Derniers sujets
» The end is just the beginning
Dim 30 Juil - 21:25 par Scylla Fentkräes

» [Quête] Chic, chic, chic, des Ashrynes ! [PV:Leïen]
Jeu 20 Juil - 2:59 par Invité

» [FLOOD] La dernière chose...
Mer 19 Juil - 18:49 par Invité

» Le conte du traître | Allen & Herzevan
Mer 19 Juil - 15:47 par Invité

» TOPS-SITES ÉDITION N°19
Mer 19 Juil - 13:10 par Invité

» Au fil du temps
Mar 18 Juil - 13:17 par Invité

» Concours de dessin
Mar 18 Juil - 11:28 par Scylla Fentkräes

» Petite Aetrayelle cherche partenaire de RP [En cours]
Lun 17 Juil - 13:54 par Invité

» TOPS-SITES ÉDITION N°18
Lun 17 Juil - 0:32 par Elih Marendir


Kyzala et l'Audacieuse - Métier Niveau 0

 :: Les Tréfonds :: Synkaalia Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Elih Marendir
avatar
Elih Marendir
Ashryn - Sylvar - IV
Parchemins : 1547

« Prenez-moi en tant qu'apprentie. ». L'Ashryn se tenait sur le pas de la porte, les bras croisés, adossée aux gonds de cette dernière qui peinaient à soutenir son poids, bien que plume. Son regard aux faibles teintes orangées balayait la pièce d'une curiosité démente. Entre le fer rouge sortant à peine de l'enclume brûlante et les émanations de chaleur, son âme s'exaltait dans la forge. Dans son dos, Synkaalia s'animait à peine. Les rayons du soleil ne traversaient jamais la ville, protégée dans les tréfonds, à l'abri de toutes les convoitises. Cela faisait déjà quelques semaines que le tournoi de la cité des guerriers s'était terminé, dans le sang et les flammes. Un vague sourire vint égayer ses traits, un poil moqueur, presque nostalgique. Cette atmosphère la libérait de toutes ses chaînes, lui donnait un sentiment d'affranchissement qu'elle ne trouvait nulle part ailleurs. Pourtant, elle ne pouvait y séjourner trop longtemps : dans ce confort, elle en venait à oublier ses objectifs. Aujourd'hui, elle voulait en accomplir un. Pendant plusieurs secondes, le silence se fit. Les ouvriers frappaient sur leurs ouvrages pour les redresser, les paysans passaient dans son dos presque en riant de sa proposition osée. Personne ne demandait ouvertement un apprentissage, mais elle ne se dégonflait pas.

Une jeune femme en armure redressa enfin les yeux vers la belle à la chevelure cendrée. Replaçant vaguement sa tresse en arrière tout en posant une rapière sur la première commode venue, elle l'analysa rapidement, avant qu'un long soupir las ne s'échappe de l'entre ouverture de ses lèvres. « Soyez raisonnable et rentrez chez vous. Nous n'avons pas de temps à perdre avec des facéties de ce genre.. ». Elle posa ses mains sur ses hanches, quand tous les regards se posèrent sur sa fine silhouette où l'on devinait pourtant une force colossale. Elisabeth ne démordait pas de son but pour autant et gardait les yeux rivés sur son interlocutrice, une pointe de défi dans le regard. « Je ne l'ai jamais été, et ce n'est pas aujourd'hui que je compte commencer. Prenez-moi en tant qu'apprentie. ». Un rire jaune fit vibrer les cordes vocales de l'inconnue. « Et si je refuse ? Vous n'avez pas la carrure pour ce métier, croyez-moi. Encore moins l'esprit.  ». L'Ashryn se redressa, imposante. Personne ne la convaincrait de prendre sous son aile une demoiselle qu'elle ne trouvait pas digne de son enseignement. La jeune femme plissa les yeux. Elle savait que Kyzala avait une fort mauvaise réputation, mais loin de l'effrayer, cela l'intéressait. « Certes. Vous ne voulez pas m'accepter, mais vous ne pouvez pas m'empêcher de rester. Mettre une cliente dehors sans raison valable ne rendrait pas service à vos affaires.. ». Elle avait appris à user de la ruse, à être plus maligne de ce qu'on attendait d'elle. Elle ne payait pas de mine, pourtant elle avait plus d'un tour dans son sac.

La forgeronne se contenta de hausser les épaules. « Restez à nous observer autant que vous le voudrez : ce n'est pas comme ça que vous vous attirerez les faveurs de qui que ce soit. Je préfère vous prévenir, si vous me dérangez pendant mon travail, je n'aurais cure des rumeurs sur mon établissement. Vous n'êtes personne, ici, ou dans Synkaalia. Juste une fausse Ashryn couvée par le clan Nibelun. ». Elle crachait son venin sur cette famille, quand bien même ils restaient des clients fidèles. Si elle détestait quelque chose dans ce monde, c'était bien l'idée qu'il fallait assister les débutants dans leurs premiers pas. Elle, avait été forcée d'apprendre sur le tas, de survivre. Elle ne supportait pas qu'on facilite autant les choses aux ignares. Et, après avoir pesté contre le peuple qu'elle servait, elle s'en retourna à son travail. Cette commande attendait depuis bien trop longtemps pour qu'elle se laisse distraire. Dans son dos, une ombre commençait à vivre, à se fondre dans le décor. Elisabeth ne faisait aucun bruit, ne posait point de questions. Ses yeux couraient sur toutes les épées, les rapières, les dagues, les lames que l'on nommait « Lië'ja » par leurs formes. De temps en temps, elle plongeait dans le manuscrit décrivant leurs différentes habilitations et les variantes des techniques utilisées. Tout ne faisait pas sens dans son esprit mais la jeune femme tentait tant bien que mal d'assimiler les lignes et de les faire correspondre aux actes, aux tintements du fer qui berçait ses journées. On ne lui portait aucune attention, et pourtant, au fil du temps, elle se surprit à amener d'elle-même les matériaux aux forgerons, à leur proposer des services sans même lever la voix. Ils la comprenaient, sentaient son engouement. Restait à savoir si Kyzala accepterait de mettre son orgueil de côté et de reconnaître la motivation de celle que tous appelaient « l'Audacieuse ».
801mots



So, what if I'm addicted ?:
 
Raptor Jéselih:
 
Elih Marendir
Mar 13 Juin - 23:26
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Langzyliah :: Les Tréfonds :: Synkaalia-
Sauter vers: