Métier Niveau 0 - Le Chant Divin

 :: Le Continent Sacrifié :: Le Berceau des Merveilles Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Naga - Fulmine - II
Parchemins : 490
Assise au bord de l'eau, la jeune Naga regardait son paysage de prédilection d'un œil étrange. Bien qu'elle aimait cet endroit et y était toujours très attachée, elle se demandait qu'est-ce qu'il lui avait apporté de bon ? Même avant la mort de son bien-aimé petit frère, parcourir l'océan comme elle parcourait la terre ne lui avait jamais apporté autant de joie et plaisir. Peut-être que cela était dû au fait qu'elle connaissait si bien sa terre natale qu'elle s'en laçait. Mais maintenant qu'elle y songeait même sous l'eau elle ne connaissait que de rare endroit, dont celui où elle avait vécu. En fait elle était encore tellement ignorante…

Etrangement, penser à tout cela lui donnait envie de chanter. Dans les moments de mélancolie et de réflexion le chant avait toujours été une sorte d'échappatoire pour la jeune femme aux cheveux noirs. Sans même en avoir réellement conscience un son commença à sortir de sa bouche. Fredonnant un doux chant mélancolique, la Naga continuait à regarder le paysage. La chanson qui s'échapper de ses lèvres sans véritable parole était celle qu'elle chantait à son petit frère pour l'endormir. Même après toute ces années elle ne l'avait pas oublié. Et étrangement ce son ne plaisait pas qu'à elle. Car au bout d'un temps, la femme-poisson remarqua l'arrivé de plusieurs petits animaux habitant les alentours. Si d'ordinaire ils étaient craintifs, aujourd'hui ils s'approchaient sans peur de la jeune femme. Puis, comme emportée par le doux sentiment de sécurité, elle se mit à chanter pour de bon. « L'âme en peine, il vit mais parle à peine. Il l'attend, devant cette photo d'antan. Il, il n'est pas fou, il y croit c'est tout. Il la voit partout, il l'attend debout une rose à la main. A part elle il n'attend rien. »

Un bruit se fit entendre non loin, mais envoûte par son propre chant, Ara ne sembla pas s'en rendre compte et les animaux à ses côtés non plus. Tout en chantant elle se rappela les moments où son frère lui demandait de lui faire entendre sa jolie voix. Rien au monde ne lui faisait plus plaisir. Bien que cela soit étrange, même si aujourd'hui il n'était plus là, la joie et la plénitude qu'elle ressentait à ces moment là étaient à nouveaux présent. Par le fait d'une simple chanson elle retrouvait des souvenirs heureux. « Rien autour n'a de sens et l'air est lourd. Le regard absent il est seul, et lui parle souvent. Il, il n'est pas fou, il l'aime c'est tout. Il la voit partout, il l'attend debout. Debout une rose à la main. Non, non plus rien ne le retient. Dans sa love story, sa love story... »

Soudainement un bruit se fit entendre, bien plus fort que l'était le précédent. Apeurés, les animaux s'enfuirent tous avant même d’apercevoir l'être à l'origine du grabuge. Sortant des buissons, un homme fit son apparition. A première vue il devait être âgé d'une quarantaine d'année et avait un beau visage et des yeux doux. Pour une première rencontre il inspirait la sympathie et l'amitié même si l'on ne le connaissait pas. Mais, sans prêter attention aux animaux qui venaient de s’enfuir, il prit les mains de la jeune femme dans les siennes et se mit à les secouer vivement. « Votre voix et absolument magnifique. Il y a bien longtemps que je n'avais entendu un chant aussi doux, paisible et sensible que le votre. Vous devez être une chanteuse vagabonde comme moi, allant de ville en ville pour conter des histoires en chantant. » Sans laisser le temps à Ara de dire un mot, l'homme déversa un flot de paroles le concernant. « Non je ne suis pas une chanteuse, j'aime juste faire entendre ma voix quand l'envie m'en vient. » Lâchant ses mains, l'homme ne put retenir un visage surpris. « Vraiment ? J'aurais pourtant juré que vous étiez une chanteuse professionnelle, débutante mais tout de même dans le milieu. » « Que voulez-vous dire par débutante ? » « C'est simple, votre voix a beau être sublime j'ai remarqué quelques bémols. Certains de vos accords n'étaient pas bon et vous partiez parfois trop dans les aigus. » Fasciné, Ara demanda à avoir plus de conseil de la part de cet étranger qui semblait beaucoup en connaître. Il y avait donc un moyen pour elle d'améliorer encore son chant ?

Au bout de pratiquement une journée passé ensemble, la jeune femme aux cheveux noirs avaient beaucoup appris. Le voyageur lui enseigna le maximum qu'il pouvait dans le temps impartie. Son chant était lui aussi très beau et l'on voyait qu'il prenait plaisir à le faire entendre. Même les animaux, autrefois effrayés, étaient revenus pour l'écouter. Puis à la fin de la journée, le nouveau professeur de la jeune femme lui demanda de reprendre sa chanson en appliquant tous les conseils qu'il lui avait donnée. « Une bougie peut illuminer la nuit. Un sourire peut bâtir tout un empire. Et il y a toi et il y moi. Personne n'y croit mais l'amour fait d'un fou un roi, et si tu m'ignores je me battrai encore et encore… C'est ta love story, ta love story. » A la fin du chant le maitre applaudit son élève. « Beaucoup de progrès en à peine une journée. Je trouve vraiment que c'est un crime de ne pas faire entende ta voix à plus de monde que des petits animaux. » Mais ce que l'homme ne savait pas, c'est que une fois qu'il dut partir la jeune femme s’entraîna encore et encore jusqu'à avoir l'envie de véritablement devenir une chanteuse professionnelle…

Mots : 937
Paroles : "Love Story" d'Indilla


Absence complète du 10 au 24 Juillet


I love you <3:
 
Jeu 8 Juin - 19:15
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Langzyliah :: Le Continent Sacrifié :: Le Berceau des Merveilles-
Sauter vers: