Derniers sujets

Yhëddir, l'enfant qui était un adulte... [En cours / 76%]

 :: Archivées Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Invité
avatar
Invité
Invité

Fiche de
Présentation
Identité
  • Prénom et Nom : Cela remonte à loin maintenant, ces années où la foule hurlait le retour d’El’rys Gäafaelwyn, où moult personnes auraient pu se jeter à ses pieds pour l’honorer, se réjouissant de pouvoir mettre la main sur ne serait-ce qu’une partie de lui. Ce temps est lointain maintenant. Aujourd’hui, tout le monde le croit mort, son appellation n’a laissé qu’une vulgaire trace dans l’histoire, le peuple l’a oublié, effacé des histoires, disgracié. El’rys Gäadfaelwyn, comme il fut appelé, est bien une des personnes « mortes » les plus abhorrés. Si le temps a fait son œuvre, El’rys n’a jamais abandonné sa quête afin de laver son nom. Et pour ne pas éveiller les soupçons, il se fait passer à présent comme un jeune garçon, sous le patronyme de Yhëddir Arcusio

  • Surnom :Yhëddir a eu la possibilité de remarquer que les surnoms sur son compte allaient à bon train, avec humour, pour la plupart, il a même créé un top de ce qu’il a le plus entendu :

    Prim : « Gamin », le plus répandu, tout le monde, la première fois qu’il le voit, porte ce surnom à la bouche. Et il fallut de nombreuses années pour que l’adulte-enfant s’habitude à ce dernier.

    Altre : « Petit », classé après, dans la mesure qu’il est le deuxième sobriquet que l’on utilise en le désignant, sans que cela ne soit trop décalé par rapport au respect.

    Tiers : « Fils » ou « Fiston », entendu d’une manière généralisé dans la bouche des marchands, surtout quand il n’était pas accompagné d’un « adulte », qui lui-même en est un…

    Quart : « Biquet », souvent précédé par « petit », et qu’on se le dise : tout ce qui est petit et mignon et Yhëddir, il est mignon (c’est ce que les femmes lui disent généralement). Oui, « biquet » est utilisé par la gent féminine. Yhëddir grogne à cette entente, mais on ne refusera jamais les bras d’une damoiselle, sûrement l’un des bienfaits de sa malédiction.

    Quint : « Demi-portion », « Môme », « Gringalet » et « Avorton », eux, il les dénigre, il les déteste. Ces surnoms qui sont utilisés simplement pour le faire grincer des dents, et par ailleurs, le rabaisser face à son âge physique. Parce que, bon dieu ! Ce qu’il aimerait leur dire qu’il est deux fois plus âgé que ces ratés. Cependant, les sots ne feraient que lui rire au nez…

  • Âge :Si aujourd’hui Yhëddir est physiquement un enfant, autrefois, il fut un homme d’une trentaine d’année. Arrivant même vers ses trente-cinq ans. Malheureusement, il est aujourd’hui d’une morphologie très jeune, même s’il n’a jamais su donner un âge sur son apparence, il peut reconnaître ses traits de jeunesse, qui se situait dans la dizaine d’année, voire moins.

  • Sexe : La question ne se pose pas, même si cela n’en est pas une. Il a toujours été un homme, bien qu’on le considère comme un jeune garçon, un jouvenceau ou encore comme un nourrisson qui vient de sortir des jupes de sa mère.

  • Race : Yhëddir est un Astre, s’il est le mot exact d’hérétique, ou de honte, envers sa race, il n’en reste pas moins un enfant des étoiles.

  • Occupation : Il occupe ses journées, parfois accompagné de son acolyte-père, à rechercher celle qui l’a autrefois ensorcelé, jetant sur lui une malédiction. D’autre part, il utilise la majorité de son temps à chercher les ennuis, et à s’entraîner pour retrouver la puissance qu’il avait dans le passé, qu’il perdit à cause de cette métamorphose. Il passe aussi des journées dans les tavernes, se faufilant en quête d’informations.

  • Lieu d'habitation : Généralement localisé sur le continent sacrifié, où il loge la plupart de son temps, il est cependant un nomade, qui bouge sans cesse, afin de trouver efficacement la personne qu’il recherche, souvent sans succès. Il est donc balloté entre les auberges et les meules de foins dans les écuries, là où les logeurs ne demandent que quelques piécettes.
Statistiques

  • Force

  • Force physique : 1
    Endurance : 3

  • Dextérité

  • Vivacité : 3
    Habileté : 4

  • Intelligence

  • Fermeté psychique : 3
    Adaptation : 3

  • Prestige

  • Apparence : 3
    Contact social : 3

  • Ensorcellement

  • Affinité magique : 3
    Puissance/Résistance : 4

    Biens
    Ensorcellements


    -Devin Astral
    -Collision de la Destinée

    -Invisibilité
    -Création de l'Air
    -Emprise de l'Air

    Inventaire

    - Monnaie -

    - Pièces de bronze : 67
    - Pièces d'argent : 34
    - Pièces d'or : 9

    - Objets achetés avec l'argent reçu au début de l'aventure -
    - Carte de Langzyliah
    - Sac sans fond
    - Boussole
    - Torche Éternelle
    - Cape à capuche de bonne qualité en laine

    - Pièces de bronze : 67
    - Pièces d'argent : 54
    - Pièces d'or : 7

    Gains

    Cette partie sera remplie par les administrateurs.

    Physique

    Le Garçon à l’Extérieur

    Yhëddir, en apparence, est un jeune garçon d’une dizaine d’année. Personne ne sait combien lui donner, lui-même ne sait pas quel âge peut avoir son corps. En tout cas, les environs touchent la dizaine d’âge, voire légèrement plus jeune, ou peut-être plus vieux, d’une année ou deux. Sa taille peut toutefois concéder un indice, négligeable ou non, sur les années physiques de sa morphologie : Eaeldhel l’a mesuré une année auparavant, ainsi le garçon atteint facilement cent-quarante-deux centimètres pour trente-six kilogrammes. Ce qui est une corpulence tout à fait normale pour un enfant de sa trempe. Ainsi, s’il est aisé de le soulever et de l’envoyer dans les airs, ce que je ne recommande pas, il peut être plus hardi d’arriver à l’attraper. Oui, Yhëddir possède une agilité de garnement : courir entre les pattes des gens, se faufiler dans les petits passages, c’est les avantages de sa carrure. Il a un pas leste, ce qui se résume à de l’habilité.

    Avant d’entamer les autres informations sur son physique, il est bon de savoir que la malédiction n’a fait que toucher son corps. Ainsi, il est impossible à ce dernier de vieillir physiquement. Jusqu’à qu’il puisse rompre le sort qui le plonge jour après jour dans un corps de garçon, il restera le même, gardera la même apparence, la même taille et le même âge physique. Pourtant, si corporellement il ne décline pas, ce n’est pas le cas de son « vrai corps », il est dur d’expliquer le phénomène, mais Yhëddir continue de vieillir intérieurement, et la mort, avec le temps, pourra un jour avoir raison de lui.

    Yhëddir est un astre, ainsi, son physique est le même que celui de n’importe quel homme, ou enfant. Son visage est maigre, aux joues légèrement potelées. Ses pommettes élevées donneraient aux grands-mères l’envie de les pincer pour savoir si elles sont réelles, et sûrement de les étirer dans tous les sens. La forme de son faciès est longiligne ; allongé et plein, terminant vers le menton d’une manière ovale. Son teint pâle n’a jamais changé depuis ses deux ans passés, par contre, il est facile pour ses joues de se colorer, prenant ainsi une nuance rosée, voire rougie. Sa peau albinos ressemble parfaitement à celle d’un enfant ordinaire : veloutée, presque laiteuse.

    Généralement d’un visage souriant et gaie, il porte parfois des yeux tombant, fatigués par le temps, cette expression de lassitude est marquée par la réflexion, parce qui lui arrive de réfléchir inconsciemment.

    Jeune, il frôla la mort, ce qui provoqua la dépigmentation de ses cheveux, aujourd’hui, il possède des cheveux argentés. D’une longueur tout à fait réglementaire, lui arrivant ainsi tout près de la nuque. Ils sont, pour la plupart du temps, lâchés en bataille, hérissés, partant de tout part sans réelle consistance, une partie de ces derniers planquent fastidieusement son front et légèrement ses sourcils. À croire qu’il n’a jamais essayé de les brosser. De toute façon, ils sont trop rebelles pour être redressés. Ses sourcils sont fins, arqués. Pour ce qui est de ses iris, ils sont bleutés, d’une teinte proche du gris.

    L’Homme qui est en lui

    Lors des rares moments où il peut reprendre son corps d’origine, il montre alors un homme accompli, jeune et encore vigoureux, qui approche physiquement la vingtaine. Toutefois, malgré qu’il ne fasse pas son âge, il est bel et bien âgé d’une trentaine d’année. Un buste ferme expose fièrement le travail acharné qu’il put passer dans sa vie passée. Ses abdominaux sont compacts, bien que peu consistant, ils se comptent au nombre de six, alignés et centré. De larges épaules surplombent sa grande taille, mesurant alors cent-quatre-vingt-huit centimètres pour soixante-treize de masse musculaire. Pour le reste de sa musculature, elle est solide et bâtie d’une manière tout à fait normale pour quelqu’un de sa taille, de son poids et de son âge. Sa démarche est alors assurée, un peu trop confiante et son pas légèrement moins leste.

    Ses traits faciaux s’adoucissent et s’allongent dans une manière plus longiligne de sa version jeune, sa mâchoire est serrée et carré. On y découvre cette même teinte blanche, bien que plus rosé maintenant, ainsi que la même matière veloutée, et cette fois-ci lisse ; de même que pour ses cheveux et ses yeux.

    Psychologie

    Ses Merveilleuses Qualités

    Son caractère, depuis les deux ans qui succédèrent sa malédiction, s’est vu empirer d’une manière réellement navrante. Une supposition surplombe d’autres hypothèses, comme quoi c’est l’enfant qui est en lui qui a provoqué ce changement drastique. Seulement, personne n’en sera jamais rien…

    Énergique, voilà le premier terme que j’absorbe ici-là. Yhëddir est catégoriquement infatigable, enfin, quand ne vient pas l’heure de la sieste. Il brûle d’une ardeur que l’on ne peut éteindre. Et si quelqu’un a le malheur de vouloir le prendre sous bonne garde, il se peut même que le suicide serait une option envisageable. À la limite du défaut, il est cependant le seul à arriver à se calmer, surtout dans les moments les plus opportuns, quelle chance !

    D’un enthousiasme débordant, il est surprenant de le voir soudainement croire en des choses plutôt utopiques, si ce n’est à la limite de la féerie. Alors que lui-même, dans le passé, goûta aux déceptions du monde, peut-être un bon effet de cette malédiction ? Toutefois, il n’en reste pas moins quelqu’un de conscient. D’ailleurs, ce trait de caractère le fait garder la tête haute, qui s’accorde d’ailleurs merveilleusement avec son optimise et sa confiance inestimable. Au pire, il pourra passer des heures à tenter la même chose jusqu’à ce que cela puisse marcher. Mais attention, n’importe qui, d’humain ou non, possède certaines limites qu’il ne faut pas dépasser.

    Bien qu’il semble, pour la plupart du temps, volatile, ce qu’il est en réalité – mais bon –, il possède secrètement une attention particulière et touchante, envers les petits détails. Certaines personnes peuvent trouver l’enfant froid, toutefois ne vous y trompez pas, vous pourriez regretter vos propos. Parce qu’à la moindre tristesse, il pourrait se montrer affectueux et vous offrir le réconfort que vous attendez. Souvent, s’il ne fait pas le premier pas, c’est que le moment n’est pas encore opportun, lui-même ne voudrait pas d’une épaule en avance, et surtout quand il n’en a pas réellement besoin.

    Yhëddir est audacieux, il aime le danger, peut-être pas au point de se jeter corps et âme s’il y a la possibilité de miser sur la prudence. Mais, dans les cas contraires, vous le verrez, avec son petit corps, se mêler au danger. Souvent projeté par son instinct protecteur et son courage impétueux, qu’il a longtemps perdu au prix de la reconnaissance et de la célébrité. Aujourd’hui, il veut changer, retrouver la voie de la chevalerie. Mais pour cela, il lui faudra abandonner ses mauvais côtés, et ça ne risque pas d’être une partie de plaisir. Son audace est en symbiose avec son trait aventureux, il aime découvrir de nouvelles choses, de nouveaux paysages, rien ne l’émerveille plus. On pourrait lui citer ainsi deux autres qualités qui corrobore le tout : sa pugnacité et son instinct débrouillard.

    Il est, dans absolument tous ce qui le concerne, un être confiant, il ne manque jamais de le faire remarquer, que cela soit par ses gestes ou par ses propos. Mais même une confiance aveugle peut-être dangereuse, on le lui fait souvent remarquer, mais… il s’en fiche. Ici, ce n’est pas de la confiance envers quelqu’un, ou quelque chose, mais bel et bien une confiance envers soi : sûr de lui et fougueux, il n’y a pas de recette plus explosive.

    Souvent d’humeur compétitive, il est un de ses personnages sociaux, qui préfère la foule à la solitude. Il se meurt quand il n’a pas son lot de discussion, ce qui est souvent le cas. L’ennui le prend au cou, habituellement. Bien que ce trait de caractère est en corrélation forte avec son envie de reconnaissance, il n’en reste pas moins quelqu’un d’ouvert et d’agréable. En parlant d’ouverture, Yhëddir (et son physique le paye assez bien) est un grand charmeur, à la limite du pervers – il l’est aussi, il n’y a pas de doute. Les femmes ? C’est son dada, et de son côté, il n’en manque pas. Bien qu’il n’a plus l’apparence d’autrefois, où des centaines de femme lui tombaient aux pieds, il a ce petit plus innocent, merci Malédiction !

    D’un direct et d’une franchise à toutes épreuves, il a souvent eu l’occasion d’être pris en ridicule, surtout par le choix des mots qui convenaient sûrement aux adultes. Pourtant, rien n’empêchait que ce qu’il disait n’était pas, intérieurement, pris au sérieux. De plus, il préfère exposer les élans honnêtes de son cœur que la fourberie de son cerveau, qui préférait largement se passer des ennuis et du ridicule. En apparence, il est très comique, surtout quand il s’énerve, maître dans l’exagération, il lui arrive de renchérir ses propos par des gestes amples. Bien que lui ne se trouve pas drôle, mais les autres…Bah… les autres, ils sont un peu sots.

    Ses Merveilleux Défauts


    Nous voilà ainsi à la deuxième grande partie de son caractère : ses défauts.

    Malgré sa petite taille, ou depuis sa petite taille, son arrogance a décuplé. Autrefois, son caractère seyait parfaitement avec son âge, et sa taille, surtout sa taille. Mais, maintenant, il est dur de savoir si cela ne vient pas plutôt de son éducation, disparate. D’une insolence sans nom, surtout quand il montre sa fierté au bout de ses yeux brillants. Certaines personnes pourraient s’énerver face à ses réflexions, pour les plus hautaines : « Je te l’avais bien dit. », ou encore « Tu vois que tu aurais mieux fait de m’écouter. ». Si les remarques peuvent avoir une certaine vérité, ou justesse, c’est avant tout son expression, qui en frustre plus d’un.

    Bagarreur, bien que ridiculement burlesque, il n’aime pas qu’on lui marche sur les pieds, et ne les laisse pas réellement faire, pour ceux qui font preuve de cette même arrogance – qu’il n’aime pas voir chez les autres, mais n’aime pas qu’on lui dise qu’il est arrogant… Compliqué. Dans le passé, les tavernes se déclenchaient généralement avec son arrivé. Alors quand il était dans le coin, tout le monde savait à quoi s’attendre : un bon moment de poings partagés.

    D’un naturel borné et buté, oui, il est difficile de lui dire qu’il a, souvent, tort. Il n’écoute alors plus du tout, et se bouche pratiquement les oreilles ! De même, le reprendre le laisse particulièrement de mauvaise humeur, et alors, il lui arrive de rechigner à l’allure d’un enfant : les bras croisés, tapant des pieds sur le sol. Bien que désespérant, on ne sait pas qu’il est adulte, alors… tout va pour le mieux ?

    Bien que cela aurait pu être une qualité, il a bien dépassé la limite de la bienséance, il parle, blablate, une jugeote verbale sans fin qui pourrait tordre littéralement le cou des gens qui tentent d’avoir une discussion avec le petit être. Non pas qu’il n’aime pas parler, mais bien parce qu’il en a besoin, pour lui « ouvrir la bouche » c’est se sentir exister, et il aime exister, même dans ce corps.

    Naturellement, et on ne va pas s’en gêner, il a petit à petit pris un caractère de garnement « pourri gâté » :

    Pour la première et principale raison qu’il est caractériel, si cela peut-être un trait commun à beaucoup de mortel, lui, c’est le comble.

    De plus, d’une désinvolture excessive, il ne met pas les formes, la politesse pour lui, c’est des broutilles ! Encore, il semble faire preuve d’un tantinet de considération envers les anciens, les personnes qui normalement devraient avoir plus de quarante ans, voire plus. Et s’il n’aime pas la personne, il perdra vite ce langage civilisé pour partir dans un autre registre, ça choc généralement. Pour le reste, rien ne le fera plier. Pas nécessairement vulgaire, surtout envers des gens qui n’ont rien demandés, mais plutôt familier. Il va de soi que la gent féminine aura le privilège de goûter à son amabilité, sauf si elle a un caractère de chiotte.

    Il possède, en plus de tout ça, les trois « I » : impulsivité, impatience et immaturité. Même s’il sait quand le bon moment n’est pas encore arrivé et qu’il fait, parfois, preuve de bon sens, il lui est arrivé que son impulsivité soit enchaînée à son impatience, bien qu’il peut avoir calculé en réalité les évidences d’un tel emportement. Immature, il aime les plaisanteries, souvent foireuses, sa compétitivité et sa bouderie montre bien ce trait-là de lui...

    ...Et est un râleur et un rancunier. N’allez pas croire qu’il va oublier que vous l’avez obligé à manger des légumes, alors qu’il déteste ça !

    Ainsi que, en dernier lieu, il est émotif, rien n’arrive à lui permettre de rester bien longtemps calme, et quand il est calme, ça fait peur… Et jamais le juste milieu, parfois d’une émotivité latente et fugace, d’autres fois où tout semble lui tenir à cœur.

    Pour finir, s’il fait preuve d’un sarcasme cynique, il recherchait, et recherche inconscient toujours, la reconnaissance et la gloire. Pourtant, cette partie de lui, comme bien d’autres, veut changer pour laisser place à quelques choses de mieux : une meilleure personne.

    Histoire

    L'histoire de votre personnage aura sa place dans cette partie. Parlez de ses origines, de sa famille, de son enfance, des évenements ayant marqué son existence, ce qui l'a poussé dans une voie ou dans une autre ainsi que sa situation actuelle. MINIMUM DE 500MOTS

    Acolyte

  • Nom: Tel’van
  • Prénom : Eaedhel
  • Surnom :Ironiquement appelé « Papa » par Yhëddir.
  • Âge : 28 Printemps
  • Sexe : Mâle
  • Race : Lie’jas
  • Niveau : 0
  • Occupation : Il s’occupe de Yhëddir, prenant généralement le rôle de père, pour éviter les soupçons.
  • Lieu d'habitation : Il vit en nomade avec Yhëddir.
  • Statistiques

  • Force

  • ■ Force physique : 3
    ■ Endurance : 2

  • Dextérité

  • ■ Vivacité : 2
    ■ Habileté : 2

  • Intelligence

  • ■ Fermeté psychique : 5
    ■ Adaptation : 4

  • Prestige

  • ■ Apparence : 2
    ■ Contact social : 4

  • Ensorcellement

  • ■ Affinité magique : 3
    ■ Puissance/Résistance : 3



    Ensorcellements

    -Nyevan
    -Fe’eth.




    Inventaire

    Possessions de votre acolyte



    Physique


    Eaedhel est un Lie’jas dans la taille moyenne, mesurant bien un mètre quatre-vingt-cinq. Son visage est marqué par de nombreuses cicatrises, ainsi que le reste de son corps, toutes faites par son ancien maître. Il possède une chevelure rougeâtre, qui ne dépasse pas la nuque, ainsi que des iris émeraude. On lui reconnait des traits similaires à ses confrères : des oreilles en pointes qui s’effilent vers le haut, une silhouette fine, allongé, au teint rosé, presque blanchâtre et un corps élancé. Il est habillé d’une manière plutôt souple : une tunique en lin, bleuté, et un pantalon de toile marron, de légères bottines qui lui permet d’assouplir ses pas.



    Psychologie


    Eaedhel est le portrait opposé de Yhëddir, bien que certains traits de caractère peuvent lui être assimilé. Il est un être compréhensif, d’une clémence infinie, innocente. La plupart du temps, il est tendu, toujours à croire que quelqu’un le suit, ou qu’on essaye de l’enchaîner encore une fois. D’un naturel anxieux, il est toujours réfléchi, dans ses gestes et dans ses paroles. On pourrait rajouter facilement qu’il est un être sage, raisonné, au langage soutenue. Ainsi, il préfère largement réfléchir au lieu d’agir, être sûr de ses actions, que cela n’aura pas d’impact sur qui ce soit. Bien qu’il ne soit pas peureux en soit, il est animé d’une gentillesse qui le paralyse souvent. Yhëddir pense souvent qu’Eaedhel est un enfant enfermé dans le corps d’un adulte, il n’a pas tort, parce que sa bonté naïve lui joue souvent des tours.



    Histoire



    En cours de construction.



    Autre
    • Pseudo courant : Carabas
    • Comment avez-vous découvert le forum : Merci, forumactif !
    • Fréquence de présence : Un peu toujours ? Ha ha ha ! Fréquemment, en tout cas.
    • Des remarques ou un petit mot à dire : J’ai pris un grand plaisir à lire le contexte, les références et les annexes, c’est une véritable mine d’or !
    • Code règlement Scylla veille sur les membres avec son sixième sens avec Elih qui sirote du champagne lunaire.

    Invité
    Ven 2 Juin - 19:23
    Revenir en haut Aller en bas
    Invité
    avatar
    Invité
    Invité
    Oh ♥ Bienvenu !
    Invité
    Ven 2 Juin - 19:49
    Revenir en haut Aller en bas
    Elih Marendir
    avatar
    Elih Marendir
    Ashryn - Sylvar - IV
    Parchemins : 1546
    Bienvenue chez nous !

    N'hesite pas a contacter Scylla, Solyane ou moi même si tu as la moindre question.

    J'ai hâte de voir ta fiche terminée !



    So, what if I'm addicted ?:
     
    Raptor Jéselih:
     
    Elih Marendir
    Ven 2 Juin - 20:23
    Revenir en haut Aller en bas
    Celaena Syrkos
    avatar
    Celaena Syrkos
    Astre - Cometa - III
    Parchemins : 1070
    Bienvenu parmi nous ! Jolie fiche en passant !


    PRIORITÉ : ÉVENTS



    From chaos a star is born

    I have to be rent and pulled apart and live according to the demons and the imagination in me. I'm restless.
    Things are calling me away. My hair is being pulled by the stars again.”





    Merci Naya ! :
     
    Celaena Syrkos
    Ven 2 Juin - 21:24
    Revenir en haut Aller en bas
    Naya
    avatar
    Naya
    Ulfurbe - Celus - III
    Parchemins : 120
    Bienvenue parmi nous, jeune astre :)


    Naya
    Ven 2 Juin - 21:47
    Revenir en haut Aller en bas
    Scylla Fentkräes
    avatar
    Scylla Fentkräes
    Ashryn - Sylvar - IV
    Parchemins : 1228
    Bienvenue parmi nous ! N'hésites pas si tu as besoin de quelque chose !


    SUP' BITCHES

    Scylla Fentkräes
    Ven 2 Juin - 21:54
    Revenir en haut Aller en bas
    Solyane Gilsaïane
    avatar
    Solyane Gilsaïane
    Nanthun - Incertus - III
    Parchemins : 1242
    Bienvenue à toi !!



    Je les aime, je suis accro...:
     
    Solyane Gilsaïane
    Sam 3 Juin - 0:42
    Revenir en haut Aller en bas
    Cyrian Valéar
    avatar
    Cyrian Valéar
    Nanthun - Domum - II
    Parchemins : 134
    Bienvenue, et je me réjouis de voir la suite ^^


    Cyrian Valéar
    Sam 3 Juin - 9:20
    Revenir en haut Aller en bas
    Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

    Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
    Langzyliah :: Archivées-
    Sauter vers: