¤ Fiche de Race ¤

 :: Partie HRP :: Fondamentaux :: Races :: Les Edseres Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Ashryn - Laethlion - III
Parchemins : 1450

Les Edseres

Informations


Les ensorcellements :

Aucun

Caractéristiques prioritaires : Anciens esclaves, les Edseres ont développé des capacités de Combat exceptionnelles. Leur Résistance à la Magie est également l'un de leurs principaux atouts lors des affrontements contre les nombreuses races magiques peuplant la terre de Langzyliah.
Nombre approximatifs d’individus : Profondément entaillés par les nombreuses attaques des Norphis, les Edseres ont vu leur nombre diminuer très rapidement et drastiquement. Nous n'en comptons plus qu'environ quatre milles à ce jour.
Espérance de vie moyenne : Les maladies et les mauvais traitements ayant fortement mis en péril leur existence, les Edseres ne survivent plus au-delà d'une centaine d'années.
Territoires de la race : La Terre des Rescapés et la Grand Rue qui la traverse. Ils ont quelques affinités avec la Sylve aux Soupirs mais elle ne leur appartient pas.
Commerce : Leur population est principalement paysanne : on retrouve donc la culture du blé, du maïs, les pommes de terres.. Dans un registre plus luxueux on remarque leur don pour la fabrication d'armes et la récolte des métaux.

Description


Considérés comme les victimes du destin, la populace subissant les malheurs de la fatalité, les Edseres furent longtemps considérés comme une véritable peste dans les terres de Langzyliah. Torturés, tués sans raisons, manipulés pour servir les fins des autres races, servis en pâtures aux Norphis, ils furent les esclaves d’autrefois, régis par des communautés ne les traitant pas mieux que des rats de laboratoire. Aussi, ce lourd passé pèse encore aujourd’hui très lourd sur leurs épaules, si bien que sans la protection des Aetrayels, ils seraient encore à ce jour roués de coups. Les relations avec les autres populations en sont rapidement devenues froides et ambiguës, les Edseres ne sachant plus à qui faire confiance ni à qui s’allier en dehors de leurs gardiens.

Leur seule motivation est de ne plus se laisser marcher sur les pieds. Le sort les aura dénués de magie mais leur aura donné une arme bien plus efficace : leur résistance à cette dernière. Aussi, le corps d’un Edseres se verra bien moins atteint d’un Ensorcellement que n’importe quel autre. Il n’existe pas plus de cohérence en société que chez les Edseres, pourtant très durs envers leurs propres congénères. Hiérarchisés du plus faible au plus fort, du plus fainéant au plus méritant, c’est une constante course à l’amélioration de leurs conditions de vie. Pour se sustenter, il faut gagner son pain, et si la vie est des plus ardues, le résultat n’en sera que meilleur.

© PRIDE SUR EPICODE
Dim 28 Aoû - 11:06
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Ashryn - Laethlion - III
Parchemins : 1450

Hiérarchie

L'accomplissement d'un Edsere est tout particulier car il ne peut se faire de manière solitaire : un Edsere fort est un Edsere ayant compris qu'une équipe lui serait profitable. Aussi, aucune société n'est mieux organisée que la leur en terme de hiérarchie et de répartition des tâches.

La majeure partie de la population est considérée comme Passus. Ils n'ont ainsi à proprement parler aucune importance dans l'évolution de la société et sont fragiles autant physiquement que psychologiquement. Pour eux, la torture s'apparente plus à une habitude qu'à un lointain souvenir dont ils chercheraient à se défaire. Anxieux face au monde qui les entoure et les terrifie, ils se cachent dans les recoins de la Terre des Rescapés tout en tentant de gagner leurs vies le plus discrètement possible. Très méfiants et peu sociables, ils ont tendance à s'isoler le plus possible et n'ont aucune conscience de leur lien avec les Aetrayels. Leur résistance à la magie n'handicape pas la foule.

Devenir Praesium peut paraître aisé, mais cette transition est des plus ardues dans l'esprit d'un Edsere. En effet, elle nécessite un courage, une force et une volonté que peu possèdent sur ces terres : l'envie de découvrir le monde au-delà de ses dangers et d'une angoisse paralysant les membres, collant les pieds sur le sol et frigorifiant les doigts. Leur curiosité maladive les poussera dans leurs retranchements, et ils n'auront cure de se rendre en territoires ennemis tant ils seront enivrés de liberté. Cette étape est l'une des plus périlleuses dans l'évolution d'un Edsere, car ce dernier, qui auparavant se cloîtrait, aura l'impression que nul ne peut l'arrêter. Sa résistance fait perdre les capacités magiques des personnes aux alentours, bien qu'il soit incapable de la contrôler à son aise.

Peu sont ceux qui arrivent à atteindre le stade du Consciem. Après être passé d'un extrême à l'autre, l'Edsere trouvera enfin un équilibre et comprendra que se lier aux autres peut apporter autant de plaisir que de souffrance. Matures, ils ne se considèrent plus comme des êtres faibles mais bien à part entière : leur résistance à la magie fait d'eux des êtres uniques et il n'est pas exceptionnel à ce stade de les voir s'entraîner à recevoir des sorts pour mieux les contrer. Il obtient alors une arme qu'il sera, pour une raison obscure, seul à pouvoir manier. On la nommera, chez les Edseres, l'Alyra.

Les conditions de vie des Nobiles s'avèrent souvent être les plus confortables dans l'évolution d'un Edsere. S'il n'est plus vu comme un novice, on ne l'estime pas non plus digne de porter de trop lourdes responsabilités. Ils font parti de la haute société des Edseres et ne se préoccupent plus uniquement de leurs sorts personnels mais bien de toute leur communauté, dont ils connaissent les malaises mieux que personne. La surveillance d'un Passus ou d'un Praesium leur est alors confiée et déterminera s'ils sont bel et bien capables de servir une noble cause, même si celle-ci ne se trouve pas dans leurs intérêts. Peu sont ceux qui osent défier un Nobile tant leur Résistance s'accentue, d'autant plus qu'ils peuvent à présent choisir précisément à quel individu ils veulent soustraire un ensorcellement.

Les Dextera sont sans doute, après le Rex, les êtres les plus considérés dans la société des Edseres. Nobles, expérimentés, robustes et compétents dans de nombreux domaines, ils constituent un Conseil trié sur le volet. N'est pas Dextera qui le désire ou qui en fait la demande : le souverain lui-même choisit ceux qui auront l'honneur de s'asseoir à sa table pour l'aider à prendre des décisions. Leur Résistance est telle qu'ils peuvent annihiler la magie des êtres se trouvant sur leurs chemins. Conscients de l'image faible que renvoie leur peuple, ils affichent une détermination sans faille à faire pencher la balance et ce, de n'importe quelle manière.

La plus grande particularité du peuple Edseres réside sans doute dans sa manière de gouverner. Là ou les autres communautés adoptent un modèle de monarchie, il n'est pas exclu de voir plusieurs Rex à la tête de cette race précise. Capables de faire disparaître l'ensorcellement de n'importe quel être pour une durée dépendant de leurs puissances respectives, ils sont d'une aide précieuse pour relever des combats qui sembleraient perdus. Un Rex a obligatoirement rendu un grand service à sa communauté et ne peut être nommé qu'en accord avec cette dernière.

© PRIDE SUR EPICODE
Dim 28 Aoû - 11:47
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Ashryn - Laethlion - III
Parchemins : 1450

Notions liées à la race

♕ La Résistance : A en croire les légendes et les contes sur les Edseres, l'apparition de cette caractéristique est encore récente et inexplicable. Au fil des années, on découvrit qu'en présence de cette communauté, les autres peuples perdaient petit à petit leur habilité à manier tous genres de sortilèges et éprouveraient des difficultés à effectuer des attaques physiques. En fonction de leur puissance, leur magie et leur habilité au combat physique se voyaient amoindrie voire anéantie en compagnie d'Edsere qui ne pouvaient point contenir ce pouvoir. En s'entraînant, il s'est avéré possible de viser une personne en particulier pour lui arracher le don que la Nature aurait refusé aux Edsere et ainsi, combattre à armes égales. Elle ne fonctionne pas sur les Aetrayels.

♕ Les Aetrayels : Suite aux nombreuses crises ayant forcé les Edseres à s'isoler de peur d'être massacrés, une protection et une alliance a vu le jour. Les Aetrayels décidèrent d'accorder leur aide à ce peuple désolé et meurtri, en échange d'une chose qui jamais ne fut nommée. Ce mystère plane encore sur les terres de Langzyliah, mais en attendant de le résoudre, ces derniers veillent sur les Edseres avec grand soin et font en sorte que leur race ne se retrouve point décimée par ces années de souffrance.

© PRIDE SUR EPICODE



© Scylla
So, what if I'm addicted ?:
 
Raptor Jéselih:
 
Ven 19 Mai - 15:13
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Langzyliah :: Partie HRP :: Fondamentaux :: Races :: Les Edseres-
Sauter vers: