L'envers du décors| Ft Ara

 :: Mytsbel Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Kelesha Halvorsen
avatar
Kelesha Halvorsen
Astre - Caeles - II
Parchemins : 48

ft. Kelesha

ft. Ara

「 l'envers du décor 」






Mon voyage initiatique se poursuivait encore et encore. J'avais fais halte dans cet endroit magique. Un endroit rempli de gens de passages... Ce qui était bien avec ces gens, c'est que comme ils n'avaient pas vraiment d'attache, ils vivaient plus simplement que les autres, j'aimais leur état d'esprit. Une nouvelle fois, nous nous retrouvions autour du feu. J'entendais les grillons chanter alors que je dévorais mon assiette. Cela faisait une petite semaine que j'étais parmi eux, on m'avais accueillie à bras ouvert, sans faire de distinction. Comme si j'étais une de leur fille qui revenait au pays. Ce que j'aimais le plus... C'était le soir, quand les anciens passaient des heures à conter des histoires, je m'en abreuvais, j'extirpais toute la substance de ces contes et légendes pour m'en abreuver jusqu'à plus soif. Mon regard se perdit dans les flammes. Même Luci' y trouvait son compte, il était fier de pouvoir chaque soir allumer le feu, se baignant dans les branches sèches. Les villageois l'appréciaient, et... Contrairement à chez moi, le noir de son pelage ne portait pas malheur, mais apportait chance et prospérité.

*Je resterai bien ici une vie entière... Dommage que nous devions repartir. Je me plais bien ici. Pour une fois qu'on me regarde avec du respect et non de la crainte et du dégout...*
Je caressais mon fauve qui s'était allongé à mes pieds, son regard perdu dans le vide alors qu'il se léchant avec attention les coussinets. Soudain quelqu'un s'adressa à moi, je levais le nez, repérant un ancien qui s'avançait vers moi.

« Excusez moi noble ancien.... je ne vous écoutais pas. »
Ce dernier s'esclaffa, répétant sans cesse que j'étais trop polie, j'y mettais trop les formes. Et je prenais note de son précieux conseil. Il fallait que je sois naturelle. Vivre parmi eux m'avais appris pas mal de choses.

« Je disais qu'avant que tu partes, il faudrait que tu ailles faire un tour au cirque qui se déroule en ce moment. Le spectacle est magique... Merveilleux. »

J'aimais bien ce qui tenait de la magie et des merveilles, après tout... je n'avais que deux ans, je ne savais pas en quoi ça consistait mais ça pouvait être intéressant. Le vieux sage continua, nous contant des fables avec des animaux, des histoires pleines de magie et de héros... Et je m'endormis dans cette ambiance de rêve. Ce n'est que le lendemain matin que je me réveillais avec la furieuse envie d'aller au cirque. La prochaine représentation se déroulait de nuit. C'est pour cette raison que j'attendis que les étoiles pointent leur nez.

« Qu'en pensez-vous mes douces amies ? »

Aucune réponse, comme d'habitude, mais comme on dit, qui ne dit non consent. C'est pour cette raison que je m'y rendis. M'installant dans les gradins, observant ce peuple hétéroclite qui s'était formé tout autour de moi. Je m'abreuvais de leurs postures, engloutissais leurs expressions, rien ne m'échappant. J'étais un réceptacle. Et j'avais désespérément besoin de savoir comment BIEN me comporter en société. Le silence m'entourais alors que mon regard d'un bleu azure se posait sur tout ce qui bougeait. C'est comme ça que je vis deux clowns débouler au centre de la piste en terre battu pour faire des gags. Je devais avouer que je ne comprenais pas trop cet humour. C'était comme si j'essayais de l'atteindre et qu'il se bornait à être inaccessible.


562 mots
Désolée du retard Ara <3





Merci Vasanounet <3
Kelesha Halvorsen
Mar 13 Juin - 9:35
Revenir en haut Aller en bas
Ara Ocee
avatar
Ara Ocee
Naga - Fulmine - II
Parchemins : 530
Ara ainsi que son camarade Umi arrivèrent à Mystbel pour la première fois de leur vie. La grande ville de la Steppe du Phénix s'offrait enfin à eux. Devant tant de nouvelles choses à voir et à découvrir, la jeune femme aux cheveux noirs ne put s'empêcher de pousser un petit cri. Posé sur ses épaules, son compagnon homme-renard, sous sa forme animale, leva les yeux au ciel. « Tu pourrais peut-être essayer de te faire un peu plus discrète pour ce voyage ? Je sais que ce n'est pas ta spécialité mais essaye tout de même. » La jeune Naga lui donna une petite pichenette pour le faire taire. Puis, ensemble ils visitèrent de nombreuses boutiques, et comme à son habitude Ara ne put s'empêcher de goûter aux délicieux plats de la ville, et en particulier les choses sucrées. Au bout des moments, une barquette de fruits à la main, la jeune femme finit par atterrir devant une bien étrange maison. Le toit ainsi que les murs étaient faits de tissu de toutes les couleurs et de nombreuses personnes attendaient pour pouvoir entrer. « Qu'est-ce que c'est Umi ? » « Il s'agit d'un chapiteau, un endroit où se produit le cirque. » « Le cirque ? De quoi s'agit-il ? » Alors que le renard expliquait cela à sa jeune amie ignorante, de plus en plus de personnes arrivaient. Une fois tous les principes expliqués, Ara n'eut qu'une envie : « Allons y faire un tour tout de suite. J'ai comme l'impression qu'une séance va commencer. » N'ayant pas trop le choix, le renard se laissa guider par la jeune femme à l’intérieur de la maison multicolore.

Avec le monde ayant décidé de venir voir le spectacle, les deux amis eurent bien du mal à trouver une place. Mais finalement ils purent s'installer à côté d'une femme et de son chat noir. Celle-ci ne manqua pas d'attirer l'attention de la jeune Naga. Ses cheveux étaient d'un teint proche du rose et violet et ses yeux aussi rouges que le sang. A première vue elle semblait avoir son âge, ou un peu plus. Mais cela n'enlevait rien au fait qu'elle était très jolie, et Ara pouvait parier sans l'ombre d'un doute qu'elle le deviendrait de plus en plus. Mais ne voulant pas perturber sa nouvelle voisine avec son regard insistant, elle finit par attirer son attention vers la scène. Là se passa plusieurs numéros, allant des acrobates, cracheurs de feu jusqu'à cavalier expérimenté. Au bout d'un moment une pause fut déclarée, permettant de préparer la scène pour les prochains numéros. C'est à ce moment qu'Umi descendit des bras d'Ara pour aller jouer avec le chat noir de sa voisine. Parfois son instinct animal prenait le dessus et il lui venait l'envie d'embêter tout le monde. Avant qu'il ne puisse faire de graves dégâts, la Naga le reprit dans ses bras. « Pardonnez-moi, je devrais le tenir plus fermement. J'espère que votre chat n'a rien ? »

Puis, au bout d'un moment vint le tour des clowns de faire leur apparition, si dans un premier temps ils firent rire la jeune femme, elle ne put s'empêcher d'être choqué quand deux d'entre eux vinrent la chercher, elle et sa voisine. « Venez mesdames, venez sur scène avec nous. Nous avons besoin de deux courageuses personnes du public pour ce numéro. » Umi montra alors les crocs. Ara lui pria de se taire et suivit finalement l'homme qui l'emmener vers la scène, laissa son ami derrière elle. Mais elle adressa tout de même un coup d’œil à l'autre jeune femme choisit avec elle. « Vous venez n'est-ce pas ? »

Mots : 607


Absence complète du 10 au 26 Juillet


I love you <3:
 
Ara Ocee
Jeu 22 Juin - 15:12
Revenir en haut Aller en bas
Kelesha Halvorsen
avatar
Kelesha Halvorsen
Astre - Caeles - II
Parchemins : 48

ft. Kelesha

ft. Ara

「 l'envers du décor 」






J'avais pris place sous le chapiteau. Mon regard se perdait dans les décors, dans la foule... Parfois... c'était étrange de se dire que le monde prenait des poses, pour souffler un peu, pour offrir un peu de beauté aux hommes qui peuplaient cet endroit. On m'avait vendu du rêve en me parlant du cirque... On m'avait fait miroiter milles couleurs, et quelque chose, au creux de mon oreille, me soufflait que justement, je n'allais pas être déçue, j'allais pouvoir être moi. Cette demoiselle ayant ouvert les yeux il y a à peine deux ans... Je fus d'abord toute seule sur ma rangée, puis les gens arrivèrent, toujours plus nombreux, nous entourant. Luci' eut l'air de passer un mauvais moment, mais je savais que tout ça allait finir par changer. Je passais ma main fraîche dans sa fourrure d'ébène, je savais quels endroits le détendait, grattouillant, massant ses épaules, faisant de même avec son cou. Le spectacle commença... Et là... la magie s'installa. Il y avait tellement de choses. Les acrobates sautaient de trapèzes en trapèzes, donnant l'impression de pouvoir toucher les étoiles du bout des doigts. Leurs justaucorps étaient vraiment beaux, parés de bijoux brillants les rendant unique. Ces numéros me donnaient l'impression étrange que moi aussi... Je pouvais voler. Mais il n'y eut pas que ça... Un cracheur de feu, me faisant grandement penser à un dragon... ses flammes étaient multicolores, tantôt basiques, tantôt bleues, mon regard se remplit progressivement d'émerveillement, et même les ronchonnements de Lucifer se faisaient moins présents. Il y eut ensuite des spectacles avec des animaux, du fauve gigantesque capable de te croquer bien trop facilement, des chevaux, et bien d'autres choses. Puis ce fut l’entracte, le temps, sans doute, de laisser aux professionnels l'occasion d'installer de nouvelles choses, je les regardaient œuvrer, curieuse. Un miaulement joueur se fit entendre, me surprenant, je me tournais pour apercevoir Lucifer coucher, brassant l'air de ses pattes avant, un ronron amusé se faisant entendre... j'oubliais souvent due Luci' était jeune et qu'il aimait encore beaucoup jouer. Enfin... Difficile de se rappeler qu'un chat de cette stature puisse ronronner et jouer comme un petit chaton. La jeune femme récupéra ensuite son renard, et je posais une main bienveillante sur la tête de mon félin.

« Ne vous excusez pas au contraire, ça fait bien longtemps que j'ai pas vu ce petit  bout s'amuser autant... Il va bien il va bien. »
Je l'inspectait quand même, l'entendant râler dans ma tête, un sourire amusé se faisant sur mon visage alors que le pauvre Lulu' était observé, et de près. Ce fut ensuite le tour d'autres personnages, m'arrachant un frisson... Pourquoi étaient-ils défigurés, peinturlurés ? Effrayants... purement effrayants, je retins un frisson d'horreur avec peine, me massant les paupières.

*Hé bien tu n'aimes pas les clowns ? Tout le monde AIME les clowns ! *
Pas moi en tout cas, ça c'était sûr. Ils déclenchaient chez moi un sentiment de malaise relativement important, j'étais pas dans ma zone de confort...

*Ils approchent...*

Quoi ?! Prise de panique je me mis à observer quelque chose de bien plus intéressant... mes pieds. J'entendis leurs voix, puis celle de ma voisine. J'allais pas montrer à tout ce chapiteau que j'étais une poule mouiller, sans regarder mon interlocuteur, le plaçais ma main délicate dans la sienne, descendant les gradins la tête haute, sans trébucher une seule fois... et j'en étais fière. Je me retrouvais dans la sciure au centre de la piste.

« Mesdames... Ceci est un numéro d'un nouveau genre... Et vous allez être les premières à y participer... Quelle chance ! »

Merveilleux ! Pourvus que le numéro ne soit pas « mangeons les jolies jeunes femmes niark niark niark », vu la tête de nos amis... cela ne m'aurait point étonnée.

« Que doit-on faire... Alors... »


Ma bouche était sèche, incroyablement sèche, je fuyais du regard ces hommes ne m'inspirant pas confiance, préférant plonger mon regard dans celui de ma voisine de siège.


662 mots





Merci Vasanounet <3
Kelesha Halvorsen
Jeu 13 Juil - 7:47
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Langzyliah :: Mytsbel-
Sauter vers: