Sefaniyah ~ Alias Hawë Abbas [En cours]

 :: Partie HRP :: Fiches de personnage :: En Cours Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : 1, 2  Suivant
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Inconnu au bataillon
Parchemins : 6

Hawë
Abbas

[désolée pour la restriction youtube, le site n'aime pas les pochettes d'album avec une femme nue de dos... Mais rien n'est provoquant dans la musique]
Identité
  • Surnom : Sefaniyah
  • Âge : 22 ans
  • Sexe :
  • Race : Nanthun - Harpie Féroce (rapace)
  • Occupation : Faisant partie de la communauté des Edsere, elle a appris à tailler les pierres précieuses pour en faire des bijoux. Elle s'intéresse également à la peinture, aimant créer ses propres couleurs pour ensuite décorer murs, métaux et bois. Sa plus grande passion est la lecture : toujours avide de nouvelles connaissances, elle lit tout ce qu'elle trouve, et sera éternellement enchantée de découvrir quelque chose de nouveau.  
  • Lieu d'habitation : Avec sa famille d'adoption dans la Terre des Rescapés
Statistiques

  • Force

  • ■ Force physique : 2
    ■ Endurance : 2

  • Dextérité

  • ■ Vivacité : 3
    ■ Habileté : 4

  • Intelligence

  • ■ Fermeté psychique : 2
    ■ Adaptation : 5

  • Prestige

  • ■ Apparence : 4
    ■ Contact social : 1

  • Ensorcellement

  • ■ Affinité magique : 4
    ■ Puissance/Résistance : 3

    Biens
    Ensorcellements

    - Souffle d'Energie
    - Fureur d'Antan
    - Maîtrise de l'air : Création
    - Invisibilité
    - Télékinésie

    Inventaire

    ♦ Monnaie ♦

    - Pièces de bronze : 97
    - Pièces d'argent : 64
    - Pièces d'or : 21

    ♦ Objets achetés avec l'argent reçu au début de l'aventure ♦

    - Une trousse de premiers secours (-25 pa)
    - Une carte de Langzyliah (-10 pa)
    - Un sac sans fond (-1 po)
    - Une armure de cuir (-4 pa)
    - 2 Dagues (-4 pa)

    ♦ Argent déduit ♦

    - Pièces de bronze : 97
    - Pièces d'argent : 21
    - Pièces d'or : 20

    Gains

    Cette partie sera remplie par les administrateurs.

    Physique

    Décrivez ici votre personnage pour que vos camarades de RP aient une idée claire du héros avec qui ils jouent. Cette dernière doit correspondre un minimum à votre avatar, question de cohérence. Précisez par exemple sa taille, son poids, sa silhouette, les traits de son visage, sa façon de s'habiller, des signes particuliers tels que des tatouages etc etc..

    MINIMUM DE 200MOTS

    Psychologie


    « Je regardais Hawë avec toute la tendresse qu'un parent pouvait donner à son enfant - qu'il soit le sien, issu de ses entrailles, de sa douleur et de son amour, ou bien donné en cadeau par les dieux, nous embrassant de leur mystère et de leur miséricorde.  

    Je n'ai jamais hésité lorsque je l'ai vue la première fois - petit être de fourrure, minuscule vie pleurant dans la forêt, appelant une mère, une aide, n'importe qui capable de soigner cette immense solitude qu'on lui imposât alors qu'elle n'avait que quelques jours. Ce sentiment d'abandon qui l'enserre encore quelques fois, je l'ai toujours partagé, dès le premier instant et jusqu'à ma mort, liant nos destins par la force de ces émotions ; et c'est grâce à cette douleur primitive que nous nous sommes trouvées - mère et fille par procuration, par coup du destin, par malice ou bénédiction, qu'importe ; la seule chose qui compte, c'est qu'elle m'a toujours remerciée pour l'avoir sauvée d'une mort isolée.

    Cette petite créature adorable - MON enfant - a été, je crois, ma plus grande réussite... Mais aussi mon plus grand défi. Comment, de mon point de vue d'Edsere, pouvais-je élever convenablement un Nanthun orphelin ? J'ai pourtant pris mon courage à deux mains, et j'ai vu son étrange morphologie se métamorphoser au fur et à mesure que sa conscience se développait... Assez perturbant, pour nous, de voir un être aussi intelligent, changer d'apparence à la moindre variation de ses émotions ; d'essayer, par esprit d'imitation - ce que, je pense, est commun à toutes les races dans le stade de l'enfance - de se transformer en humain pour me ressembler ; de voir se développer une curiosité sans limites, un esprit vif, dynamique, toujours prêt à apprendre, toujours heureux de découvrir quelque chose de nouveau.

    Sa gourmandise intellectuelle m'a toujours fascinée. Je n'ai jamais connu quelqu'un qui ait une aussi grande volonté d'évolution. Comme je n'avais que très peu de livres à ma disposition pour comprendre véritablement tous les processus physiques et psychiques des Nanthun, j'ai supposé que c'était là l'une des caractéristiques principales de sa race. Une curiosité sans limites qui l'a poussait constamment à aller plus loin. Etrangement... Cette volonté s'apparente toujours à un désir profond d'animalité. De retour aux sources. Je n'ai jamais réussi à dompter cette sauvagerie innée qu'elle garde au plus profond d'elle même comme un trésor ; cette emprise de la nature, cachée au fond de son coeur, est à la fois son fardeau et sa délivrance. Elle est donc éternellement un être des forêts ; elle fait partie des animaux et des arbres, est appelée par eux ; parfois, j'ai l'impression, en la regardant assise par terre, ses yeux tristes levés vers les espaces sauvages, qu'elle culpabilise d'avoir laissé ce monde derrière elle pour rester avec nous. Pourtant, nous savons toutes les deux intimement, malgré une raison qui nous échappe, que ce sont eux qui l'ont abandonnée.

    Je crois en tant que mère que c'est là une terrible malédiction qui pèse sur elle. Je ne peux donner aucune explication aux desseins des dieux, mais je suis persuadée d'une chose : ce paradoxe, ce conflit interne qu'elle combat chaque jour est la clé de son destin. Elle ne sait pas encore dompter sa part animale, malgré un caractère presque entièrement façonné, mais les qualités que j'ai su lui transmettre, ou qu'elle a acquises toute seule à force d'expériences, lui permettra de mener cet affrontement à son terme. Face à cette intuition, que j'ai ressenti assez vite au cours de son développement, je lui ai appris à canaliser sa colère dans des exercices répétitifs de méditation - résultat assez décevant tout de même, car cette enfant têtue n'en fait qu'à sa tête lorsque quelque chose l'ennuie. Sa concentration est proportionnelle à son intérêt ; elle peut donc être incapable de faire quoique ce soit ou travailler sans relâche toute la journée. J'ai eu de meilleurs résultats dans l'apprentissage de la lecture et de l'écriture : elle est devenue un véritable rat de bibliothèque - je me souviens à cette époque, dans un élan de bonheur et d'accomplissement, que je la voyais structurer sa forme animale en chouette, oiseau magnifique et fascinant - et entreprit de découvrir toutes les facettes artistiques que je pouvais lui mettre à disposition : peinture, dessin, écriture, musique (très très mauvaise idée, la musique, malgré son appartenance flagrante à l'univers volatile : elle ne comprend rien au rythme et s'il existait un terme opposé à « l'oreille absolue », il la qualifierait. De toute façon, elle parle très peu, par timidité, manque de confiance aussi, peur de gêner, de s'imposer, se contentant en général de hocher la tête pour répondre aux gens ou d'indiquer ce qu'elle veut en cas de demande), puis joaillerie - mon univers.

    Canaliser son animalité dans sa volonté d'apprendre a été une bonne chose ; mais ce ne fut pas suffisant. Hawë a cette part sombre, bestiale, profondément territoriale qui m'effraie : elle n'a jamais réussi à comprendre le sens du tact, la politesse, la distance avec les inconnus, et ne peut accepter, fondamentalement, la trahison, le mensonge, la perte, l'intrusion (et c'est sûrement pour cela qu'au fil des années, elle a progressivement arrêté de parler aux gens, voyant qu'ils étaient mal à l'aise en sa présence, ou énervés dès qu'elle ouvrait la bouche). Peut-être est-elle trop jeune, peut-être n'ai-je pas réussi à lui inculquer assez d'humanité pour que ces notions abstraites lui soient familières ; ou peut-être, simplement, qu'elle refuse de les accepter à cause des principes qu'elle s'est elle-même construit face à une vie totalement isolée des siens. Toujours est-il qu'elle en devient à la fois l'incarnation de la sincérité et de l'amour, fidèle à toute épreuve - même au prix de sa vie ou celle d'autrui - pour protéger les siens, mais également un être agressif, farouche, imprévisible, qui peut attaquer ou s'enfuir au moindre comportement qu'elle trouve suspect. Et cela se confirme avec l'apparence animale qu'elle a choisi de garder - au moins pour le moment, dans cette phase de conscience qu'est le début de l'âge adulte humain : la harpie féroce, grand rapace territorial, prêt à tout pour défendre les siens contre tous dangers extérieurs.

    Elle est devenue une protectrice implacable, une boule de tendresse, de curiosité et de dévouement, capable d'une trop grande violence pour cette bouille d'ange emplumé. Et cela elle en a conscience, d'être une hybride, une âme à part qui ne sait être assez humain, et ne peut réellement le contrôler : une grande culpabilité se lit en permanence au fond de ses yeux, rendant ses pupilles plus bleues et limpides que jamais, par la présence continuelle, de larmes brillantes au coin de ses prunelles.

    Comme n'importe quelle mère, j'ai peur et je m'inquiète pour elle. Je sais qu'elle a besoin de partir pour découvrir ses origines, peut-être même trouver la raison de cet abandon. Je n'arrive pourtant pas à la guider positivement vers cela. Ma propre histoire, mon passé d'Edsere, notre condition actuelle, tout cet héritage douloureux m'empêche d'être objective face à ce qu'elle pourrait percevoir en s'éloignant de moi. Je crois qu'instinctivement, je lui ai transmis ma peur des autres : une profonde terreur face à l'inconnu, à l'étranger, tout ce qui n'est pas le cocon familial dans lequel elle a été élevée avec amour et sécurité. J'espère simplement qu'elle ne m'en tiendra pas rigueur et qu'elle n'agira pas brutalement au contact de ces autres races... Son imprévisibilité ne me permet pas de savoir à l'avance quelle sera sa réaction. Sa curiosité, néanmoins, est tellement grande, qu'elle sera capable de faire face à l'épouvante première qu'elle ressentira... Peut-être même qu'elle les aimera, comme elle apprécie nos protecteurs bienveillants, les Aëtreyel ? D'autant plus qu'elle possède des dons magiques, caractéristiques raciales ou spécifiques à son rapport au monde, qui lui permettront de faire face à toutes les situations. J'y ai moi-même fait les frais, et heureusement, ma capacité de blocage de la magie m'a permis de l'aider à maîtriser ses dons... En évitant qu'elle ne se tue ou ne fasse exploser tout le quartier. Il faut se rendre compte : ce n'est pas tous les jours qu'une communauté Edsere accueille en son sein un être aussi magique qu'un Nanthun orphelin ! Même si je pense que notre résistance naturelle atténue grandement sa force tant qu'elle reste au sein de notre ville.

    Ce fut tout de même une sacrée épreuve que de découvrir ses pouvoirs - autant pour elle que pour nous. Celui qui s'est manifesté en premier, le plus simple selon sa nature renfrognée et introvertie, a été l'invisibilité : nous, Edsere, habitués, dans notre ville, à simplement apprendre à maîtriser notre résistance en cas de rencontre avec des créatures magiques, voir ma fille tous sourires perdre subitement un bras, a été pour moi un moment de panique totale. Elle, enchantée, trouvait cela amusant de me voir ainsi battre mes bras dans l'air comme une poule, et plus je m'inquiétais, plus elle en riait. Je ne crois pas qu'elle ait davantage réussi à se camoufler, étant un piètre professeur en la matière, mais elle nous a toujours fait des farces à ce propos. La peur ou la honte ont toujours tendance à activer ce pouvoir malgré elle ; une partie de son corps, aléatoirement - mais j'ai remarqué que le plus souvent c'est sa tête qui disparaît - se volatilise pendant un temps plus ou moins long... Et comme sa transformation animale, Hawë rencontre des « blocages » et peut rester coincée dans une forme hybride pendant un certain temps. J'ai cependant noté que l'invisibilité était une magie moins « imprégnée » : quelques heures suffisent pour que son corps retrouve son état d'origine. La métamorphose animale, par contre, peut prendre des semaines, voire des mois avant qu'elle ne réussisse à changer ne serait-ce qu'une parcelle de corps modifié... Je crois d'ailleurs que les pires crises de colère qu'elle ait pu avoir était à cause de son incapacité à gérer cette métamorphose, ce que je peux comprendre : passer des mois avec un bec jaune à la place du nez et une aile atrophiée ne doit pas être quelque chose de très agréable.

    La découverte de son affinité avec l'élément air a été cependant bien différent : toutes les deux en méditation, concentrées, pour une fois, en phase, dans un calme et une complicité que j'aimais par-dessus tout, la demoiselle s'est soudainement esclaffée ; perturbée, prête à la sermonner car elle avait encore raté l'exercice du silence méditatif, j'ouvris les yeux et vis une petite boule d'air et de poussière tournoyer entre ses deux mains. Elle était émerveillée ; j'étais étonnée et inquiète ; je me souviens quelques nuits où je me réveillais, en proie à une profonde panique, et la trouvais dans le jardin en train d'essayer ce pouvoir ; mais encore une fois, elle était son seule professeur, et je suppose, aussi, par égard pour moi, Hawë n'a jamais utilisé cela en présence de quiconque. Plus récemment, après sa puberté, ma fille a découvert un autre don qui fut le plus déroutant de tous : la télékinésie. Et pas dans n'importe quelle situation ; lorsqu'elle s'est sentie en danger face à un client mécontent - et plutôt agressif - qui m'avait menacée en hurlant. Répondant au quart de tour, complètement bouleversée à l'idée qu'on puisse me faire du mal, elle a poussé un cri strident, s'est bloquée dans une métamorphose mi-harpie mi-humaine et a fait exploser les vitrines protégeant mes créations et les fenêtres du magasin. Le bazar alors occasionné - entre la peur du client, les dégâts matériels, quelques blessures superficielles dues aux éclats de verre, la panique du voisinage - l'a repliée sur elle-même et elle n'a, jusqu'à ce jour, jamais réutilisé cette capacité en ma présence.

    J'ai eu une discussion avec elle, récemment, sur ses dons magiques : elle m'a confiée qu'elle les utilisait secrètement pour pouvoir les canaliser, de peur qu'elle ne blesse quelqu'un qu'elle aime un jour ou l'autre - chose qui, j'en suis persuadée, fait partie de ses cauchemars les plus terribles -  mais ne comprend pas bien comment ceux-ci fonctionnent réellement, et s'il y en a d'autres. Je lui ai alors donné le livre qui m'a aidée à l'élever le mieux que je pouvais face au mystère de sa nature : un livre scientifique sur les Nanthun pourtant bien incomplet. Il évoque deux capacités magiques propres à cette race, mais ne donne aucun détail sur la façon dont elles s'activent et agissent sur elle : seules leurs noms - « souffle d'énergie » et « fureur d'antan » - y sont inscrits. Elle m'a promis que lorsqu'elle partirait, ce serait, avant tout, pour trouver le moyen de déchiffrer sa nature si complexe, et apprendre à maîtriser tous ces éléments magiques qui ne cessent de la rendre instable.  »

    Histoire

    L'histoire de votre personnage aura sa place dans cette partie. Parlez de ses origines, de sa famille, de son enfance, des évenements ayant marqué son existence, ce qui l'a poussé dans une voie ou dans une autre ainsi que sa situation actuelle. MINIMUM DE 500MOTS

    Acolyte

  • Prénom : Nova
  • Âge : 3 ans
  • Sexe :
  • Race : Pushar
  • Occupation : Novar est un petit kleptomane. C'est son occupation principale de la journée : voler de la nourriture et tout objet brillant aux gens qui passent à côté de lui. En dehors de ça, il passe son temps collé à Sefaniyah.
  • Lieu d'habitation : avec sa maîtresse
  • Ensorcellements

    - Illusions mineures

    Physique



    Physique de votre acolyte



    Psychologie



    Psychologie de votre acolyte



    Histoire



    Histoire de votre acolyte



    Autre
    • Pseudo courant : Niatack
    • Comment avez-vous découvert le forum : Via les top sites RPG
    • Fréquence de présence : Je travaille beaucoup à cause de mes études, je serais donc là environ 1 fois par jour, parfois un peu moins (mini 3 fois par semaine) ; pour les rps, je mets entre 1 jour et 2 semaines à répondre (selon mon temps libre et mon inspiration), mais rarement plus, ou si c'est le cas, je préviens à l'avance, évidemment.
    • Des remarques ou un petit mot à dire : Ce forum est vraiment beau et j'apprécie particulièrement tous les efforts faits autour des races, des peuplades et du bestiaire, bravo ! De plus, je cherchais depuis longtemps un fofo avec un système d'xp à la fois simple et cohérent, ça fait plaisir.
      [et hum... De ce que j'ai vu, vous êtes trop mignons !]
    • Code règlement ♡ Scylla veille ☆ sur les membres avec son sixième sens ※ avec Elih ❀ qui sirote du champagne lunaire

    Ven 16 Juin - 17:14
    Revenir en haut Aller en bas
    avatar
    Voir le profil de l'utilisateur
    Ulfurbe - Celus - III
    Parchemins : 103
    Bienvenue à toi :)


    Ven 16 Juin - 17:23
    Revenir en haut Aller en bas
    avatar
    Voir le profil de l'utilisateur
    Ashryn - Sylvar - IV
    Parchemins : 1125
    Bien sûr qu'on est trop mignons \o/

    Ahem 8D

    Bienvenue parmi nous chère Nanthun ! Si tu as besoin, n'hésites pas !

    (wlop <3)


    WITH GREAT POWERS COMES GREAT BULLSHIT

    Ven 16 Juin - 17:29
    Revenir en haut Aller en bas
    avatar
    Voir le profil de l'utilisateur
    Aetrayel - Avium - II
    Parchemins : 83
    Bienvenue Sefaniyah, j'adore ton pseudo et ton avatar ! ^^


    Ven 16 Juin - 17:31
    Revenir en haut Aller en bas
    avatar
    Voir le profil de l'utilisateur
    Nanthun - Bestia - I
    Parchemins : 35
    Un grand bienvenue à toi patriote de race Nanthun (bon pas du même animal mais même)



    Ven 16 Juin - 17:37
    Revenir en haut Aller en bas
    avatar
    Voir le profil de l'utilisateur
    Inconnu au bataillon
    Parchemins : 6
    Merci pour votre accueil, je ne m'étais pas trompée, vous êtes bien mignons !

    Scylla, La Harpie Féroce est une race de « Harpia » (de l'espèce des aigles forestiers), et donc un oiseau de proie comme l'autour ou le faucon. c'est pour ça que j'ai précisé rapace entre parenthèses ! (J'ai pris cette race en particulier car elle a un caractère général qui correspond à celui de mon personnage)
    Ven 16 Juin - 17:50
    Revenir en haut Aller en bas
    avatar
    Voir le profil de l'utilisateur
    Ashryn - Sylvar - IV
    Parchemins : 1125
    D'accord merci de la précision ! Je me demandais vu que les harpies sont aussi des animaux fantastiques donc ça aurait pu être une idée ! Mais vu que tu as précisé juste après, j'ai retiré ma question \o/


    WITH GREAT POWERS COMES GREAT BULLSHIT

    Ven 16 Juin - 17:51
    Revenir en haut Aller en bas
    avatar
    Voir le profil de l'utilisateur
    Astre - Cometa - III
    Parchemins : 917
    Bienvenue parmi nous ma chère ! Bon courage pour ta fiche et au plaisir de te rencontrer !



    From chaos a star is born

    I have to be rent and pulled apart and live according to the demons and the imagination in me. I'm restless.
    Things are calling me away. My hair is being pulled by the stars again.”



    Ven 16 Juin - 22:31
    Revenir en haut Aller en bas
    Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

    Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
    Langzyliah :: Partie HRP :: Fiches de personnage :: En Cours-
    Sauter vers: