Suspicion mortelle|ft Vàsa

 :: Le Continent Diapré :: La Steppe du Phénix Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Astre - Stella - I
Parchemins : 39

ft. Kelesha

ft. Vàsa

「Suspicion mortelle」






La fuite... C'est ce qui m'avais mené, moi et Lucifer dans cette steppe tranquille. Lui et moi étions confortablement installés autour d'un feu, l'animal ronronnait dans son élément, et moi... je me vidais la tête un peu. J'avais besoin de calme. C'est alors que je vis une silhouette au loin s'approcher progressivement. Au fond de moi je savais très bien de qui il s'agissait, je cassais donc quelques œufs en plus dans ma petite poêle, et y ajoutais quelques tranches de lard. Nous serions un peu plus au repas de ce midi. J'avais à peine dévalisé ses réserve... il y avait de quoi tenir un siège, j'avais juste pris de quoi survivre quelques jours dans la nature. Je me ressourçais, il allait sans dire que j'étais beaucoup plus resplendissante que lorsque j'avais quitté cette cité.
Enfin.... C'était une illusion, de la poudre que j'envoyais aux yeux de mes interlocuteurs... Je crevais de jalousie face à tous ces gens sans attaches qui passaient leurs vies sur les routes, je les voyaient s'éloigner petit à petit de moi sans que je puisse les rattraper. Mais un jour je les auraient... oui... un jour je posséderai tout ça... Un grognement rageur s'élança hors de mes lèvres. La bête de jalousie s'était réveillée et brûlait, acide, au fond de ma gorge. Je bus une ou deux gorgés de mon thé à la menthe. Le monde devait changer. Moi, petite demoiselle innocente, on m'avait jetté toutes les impuretés du monde au visage... Toutes ces images avaient heurtés ma sensibilité. Et d'un agneau sensible et innocent, j'étais devenu un loup... mais un des loups de la pire espèces, de ceux qui se déguisaient, de ceux qui se masquaient. Ne cherchez pas une once de méchanceté en moi... vous ne la trouverez jamais... Elle est bien cachée, enfouie sous des tonnes de faux semblants. Je n'étais plus l'innocente petite fille. L'homme était capable de blesser un chaton innocent. J'avais vu les vols, j'avais vu... L'horrible réaction des hommes quand ils posent les yeux sur une femme... j'avais vécu tout ça... j'avais été dégoûtée... Et j'étais maintenant déterminé à faire changer les choses...D'une façon ou d'une autre. J'étais l'ange et le démon. J'étais capable de faire le bien comme le mal. J'étais tout aussi hideuse que tous ces hommes, je ressentais l'envie, la jalousie, la colère, la rage. J'étais un maelstrom à émotions... Je sortis deux écuelles de ma besace et les remplis avec les œufs et le lard, y ajoutant les pommes de terre préalablement lavés que j'avais fais cuir dans les cendres, attendant patiemment qu'il arrive.

« Au moins me voilà rassuré, tu lis les petites notes que je te laisse... »

Je lui fis une petite place, mon regard perdu dans l'immensité de la pleine. Pourquoi j'étais pas normal ? Pourquoi moi, il avait fallu que j'ai un espèce de fil de destiné qui me liait à lui... Et qui m'obligeait à rester près de lui sous peine de souffrir d'un manque incroyable ? Pourquoi ces chaînes m’entourant ? Tellement de questions et si peu de réponse.

« Je t'ai fais à manger... »


Je pris mon écuelle, lui tendant la sienne, me mettant à manger dans un silence quasi religieux. Sirotant de temps à autre mon thé à la menthe, Lucifer faisant quelques ronrons amusés. Lui trouvait cette situation intéressante. Il avait détesté ce lien dans les premiers temps. Mais me voir interagir avec Vàsa l'amusait plus qu'autre chose. Lucifer était sans cœur, on était bien d'accord... Le silence d'abord plaisant devint bruit. J'entendais des bribes de mots des autres personnes étant présentes pour profiter du calme... Enfin ce n'était qu'un vieux souvenir, car calme il n'y a plus. Ça s'agite, ça parle. Je fronce les sourcils, ne comprenant pas les mots que j'entends, ni même les regards qu'on me lance en coin.

*Un enfant a disparut, et il semblerait qu'à ce moment là, tu ais été la seule autre personne présente...*
Ho oui bien sûr ! J'avais caché un enfant sous mes vêtements ! Ça se tenait hein ? Je levais les yeux au ciel, replongeant dans ma contemplation de mon assiette.



689 mots





Merci Vasanounet <3
Jeu 15 Juin - 12:36
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Ashryn - Laethlion - III
Parchemins : 149


Trois jours. Ces trois jours parurent interminables s’allongeant à l’allure des cycles solaires et lunaires. Il avait peu dormi. Le cheval qui avait tenté de suivre la cadence avait fini par s’épuiser ce qui l’avait poussé à l’abandonner au sein d’une écurie désuète sur le chemin. Et il avait fini en courant. Les courtes pauses qu’il prenait ne faisait que le rendre plus impatient. Finalement il arriva près de la localisation que lui avait donné Vargas. Alors qu’il courait à pleine allure il la sentit. La sensation se fit plus puissante alors qu’il ralentissait. Emergeant des ombres mouvantes il la vit. Son corps sentit le choc de cette vision. Couleur lilas et odeur exotique. Ses sens se focalisèrent sur elle. Brutalement toutes ses émotions se percutèrent et implosèrent à l’intérieur de lui. Elle était belle. Si belle. Il secoua la tête avec lenteur. Belle mais vénéneuse. Pendant un moment il resta là. Se contentant de l’observer. Esquissant un début de mouvement, il le stoppa tournant la tête vers des cavaliers qui arrivaient au galop. Le scintillement d’armures se fit voir et Solamine émergea accompagné de deux autres Valkyrias. Le groupe stoppa les montures et Solamine descendu sans un mot ni un regard pour Vàsa. Son attention était fixée sur Kelesha. Son regard était brulant et écumait d’une rage parfaitement contenue. Elle s’approcha avec détermination et arrivé à son niveau la dominant de sa taille elle leva la main pour la gifler. Vàsa fut immédiatement là. Attrapant le poignet de Solamine alors que son mouvement s’amorçait. « Non. » Un mot juste un mot. Il l’avait grondé avec une voix éraillée et lasse. Solamine tourna son regard vers lui. « Oh que si ! Elle le mérite ! Regarde-toi Vàsa bon sang, tu devais rester à Shalynkar je te rappelle. » Elle tira brusquement son bras pour forcer à lâcher Vàsa.  Une fois son bras libre elle pointa du doigts Kelesha. « Toi ! Sois très attentive petite sotte ! Tu nous as fait courir durant des jours ! Vàsa à mobiliser des gens juste pour toi ! Tout ça parce que tu as fait un caprice de gamine ! » Elle ne parlait pas fort pourtant ses mots recelaient d’une puissance forte claquant dans l’air comme des coups d’épée. « Que ce soit très clair Kelesha je suis ici pour protéger la famille qui t’accueille et dans ce sens te protéger toi aussi. Alors… NE ! REFAIS ! PLUS ! JAMAIS ! ÇA ! » On aurait dit l’expression du tonnerre. Solamine avait le regard vibrant. « Avise-toi ne saurais ce que de le tenter et je t’attache pour que tu restes en place ! » Faisant volte-face elle s’en prit à Vàsa. « Vàsa Nibelun ! Tu es parti seul à sa recherche et tu n’as pas respecté ta promesse ! Vous êtes tous les deux irrécupérables. Maintenant c’est terminé. J’espère être clair. Et si tu ne peux pas te passer d’elle pour x ou y raisons tu lui mets une laisse ! Je vais rentrer à la Citadelle. Réglé vos affaires et rentrer ! » Vàsa ouvra la bouche pour parler. Solamine le prit de court. « Non ! Je ne veux rien entendre. Faites ce que vous avez à faire et rentrer c’est tout. » L’Ashryne et la Valkyria se fixèrent du regard pendant plusieurs secondes. Que pouvait il répondre ? Il était en tords. Finalement Solamine tourna les talons et remonta à cheval suivit par ces deux acolytes. Une véritable tornade de mots avait résonné et maintenant c’était le vide. Vàsa jeta un regard en coin à Kelesha qui en disait long. Ni elle ni lui n’avait pu répondre à quoi que ce soit à Solamine qui repartait déjà au galop. Ce n’était pas tant qu’elle jugeait les deux personnes ou la nature de leur relation. Elle était simplement dévouée à son rôle et pour le coup ils l’avaient un peu poussé à bout. Vàsa allait enfin pouvoir lui dire ce qu’il avait sur le cœur. Se préparant à parler en prenant une inspiration, on le coupa. « C’est elle ! Je la reconnais ! » Vàsa tourna vivement la tête. Par le Marteau et l’Enclume qu’est-ce que c’était encore ? L’homme brailla qu’un enfant avait été enlevé et tout portait à croire que c’était Kelesha qui l’avait enlevé. Vàsa serra la mâchoire et compta jusqu’à dix. « Calmez-vous s’il vous plait. » L’homme ne prit même pas en compte la demande de l’Ashryne. « FERMEZ-LA ! » La voix éraillée de Vàsa avait tonné. Le silence se fit instantanément. Tous les regards convergèrent vers lui mais il n’hésita pas une seconde. Il attrapa Kelesha par le bras la forçant à se lever et l’éloigna quelque peu. Son visage était sale et ses cheveux en batailles collait contre son front. Son cache œil était bien visible et il avait les cheveux plus courts. Les traits qui sillonnaient son visage étaient fatigués et tirés. Un cerne noirci courait sous son œil visible. « Alors comme ça tu t’enfuis à la première occasion ? » Sa voix était douce et son regard brulant. Il ne lui avait pas lâché le bras. Que c’était bon de pouvoir la toucher. Maintenant il attendait sa réponse et aux Diables ces gens qui les entouraient, aux Diables cet enfant. Dans l’immédiat c’était elle le centre de son attention et ce centre était complet.

Post I - 880 Mots




HAN !!!:
 

Lun 19 Juin - 11:47
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Langzyliah :: Le Continent Diapré :: La Steppe du Phénix-
Sauter vers: