ashrynes ! [PV:Leïen]
Jeu 20 Juil - 2:59 par Invité

» [FLOOD] La dernière chose...
Mer 19 Juil - 18:49 par Invité

» Le conte du traître | Allen & Herzevan
Mer 19 Juil - 15:47 par Invité

» TOPS-SITES ÉDITION N°19
Mer 19 Juil - 13:10 par Invité

» Au fil du temps
Mar 18 Juil - 13:17 par Invité

» Concours de dessin
Mar 18 Juil - 11:28 par Scylla Fentkräes

» Petite Aetrayelle cherche partenaire de RP [En cours]
Lun 17 Juil - 13:54 par Invité

» TOPS-SITES ÉDITION N°18
Lun 17 Juil - 0:32 par Elih Marendir


∇ Le Volcan des Âmes Egarées ∇

 :: Les Quêtes :: Le Continent Sibyllin Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Elih Marendir
avatar
Elih Marendir
Ashryn - Sylvar - IV
Parchemins : 1547
Le Volcan

Quêtes



Le Défi Impossible

Le sommet du volcan paraît si lointain, mais est-il pour autant inaccessible comme tant de personnes l’affirment ? Les jeunes gens riches n’ont pas les mêmes priorités que la populace moyenne, et cela se prouve encore aujourd’hui. Ennuyé par son train-train quotidien et empli d’une soif de conquête, un homme aux multiples talent s'est posé la question et a décidé d’organiser une grande course se terminant en haut de la montagne de feu. Celui ou celle parvenant à monter, planter le drapeau qui lui aura été attribué, puis redescendre, gagnera une forte somme d’argent. De quoi vivre convenablement pendant quelques années, si ce n’est toute une vie. Poussées par leur cupidité, une foule de personnes se précipitent sur la ligne de départ et vous en faites partie, quel que soit vos raisons. Mais qui peut imaginer quel danger se trouve sur ce chemin déjà bien escarpé ? Car après tout le volcan n’a pas cette réputation de meurtrier pour rien…


Le Joyau de la Couronne

Les rumeurs vont vite dans les terres de Langzyliah, très vite et ce pour une raison simple : l’appât du gain fonctionne incroyablement bien. La majeure partie de la population étant pauvre, une occasion de passer de l’autre côté de la barrière économique n’est pas souvent refusée, même si l’on doit se salir les mains. Beaucoup n’ont plus rien à perdre, pas même leur honneur. On raconte donc qu’une pierre précieuse d’une valeur inestimable serait cachée au sein du volcan. Que ce soit par cupidité ou pour ressentir le frisson de l’aventure, vous cherchez à recueillir plus d’informations avant de vous lancer dans le ventre du monstre. Seulement, au moment où vous pénétrez dans l’une des nombreuses grottes du volcan, un glissement de terrain fait s’écrouler d’immenses rochers bloquant à présent la sortie. Perdu dans le noir, tentez de vous échapper au plus vite et oubliez le trésor, car une drôle odeur de fumée flotte dans l’air..


Une coulée ardente

Vous venez à peine de commencer votre voyage et tout semblait se dérouler à merveilles jusqu’au moment où vous avez mis les pieds sur le territoire du Volcan des Âmes Egarées. La population, aussi maigre soit-elle, paraît extrêmement agitée et il est aisé de comprendre pourquoi : le grand volcan vient d’entrer en éruption. Bien que ceci soit devenu commun, il semblerait que cette fois, sa puissance ait considérablement augmenté pour une raison inconnue. Ou peut-être bien que si. Un homme raconte avoir aperçu ce qu’il désigne comme une sorcière s’engager dans les grottes, clamant que sa vengeance tomberait. Cela peut paraître anodin, mais un groupe d’explorateurs prend cette piste très sérieusement et décide de s’engager dans le volcan pour la déloger et mettre fin au carnage. Avant de pouvoir dire quoi que ce soit, vous vous retrouvez embarqué et vous n’avez plus qu’une seule option : survivre.


Le Gardien

Il est fort peu fréquent que quelqu’un s’aventure au Volcan des Âmes Egarées. Pourtant, depuis plusieurs jours, une silhouette apparaît toujours au même endroit. Peu visible, presque effacée dans le paysage, elle a été surnommée, au fil du temps, la gardienne des lieux. S’éclipsant derrière les pentes escarpées du géant de feu, on la compare même à un fantôme. D’autres pensent à une bête immense mais discrète, s’assurant uniquement du respect de son territoire. Toutes ces suppositions flottent dans votre esprit, et vous remarquez bien vite que vous n’êtes pas le seul à vouloir une réponse, d’autant plus que s’il s’agit d’un monstre, il pourrait bien garder une forte somme d’argent ! Vous vous y aventurez alors mais à peine arrivé, vous comprenez votre erreur et la regrettez amèrement. La dite silhouette n’est autre qu’une Mangraine féroce et déchaînée, qui, dès qu’elle vous voit, n’hésite pas à vous charger pour vous faire passer l’envie de vous introduire chez elle. La fuite paraît impossible, mais avez-vous vraiment un autre choix ?



Suis ma voix..

Marcher.. encore marcher.. toujours marcher.. et ce jusqu’à arriver à destination. Cette routine, si vous êtes un voyageur, vous ne le connaissez que trop bien. Pourtant, l’habitude de ce train de vie n’effacera jamais les courbatures après un long voyage, et cette seule pensée vous fait soupirer. Aujourd’hui ne fait pas exception à la règle, car vous reprenez votre route. Cependant, cette fois-ci, quelqu’un vous appelle. Un homme, une femme, vous ne parvenez pas à définir son sexe, ni son âge, ni quoi que ce soit d’ailleurs. Mais elle vous attire. Irrémédiablement. A un tel point que vous n’avez même pas réfléchi à ses origines et que vous avez bêtement suivi le sentier menant jusqu’à cette dernière. Ce n’est qu’une fois arrivé que vous réalisez : pourquoi êtes-vous soudainement dans un lieu si noir et si chaud ? La personne devant vous reflète tout ce que vous désirez et vous vous sentez à l’aise. Peut-être un peu trop à l’aise. Cela ne cache-t-il pas quelque chose ? Peu importe, vous êtes tellement bien…


La Révolution est en marche !

Vous vous trouvez pour une raison qui vous est propre au Volcan des Âmes Égarées. Sur votre route, vous apercevez au loin une petite troupe de Karaks (cf Peuplades) plutôt énervée venant probablement du Front. Ils viennent peu à peu à vous jusqu'à vous hurler dessus de prendre les armes et de venir avec eux combattre. Mais combattre quoi ? Lorsque vous posez cette question ils vous balancent, outrés, tout un discours concernant la menace du Mal qui règne sur ce continent. Car ces petits êtres ont bien l'intention d'éliminer le Chao lui-même. Et si vous ne voulez pas rejoindre cette petite armée qui vous semble ridicule et que vous protestez, ils vous assailliront d'injures soulignant votre lâcheté et votre faiblesse en plus de vous forcer davantage la main. Il se peut aussi que certains se montrent violents...

Si vous êtes Norphis, Ulfurbes ou que vous avez de mauvaises intentions, les Karaks le sauront et vous attaqueront à vue.

Peut-être que ce qui vous semble ridicule pourrait s'avérer mortel...


By Naya


Isalia (c) 16
Elih Marendir
Mar 24 Jan - 16:16
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Langzyliah :: Les Quêtes :: Le Continent Sibyllin-
Sauter vers: