Nihil [en cours]

 :: Partie HRP :: Fiches de personnage :: Validées Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : 1, 2  Suivant
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Ashryn - Avaenn - I
Parchemins : 20

Invest Cendrefer
Identité
  • Surnom :Nihil Le Chuchoteur, Le Sans-Visage, Le reflet.
  • Âge :27 ans
  • Sexe :Masculin
  • Race : Ashryne
  • Occupation : Voyageur
  • Lieu d'habitation : Aucun pour l'instant, sur les routes
Statistiques

  • Force

  • ■ Force physique :4
    ■ Endurance :3

  • Dextérité

  • ■ Vivacité :3
    ■ Habileté :4

  • Intelligence

  • ■ Fermeté psychique :4
    ■ Adaptation :3

  • Prestige

  • ■ Apparence :1
    ■ Contact social :1

  • Ensorcellement

  • ■ Affinité magique :3
    ■ Puissance/Résistance : 4

    Biens
    Ensorcellements

    -
    -Force de la nature (Racial)
    -Symbiose sensitive (Racial)
    -Contrôle des illusions
    -Changement d'apparence
    -Clônage

    Inventaire

    - Monnaie -

    - Pièces de bronze : 100
    - Pièces d'argent : 34
    - Pièces d'or : 22
    Pour tout ce qui concerne cette partie, veuillez faire vos lancers dans CE SUJET

    - Objets achetés avec l'argent reçu au début de l'aventure -
    Veuillez lister vos achats et déduire l'argent

    -sac sans fond 1po
    -matériel escalade 10pa
    -coutelat 1pa
    -cuirasse 20 pa
    -gantelets 20 pa
    -grèves 20 pa
    -Visière (masque) 15 pa
    -Robe renforcé ( grande toge noire) 2 po
    -cape capuche bonne qualité 20pa
    -costume noble 2po
    -lame noble 2po
    -dague (5) 10 pa
    -rapière 45 pa
    -arbalète de poing 50 pa
    -carte 10pa
    -torche éternelle 50pa
    -acide (2) 1po


    Total  10 po 71pa

    - Pièces de bronze : 110
    - Pièces d'argent : 37
    - Pièces d'or : 11

    Gains

    Cette partie sera remplie par les administrateurs.

    Physique

    Un masque de fer, voilà ce qu'il faut retenir de mon apparence. C'est le plus important, le plus crucial, le plus apparent aussi des objets qui ornent ce corps meurtris qu'est celui de Invest. Le masque est une nécessité, voir une obligation. Sans lui, nous sommes fragiles. Pas à nos propres yeux, non, mais aux yeux de tous. Car le corps d'Invest est grand et puissant certes, mais aussi laid et repoussant que possible. Sa peau semble fondue sur ses muscles, ses paupières semblent sèchent et quasi inexistantes. Ses yeux sont noires, pour une raison obscure et ses lèvres et ses dents sont aussi grises que la cendre. Comme si les flammes dont il avait été la victime durant son enfance avaient changées sa nature. C'est aussi fascinant que terrifiant. Enfin, nous portons en tout temps de grandes robes amples aussi noire que la nuit afin de protéger ce corps affaiblis des rayons du soleil. Bien que ceux-ci ne nous causent aucunes blessures réelles, ils nous crées de sérieuses démangeaisons, comme s'ils réouvraient d'anciennes cicatrices. Malgré tout, et principalement à cause de la nature d'Invest, ses muscles restent saillant et puissants. Une musculature d'athlète nous donnant un avantage physique plus que louable.

    MINIMUM DE 200MOTS

    Psychologie

    Invest est un enfant troublé dont la croissance sociale s'est arrêté en bas âge. Bien que capable de calculs élaborés et de réflexions très poussées, voir même étonnantes, le fait d'avoir été depuis longtemps caché de la face du monde par son tuteur a réduit ses interaction sociales à un niveau proche du néant. Néanmoins, il reste un être intelligent et aux capacité cognitives bien développé. Car pendant qu'Invest souffrait en silence sous la férule de son "tuteur", je ne cessais d'évoluer de mon côté. Jusqu'au jour tant attendu où je réussis à le mettre de côté et à prendre pleine possession (ou presque) de nous. Je donnai alors à Invest ce qu'il n'avait pas et ce qu'il aurait dû avoir normalement. La fierté de se dépasser, le courage d'affronter, la force de se battre et l'ambition nécessaire pour se lever et regarder au delà de l'horizon. Je suis Nihil, entité habitant Invest depuis sa naissance, me réveillant le jour lointain où son corps fut pratiquement détruit...réduit à poussière. Depuis longtemps, je dû resté reclu dans un coin sombre de son esprit...jusqu'à ce que j'aie assez de force pour prendre le dessus. Ne vous méprenez pas cependant, nos sentiments sont partager. Les sentiments qu'il ressent ont ceux que je ressens aussi...nous ne sommes qu'un. Cependant, alors que lui n'est qu'une enveloppe...un corps mortel...je suis de mon côté un esprit immortel. Certains vous diront probablement que je suis fou, mais comment expliquer le fait que nous nous tenons tous deux ici, dans le même corps, tout en étant si différent? La douleur qu'il ressent, je ne la ressens pas. Alors qu'il continue de vieillir et d'apprendre, je reste dans la fleur de l'âge et je suis omniscient. Je suis l'incarnation de la supercherie, de la duperie, du mensonge...l'ombre de Invest. Je suis celui que son clan a toujours craint. Je suis...ce qui n'existe pas encore, mais qui a toujours été. Je suis...un Dieu et je m'élèverai au dessus de tous vivants et plongerai ce monde dans une nuit éternelle.
    MINIMUM DE 350MOTS

    Histoire

    Invest...pauvre Invest. Il est né il y a de cela près de trente ans déjà. Né de parents nobles et riches qui avaient délaissez les coutumes et traditions de leurs ancêtres pour vivre une vie de luxure et de gourmandise. Ils avaient renoncés aux dieux aussi, à un en particulier qui avait pourtant toujours veillez sur la descendance de ce clan. Un être sombre et maître des arts de la supercherie. Un être aussi vieux que le monde disait-on, que l'on se plaisait à nommer: l'usurpateur. Il fut d'ailleurs, il y a longtemps, celui qui enseigna au clan des Cendrefer les arts de l'illusion. Un art qui les sortis de la misère et de la pauvreté et qui les hissèrent dans les hautes sphères de l'aristocratie. Mais en échange, le premier né de chaque génération devait être sacrifié au seigneur de la duperie.

    Une tradition qui dura plusieurs décennies, jusqu'à la naissance de Invest. Sa mère était sublime et son père était beau. Les deux étaient grands, dotés de personnalités fortes et riches, immensément riches. L'une était l'héritière de la branche principale de ce clan alors que l'autre, son lointain cousin, était l'héritier d'une branche secondaire de petite noblesse. Cependant, avec ces richesses abondantes vinrent le sentiment de puissance et d'être inatteignables. Ils usèrent des arcanes que leurs ancêtres avaient appris afin de s'enrichir...mais refusèrent d'accomplir leur part du contrat.

    Vivants à vice allure, fêtes après fêtes aussi déjantées les unes que les autres, ils donnèrent dans cette vie de luxure et d'excentricité, naissance à un fils. Une santé parfaite, de beaux yeux verts émeraudes et une peau magnifique. Nuls n'en doutaient, il allait devenir aussi beaux que leurs parents, et probablement aussi riches...mais...à l'aube de son premier anniversaire, une lune de sang se dessina dans le voile nocturne. Les nuages recouvrirent ensuite les cieux d'une nappe grise et épaisse, ne laissant qu'un faible halo rosé les éclairer eux, accentuant leur sinistre ombrage sur le monde.

    Signe du destin ou pur hasard, cette nuit là après avoir bordé son fils, le père et la mère, oublièrent une bougie un peu trop près du berceau du bambin. Ivres de vins et étourdis pas les opiacés, ils quittèrent la chambre sans prendre garde, sans mesurer les conséquences de leurs actes...non seulement concernant la flamme et l'enfant, mais en oubliant aussi que cet enfant...aurait dû mourir dès son​  premier souffle. La bougie tomba, mettant feu à la couverture au pied du berceau de l'enfant. Les flammes léchèrent ses pieds, le réveillant en un cri de douleur et de pleur. Assommés par les diverses substances qu'ils avaient consommés, les parents ne se réveillèrent jamais...puis le feu s'empara des rideaux, alors que les premières flammes continuaient de bruler le bercer et le bébé en son centre. Bientôt, le manoir entier fut pris par les flammes, faisant s'élever dans la noirceur de la nuit les lueurs du chaos et de la destuction. Et c'est là...que je pris vie.

    Alors que l'enfant hurlait toujours de douleur, pendant que ses pleurs se frayait un chemin entre le crépitement du bois brulant et pendant que la lumière agressive de l'incendie se mêlait aux ténèbres, je décidai de m'emparer de cet enfant, de reprendre ce qui m'était dû. Au dessus de sa chambre, au grenier, les réserves d'eau potables contenus dans des tonneaux se déversèrent au travers du plafond de la chambre, sauvant la vie du corps que j'allais partager avec Invest. Le feu concentré dans la chambre fut alors noyé dans cette chute d'eau et le bébé fut sauver...mais il ne pleurait plus, ne bougeait plus, ne respirait plus.

    Ses yeux devinrent noir alors qu'il cherchait à voir le monde.

    Ses lèvres et ses dents devinrent grises alors qu'il tentait de respirer.

    Sa peau se craqua et tomba en lambeau alors qu'il tentait de bouger. Les cloques d'eaux éclatèrent...puis un long cri strident s'échappa de sa bouche.

    Mon cri...le mien...je venais de renaître en lui et lui donner, par la même occasion...son second souffle de vie. Mais mon esprit était trop faible pour pouvoir totalement prendre contrôle de ce corps. Je fus donc chasser dans un coin sombre de son être, voué à y être oublié jusqu'à ce que l'enfant devienne un homme et que sa puissance devienne aussi mienne.

    Heureusement, ce cri alerta les secours qui arrivèrent et fouillèrent les décombres de la maison. Des heures s'étaient déjà écoulées, et si le bébé était souffrant, ma volonté le maintenait en vie. Il était hors de question que celui-ci m'échappe. S'il mourrait, je risquais aussi de m'éteindre puisqu'ayant décider de m'y établir pour enfin voir de quoi était fait le monde des mortels. Je n'allais pas repartir bredouille, certainement pas. Alors je continuai d'hurler, faisant entendre ma voix de par les cordes vocales fragiles du bambin. J'hurlai encore et encore, jusqu'à ce que des mains viennent me retirer de là. Elles prirent d'abord les poutres de bois qui s'étaient empilées par dessus le berceau où nous étions prisonnier. Enfin, elles prirent le corps dans lequel je m'étais enfermé. C'était un homme, le croquemort du village. Regardant autour de lui, tournant sa tête d'abord à gauche, puis à droite, il enveloppa Invest dans un linge humide,
    le plaça contre son torse...puis partie dans la nuit. Je me souviendrai toujours de cette lune rouge qui nous éclairait de ses rayons incandescent alors que la silhouette du voleur d'enfant se dissipait dans la nuit. N'eusse été de lui...nous serions tous deux morts.

    Notre enfance, ou plutôt celle de Invest, fut donc des plus étranges...vous en conviendrez. Jamais nous n'étions autorisés à sortir si ce n'est que sous la faible lueur du ciel nocturne. Jamais, nous tissâmes de liens avec les autres vivants, les autres enfants. Nous grandissâmes dans l'anonymat le plus total. Les parents de mon hôte ne s'en sortirent jamais vivant et la vie qui s'offrit à nous m'offrit ce que j'avais de besoin pour arriver à mes fins. Invest, grandit dans la solitude, dans l'ignorance, la confusion et la souffrance. Le croque-mort l'avait recueillit dans l'espoir de faire des tests, de voir s'il réussirait à lui redonner une apparence somme-toute "acceptable" par les autres citoyens, mais il échouait test après test.
    Assez pour que la peau de Invest ne réussisse jamais à réellement guérir. Sa peau resta pétrifié, comme mise à nue dans sa chaire. Chaire qui sécha au niveau du visage et lui donna l'air d'un monstre, d'un véritable cauchemar vivant. Sa lèvre supérieur avait été dévorée par les flammes en partie et l'on pouvait voir en quelques endroits les gencives de l'enfant et ses dents mises à nues aussi. Peut-être que si l'homme n'avait rien tenté en usant de méthode non-orthodoxe...alors peut-être Invest aurait-il eut une chance d'avoir une apparence moins dérangeante, mais ce ne fut pas le cas.

    D'ailleurs, aucun miroir n'était autorisé à la morgue. Jamais Invest ne vu visage. Il grandit donc sans réellement savoir à quoi il ressemblait. À quel point il était différent des autres. Durant l'enfance, je ne pouvais encore me faire entendre de lui, j'étais toujours trop faible et il n'avait pas encore développé son potentiel, ou du moins le potentiel de me libérer du fond de son esprit. Je dû, pour cela, attendre dix-sept longues années. Dix-sept ans, à observer le monde au travers de ses yeux, à entendre ses pensées les plus sombres et les plus primitives. Il en voulait au monde entier, il détestait son tuteur et tout le mal qu'il lui causait. Sa peau lui démangeait sans relâche à cause de toutes ces solutions qu'il essayait sur lui, mais en vains. Puis vint le moment. CE moment que j'attendais tant.

    Le jour où il fut assez fort pour tenir tête à cet énergumène, à lui dire simplement "non" et à se dresser contre son autorité. Là, je réussis à laisser échapper quelques mots. D'une voix faiblarde, tremblante, étouffé par une toux presque maladive, je réussis à le lui dire...


    "Tue le"

    "Tue le, Invest"


    ...et dans un élan, le gamin entreprit de lui envoyer deux poings sur le torse alors qu'il venait de le prendre en chasse dans la cage d'escalier. L'homme déboula les marches qu'il venait de monter, se craqua le cou, et mourru. Le choc traumatique réveilla en Invest une force qu'il n'avait jamais eut et alors qu'il regardait ses deux poings, terrifié, je pu enfin me libérer...et lui chuchoter que tout allait bien aller maintenant. Sa première réaction fut alors de me chercher, de tourner sur lui-même et d'hurler "Qui est là". Une réaction qui me fit bien rire. J'étais là...tout juste...ICI!



    -Nihil
    HAaAhAaahaAahAa...JeEe suUuiis ii-cccccii Inves­s~t. Je ~ssuuis en tooiii. Je suis...toi...

    -Invest
    NON, TOI PAS ÊTRE LÀ...MOI INVEST...TOI ÊTRE OÙ?!? TOI ÊTRE QUI?!?

    -Nihil
    AppeEellEe...MooOii...NIhil...

    -Invest
    Moi...pas connaître...tooiii. Toii être...méchant. Méchant....Nihil! Toi faire mal à Monsieur.


    -Nihil
    NeEe meEe meEent paaas...InveEest. JeEe SaAais ceEe quee tu aAas resseEentiis lorssssqu'iil eEst tombéÉé. Toi Aausssii...tuUu eEes méchhhaAant InveEest.

    -Invest
    Je...moi pas faire ça! Pas exprès! Pas Vrai!


    -Nihil
    TuUu Aas aiméÉé çaAa. InveEest. TuUu aAas ress~eEntiiiis quelque chooseEe en le poussaAant. Rap-peEel ToOoi. CooOmmeEent tee sentaais tuUu. En dedaAans. À l'intéÉérieuur.


    Et un long silence s'installa. Invest resta debout devant les escaliers à regarder l'homme inerte qui gisait au sol, en bas. Le jeune homme tremblait, des larmes montaient à ses yeux, lui causant une démangeaisons sévère sur ses paupières excessivement enflées (elles étaient restée comme ça après l'incendie). Il tentait de réfléchir, mais la voix qui sonnait en lui lui ramenait les même sentiments qu'il venait tout juste de vivre. D'abord, la peur et la panique lorsqu'il vit que le croque-mort préparait encore une fois une concoction expérimentale. Enfin, de la frayeur lorsqu'il se dirigea d'un pas lourd et agressif vers l'adolescent, puis de la terreur et de la douleur lorsqu'il lui agrippa le bras. Invest s'était débattu et avait réussit à échapper à son emprise, prenant la route du grenier où se cachait sa "paillasse" où il dormait, mais fut pris en chasse par son "tuteur". Puis, il sentit une rage intérieur qui décupla ses sens. Il entendait chaque pas de l'homme derrière lui, comme s'il savait exactement où il se trouvait. Il entendait le moindre des souffles de sa respiration. Il sentait l'odeur de formol sur sa chemise de travail, son eau de cologne sur son cou et son haleine...et ce même à distance. Puis, il "sentit" le bras de celui-ci s'étirer vers lui, faisant résonner une alarme interne, biologique, qui lui disait que le danger était imminent et...il s'était retourner à une vitesse ahurissante, à laquelle même lui n'était pas habitué. Ses bras s'allongèrent, et la poussée qu'il donna au croque-mort fut bien plus puissante qu'il ne l'aurait imaginé. Et il tomba vers l'arrière, se brisant la nuque. Et pendant ce temps, lui, intérieurement, ne sentait que ses tripes...son coeur...son cerveau...bouillir de rage. Voilà ce qu'il ressentait. L'ardent feu de la rage dans son coeur.

    -Nihil
    TuU a resseEentiis le feEu Invessst. La raAage. La colèÈère. Mais lee pluUus importaAant...la puissaAance et le contrôÔôle. N'eEest-ce paAas...InveEest?!?

    Mais le pauvre gamin ne pouvait me répondre, non. Car dans son esprit enfantin, il savait que j'avais raison. Il savait qu'il avait fait "mal" et il savait aussi que...je savais...tout simplement. Que je savais qu'il m'avait mentis lorsqu'il avait dit qu'il ne l'avait pas fait exprès. Qu'il n'avait pas voulu cette finale. Qu'il n'avait pas chercher à lui faire mal. Non...il l'avait voulu. Et c'était pour cette raison qu'il n'osait plus parler.


    -Nihil
    NeEe t'inquièÈète paAas InveEesst. JeEe neEe te punieraAai pas. JeEe suis là poOour t'aideEer.

    -Invest
    Co-comment? Comment toi aider moi?

    -Nihil
    Een TeEe montraAant commeEent deEeveniIir Plus foOort. Eet en te faisaAant sortiIir d'ici!

    -Invest
    So...so...sor-tir?

    -Nihil
    Oui Inveesst. SoOortir! Nous alloOons vooIir le moOonde!

    -Invest
    Pour-quoi? Pourquoi...le monde?

    -Nihil
    Pour qu'iil saAache coOomment tu aAas souffeEert InveEest!

    -Invest
    Mais...moi...ne peux pas sortir jour! Soleil, brûle sur moi!


    -Nihil
    HaAaHaaAhAaa. AloOors noOus plongeroOons le moOonde daAans la Nuit. PoOur ToujoUrs.

    Un projet qui prendrait du temps...mais que je comptais bien mené à terme. Et à ce moment, je deviendrai connu de tous. L'on chuchotera mon nom avec une touche de frayeur dans les coeurs. Nihil, dieu de la duperie, de l'ombre et des illusions. Le tueur de soleil...l'inquisiteur de la noirceur. Invest ne serait alors qu'un lointain souvenir dans ma mémoire, mais son corps perdurera à jamais tel l'image qu'aura le monde de celui qui plongea la vie dans le chaos et la désolation. Mais avant...


    -Nihil
    MaAais pooUur celaAa...noOus devroOons deveEenir pluUus...foOort...

    Acolyte

  • Nom: ECRIRE ICI
  • Prénom : ECRIRE ICI
  • Surnom :ECRIRE ICI
  • Âge :ECRIRE ICI
  • Sexe : ECRIRE ICI
  • Race : ECRIRE ICI
  • Niveau : ECRIRE ICI
  • Occupation : ECRIRE ICI
  • Lieu d'habitation : ECRIRE ICI
  • Statistiques

  • Force

  • ■ Force physique :
    ■ Endurance :

  • Dextérité

  • ■ Vivacité :
    ■ Habileté :

  • Intelligence

  • ■ Fermeté psychique :
    ■ Adaptation :

  • Prestige

  • ■ Apparence :
    ■ Contact social :

  • Ensorcellement

  • ■ Affinité magique :
    ■ Puissance/Résistance :



    Ensorcellements

    Ensorcellements de votre acolyte




    Inventaire

    Possessions de votre acolyte



    Physique



    Physique de votre acolyte



    Psychologie



    Psychologie de votre acolyte



    Histoire



    Histoire de votre acolyte



    Autre
    • Pseudo courant : Aucun
    • Comment avez-vous découvert le forum : Recherche Forumactif
    • Fréquence de présence :Assez présent
    • Des remarques ou un petit mot à dire : Le codage du forum est impec
    • Code Validé par Elih  

    [/color][/color]
    Sam 17 Juin - 5:15
    Revenir en haut Aller en bas
    avatar
    Voir le profil de l'utilisateur
    Ashryn - Laethlion - III
    Parchemins : 1462
    Bienvenue chez nous !

    J'ai hâte d'en savoir plus sur notre nouveau petit congénère :3

    N'hésite pas si tu as la moindre question !



    © Scylla
    So, what if I'm addicted ?:
     
    Raptor Jéselih:
     
    Sam 17 Juin - 9:14
    Revenir en haut Aller en bas
    avatar
    Voir le profil de l'utilisateur
    Ashryn - Sylvar - IV
    Parchemins : 1127
    Bienvenue à toi ! Une pluie d'Ashrynes dis donc !

    N'hésites pas si besoin !


    WITH GREAT POWERS COMES GREAT BULLSHIT

    Sam 17 Juin - 11:38
    Revenir en haut Aller en bas
    avatar
    Voir le profil de l'utilisateur
    Astre - Cometa - III
    Parchemins : 918
    Bienvenu parmi nous ! J'adore ton avatar en passant ! Bonne chance pour ta fiche et j'ai bien hâte de la lire !



    From chaos a star is born

    I have to be rent and pulled apart and live according to the demons and the imagination in me. I'm restless.
    Things are calling me away. My hair is being pulled by the stars again.”



    Sam 17 Juin - 14:08
    Revenir en haut Aller en bas
    avatar
    Voir le profil de l'utilisateur
    Edsere - Consciem - III
    Parchemins : 1107


    Si tu as la moindre questions, n'hésite pas à solliciter les trois drôles de dames du staff et nous te répondrons avec grand plaisir.





    Merci à Ylan et Sora pour ce que vous m'avez fait <3

    Je les aime, je suis accro...:
     
    Sam 17 Juin - 14:09
    Revenir en haut Aller en bas
    avatar
    Voir le profil de l'utilisateur
    Ulfurbe - Celus - III
    Parchemins : 103
    Bienvenue à toi


    Sam 17 Juin - 20:35
    Revenir en haut Aller en bas
    avatar
    Voir le profil de l'utilisateur
    Edsere - Consciem - III
    Parchemins : 1107



    Pré-validation

    .



    Bien le bonjour à toi, et encore bienvenue sur le forum de Langzyliah.
    Maintenant que ta fiche est terminée, je suis entrée en action pour la lire et vérifier que tout est bon pour une validation définitive qui te sera accordée par Elih Marendir ou Scylla Fentkraës, nos administratrices.

    Après lecture attentive de ta fiche, j'ai relevé un seul petit détail dérangeant: La description psychologique de ton personnage ne remplit malheureusement pas le minimum demandé pour la fiche.
    Tu es à 220 mots au lieu des 350 demandés pour cette catégorie là.

    En dehors de cela, ta fiche était intéressante à lire !






    Merci à Ylan et Sora pour ce que vous m'avez fait <3

    Je les aime, je suis accro...:
     
    Dim 18 Juin - 12:23
    Revenir en haut Aller en bas
    avatar
    Voir le profil de l'utilisateur
    Ashryn - Avaenn - I
    Parchemins : 20
    Corrigé!

    Merci


    Dim 18 Juin - 13:05
    Revenir en haut Aller en bas
    Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

    Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
    Langzyliah :: Partie HRP :: Fiches de personnage :: Validées-
    Sauter vers: