Aslaug Yram [Terminé]

 :: Partie HRP :: Fiches de personnage :: Validées Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : 1, 2  Suivant
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Ashryn - Avaenn - I
Parchemins : 11

Aslaug
Yram
Identité
  • Surnom :///
  • Âge :15Ans
  • Sexe : Féminin
  • Race : Ashryn
  • Occupation :sa famille élève des chevaux, elle passe donc beaucoup de temps à s'occuper des bêtes, le voyage est aussi une composante importante de sa vie
    Dans ses loisirs, elle se consacre à la taille de la pierre et crée des figurines aussi bien que des sculptures plus grandes
  • Lieu d'habitation : vit avec sa famille dans les Tréfonds à la frontière du territoire de sa race, ils occupent avec leur élevage le creux d'une vallée plutôt sombre et abondamment arborée
Statistiques

  • Force

  • ■ Force physique : 3
    ■ Endurance : 4

  • Dextérité

  • ■ Vivacité : 2
    ■ Habileté : 5

  • Intelligence

  • ■ Fermeté psychique : 3
    ■ Adaptation : 3

  • Prestige

  • ■ Apparence : 1
    ■ Contact social : 4

  • Ensorcellement

  • ■ Affinité magique : 3
    ■ Puissance/Résistance : 2

    Biens
    Ensorcellements

    Force de la nature et symbiose sensitive comme tout ceux de sa race dotés de magie
    Aslaug est également capable de Chant envoûtant, très utile pour contrôler un cheval rétif sans le brutaliser
    Dans une moindre mesure, elle est aussi dotée de Contrôle des songes et de Contrôle des illusions

    Inventaire

    - Monnaie -

    - Pièces de bronze : 180
    - Pièces d'argent : 34
    - Pièces d'or : 5

    - Objets achetés avec l'argent reçu au début de l'aventure -

    Lance
    Dague
    Vêtements renforcés
    Cape à capuche de bonne qualité
    Sac sans fond
    Bodhran (instrument de musique) - 50PaR
    Boussole

    - Pièces de bronze : 150
    - Pièces d'argent : 52
    - Pièces d'or : 3

    Gains

    Cette partie sera remplie par les administrateurs.

    Physique

    L'adolescence n'est une période facile pour personne et Aslaug navigue dedans en acquérant en permanence de nouvelles caractéristiques disgracieuses entre poussées d'acnée et poussées de croissance. Sa peau avait enfin repris une texture normale depuis quelques mois quand une brutale poussée de croissance la mena à sa taille adulte en moins d'une année! Elle qui avait toujours eu une silhouette plutôt athlétique avait tout à fait fondu et était à présent franchement maigrichonne. Avec sa minuscule poitrine et ses hanches pas encore élargies, il lui arrive très régulièrement et à son grand désespoir d'être appelée «mon garçon» par les inconnus. Tuniques cintrées, bijoux, aucune de ses coquetteries ne parviennent à inverser la tendance.
    Son albinisme lui donne une allure assez étrange, un peu fantomatique, mais l'esthétique en est limité elle est bien trop disgracieuse de par sa poussée de croissance pour que ça ne fasse pas qu'ajouter à l'étrangeté de son physique de gamine d'un mètre quatre vingt blanche comme un cadavre. Son visage est lui, plutôt agréable grâce à ses yeux bleus souvent perdus dans le vide qui lui donne l'air de rêver quand elle réfléchi.
    Sa voix est clair et grave, elle parle en articulant d'une façon très détaillée. Par habitude de se faire entendre dans une famille nombreuse, Aslaug s'exprime à un volume qui relève plus du cri pour la plupart des gens.
    Elle se tient droite, souvent les mains sur les hanches ou les bras croisés dans des postures assurées qui la grandissent.

    Psychologie

    Aslaug est l'aînée d'une bruyante fratrie de cinq enfants et ce fut pour le meilleur dans la formation de son caractère: calme, patience, sens de la justice et du leadership sont quelques unes des qualités qu'elle a acquises au cours de son enfance et de son adolescence. L'humour et la joie de vivre, véritable philosophies familiales sont quasiment ancrés dans ses gènes mais son optimisme buté en irrite plus d'un.
    Aslaug à une capacité de concentration quasi autistique: son attention ne peut se focaliser que sur un seul élément mais avec une intensité peu commune, au point qu'il est parfois nécessaire de la secouer pour l'en sortir. Tailler un morceau de bois ou une pierre la plonge dans ce genre d'état: elle n'en sort pas avant d'avoir tiré une forme de l'informe. Mais étant une adolescente ashryn en pleine santé, sitôt sa tâche achevée elle ressent un besoin pressant de se défaire de son trop plein d'énergie. Ainsi elle fait la course et lutte avec les jeunes chevaux de l'élevage, avec qui elle est presque sur un pied d'égalité grâce à sa force et ses sens affutés.
    Albinos, elle a souvent été confrontée au rejet des autres enfants et est encore sujette à des moqueries. Les complexes n'étant pas son genre, elle reste globalement indifférente aux railleries car elle est loin d'être seule contre tous et ne cherche pas à plaire à ceux qui la jugent de loin. Elle se montre toutefois plutôt coquette, mais essentiellement pour que les gens cessent de la confondre avec son jeune frère.
    Elle fréquente beaucoup d'autres races, les chevaux n'étant que d'une utilité limitée pour son peuple elle voyage chaque automne avec ses parents pour vendre leurs superbes poulains. Elle ne porte pas réellement de jugement sur les autres espèces, tout au plus une forme d'orgueil de par ses capacités physiques au moins égales à celles de beaucoup de mâles des autres races, mais se méfie des nagas qu'on lui a souvent présenté à tort ou à raison comme extrêmement dangereux.
    Aslaug est trop jeune pour avoir un caractère encore bien déterminé, à quinze ans elle change et grandit encore de jour en jour. Mais elle promet de devenir une femme chaleureuse et pleine de tempérament!

    Histoire

    Aslaug est née le second hiver que ses parents passèrent ensemble dans la petite ferme que sa mère, Eika, avait eu en héritage. La vie n'avait jamais été très difficile pour eux: leurs cultures leur prodiguait leur nourriture, et les quatre juments pleine qui allaient mettre bas au printemps suivant portaient une promesse de prospérité.
    Faring, son père, adorait par dessus tout les chevaux, c'était lui qui avait acheté les quatre juments en s'improvisant trappeur plusieurs hivers avant même de se marier. Eika, en revanche n'en voyait pas l'intérêt: elle était une ashryn, de part le fait, ses capacités physiques exceptionnelles compensaient pratiquement celles des chevaux.
    Ses parents furent ravis de la voir naitre et on ne comprit qu'elle était albinos que dans sa petite enfance. En effet sa mère avait la peau pâle et les cheveux clairs, on se contenta de s'extasier sur la ressemblance.
    Eika fut rapidement enceinte une seconde fois l'année suivante et Faraug naquit peu après. Elle le prit avec elle dans les champs pour pouvoir nourrir le nouveau né autant qu'il en avait besoin sans pour autant abandonner son travail dont dépendait la survie de la famille.
    Ce fut à ce moment là qu'Aslaug cessa de l'accompagner et resta avec son père qui s'occupait des chevaux chez eux. Les choses se déroulaient globalement sans heurts, sa mère partait le matin avec le bébé dans un couffin pour s'occuper des deux petits champs qu'ils possédaient, et son père allait prendre soin des chevaux pendant qu'Aslaug jouait dans une stalle inoccupée soigneusement fermée.
    Faraug l'y rejoignit dès qu'il fut sevré, et à midi, ils montaient tous deux devant leur père sur sa jument pour aller manger avec leur mère dans les champs.
    Le premier gros bouleversement de la vie d'Aslaug se déroula lors des labours l'année suivante. Le seul moment où Eika avait besoin d'un cheval, c'était à ce moment là, retourner la terre était bien plus rapide avec une charrue. La besogne restait toutefois pénible et le soir, épuisée, elle enfourchait le cheval pour rentrer à la ferme.
    Elle avait travaillé particulièrement tard et il faisait très noir cette nuit là quand elle détela la jument de trait avant se hisser sur son dos à l'aveuglette. L'obscurité leur fut fatale: elles n'avaient pas fait un demi kilomètre que la jument se prenait le pied dans une racine et les précipitaient dans un pierrier raide au bout du quel ni l'une ni l'autre ne se relèveraient.
    Aslaug n'a que peu de souvenir de sa mère biologique, notamment son odeur d'herbe coupée et de soleil. Mais malgré ses trois ans, le souvenir de ses funérailles est très vivant encore à présent dans sa tête. La tristesse digne de son père, mais aussi sa grand mère, qui sanglotait en s'arrachant les cheveux et les pleurs de Faraug, trop petit pour comprendre mais assez pour être effrayé par l'ambiance pesante de l'événement. Aslaug elle, était très contemplative: on lui avait expliqué le décès de sa mère mais elle était bien trop jeune pour en saisir les implications. Voir des adultes manifester des émotions aussi violemment était très inhabituel.
    Eika avait été scellée dans la pierre à flanc de montagne, selon les rites d'un culte animiste auquel appartiens sa famille. C'était la première cérémonie religieuse à laquelle elle assistait . L'associant directement à la mort de sa mère, Aslaug est devenue fondamentalement athée, entretenant même une certaine animosité à l'égard de la religion. Toutefois, une effigie de sa mère ayant été gravée à l'endroit où elle à été scellée dans la roche, il lui arrive très régulièrement de revenir en cachette sur sa tombe pour observer le visage de pierre et chercher la ressemblance avec ses propres traits.
    La vie suivi son cours immuable après la mort d'Eika. N'ayant plus personne pour s'occuper des champs, son père les loua contre une partie de leur production jusqu'à ce que son élevage produise des résultats satisfaisants. Ses chevaux étaient petits mais de superbe conformation et pouvant servir aussi bien sous la selle qu'attelés. Aslaug n'eut jamais vraiment besoin d'apprendre à monter à cheval: ces animaux constituaient son quotidien et comme un bébé apprend à marcher en ayant seul l'idée de se dresser sur ses jambes, elle commença seule à se hisser sur le dos des nobles créatures.
    Son père possédant une capacité de chant envoûtant plutôt puissante, forgée au court de dizaines d'années à côtoyer des chevaux, il lui appris cette compétence très rapidement. Chez Aslaug comme chez son père, cela se présente sous forme d'un chant de gorge plutôt grave et sonore. Faraug, lui n'avait aucun talent magique à sa grande frustration.
    Les premières années de leurs vies, une rivalité très intense s'installa entre eux pour déterminer qui aurait la préférence de leur unique parent. Malgré tous les efforts de leur père pour éliminer leur jalousie et rassurer ses enfants sur l'amour qu'il leur portait, la rivalité n'a jamais réellement disparu entre Aslaug et Faraug.
    Chaque année se déroulait de manière similaire: les poulains venait au monde au printemps et en été, puis à l'automne, la famille et le troupeau prenaient la route des grandes foires aux chevaux. C'était la période de l'année que tous attendaient: non seulement les marchés aux bestiaux étaient l'occasion de grandes fêtes mais en plus ils s'étaient fait au fil du temps de nombreux amis dans les villes qu'ils traversaient.
    Aslaug était peu en contact avec d'autres enfants en dehors des foires aux bestiaux dans les grandes villes. La nécessité de grands espaces pour leur bêtes les eloignait des agglomérations et le peu d'enfants qu'elle fréquentait autour de chez elle étaient habitués depuis leur plus jeune âge à son albinisme. Personne ne lui fit réellement remarquer sa particularité physique jusqu'à ce qu'elle soit en âge de se promener seule autour de l'emplacement de son père et de vagabonder avec les autres enfants. Les superstitions religieuse attachée aux albinos dans certains cultes locaux achevèrent de la dégouter de la religion.
    Aslaug cessa toutefois de craindre les bandes d'enfants des autres villes et leurs pierres le jour où elle pris conscience de sa supériorité physique. Elle avait neuf ans et ils se trouvaient en escale à Mytsbel. L'automne était bien avancé et le vent était glacial. Aslaug avait joué toute la journée à l'autre bout du village avec une autre fillette qu'elle retrouvait tous les ans et passait par le centre du bourg pour retrouver la chaleur de sa tente quand deux garçons plus âgés d'au moins cinq ans, locaux eux aussi, se mirent à la chahuter. L'un d'eux avait croisé son regard inhabituellement clair et lui avait lancé le genre de plaisanterie stupide que tous les gens différents, quelque soit leur race, ne connaissent que trop bien. Aslaug répondit en lui tirant la langue et la dispute dégénérera. Quand le premier garçon la poussa en arrière, elle répliqua en le frappant de toutes ses forces à la mâchoire. Le gamin cracha immédiatement deux molaires et quelques fragments d'autres dents. Ravie par sa performance, elle cassa le nez du second pour faire bonne mesure. Malgré un sermon appuyé de son père, Aslaug marcha désormais la tête haute dans les rues.
    Synkaalia était la première et la dernière étape de leur voyage annuel. Les chevaux de l'élevage avaient un certain succès auprès des nobles locaux et ils y vendaient régulièrement une bonne partie de leurs plus beaux chevaux de selle.
    Ce fut dans cette ville que Faring rencontra sa seconde épouse, une ferronière et orfèvre qui travaillait comme petite main dans une grande maison. Le  second automne, Leina décida de partir avec elle. Aslaug avait dix ans et du haut de son cheval, elle la vit arriver le matin du départ, tirant un ane portant plusieurs ballots d'outils par la bride. Elle était de quinze ans plus jeune que son père et aurait facilement pu être la soeur aînée d'Aslaug. Une relation filiale était inconcevable mais elles devinrent rapidement bonnes amies. Leina aimait l'art sous toutes ses formes et initia la fillette à la musique et à la sculpture en encourageant ses tentatives. Au bout de quelques années, Aslaug était assez bonne musicienne pour gagner son argent de poche en jouant du tambour et en chantant entre deux stands sur les foires. Elle sculptait aussi des rochers au bord des routes lorsqu'ils s'arrêtaient pour camper entre deux villes, et avait marqué tout l'abord des terres de son père de stèles en forme de têtes de chevaux.
    Leina et Faring firent trois autres enfants en cinq ans. Deux filles et un garçon dont Aslaug et Faraug prirent grand soin en leur qualité d'aînés pour permettre à leurs parents de travailler sans s'en inquiéter. Avec bien sûr, les hauts, les bas et les frayeurs que ça implique mais sans incidents majeurs.
    Leur rythme de vie n'a pas changé. Aslaug partage son temps entre aider son père avec les chevaux et sa belle-mère dans son atelier. Sur les foires à l'automne, ils vendent des chevaux mais aussi les harnachements ouvragés que Leina fabrique grâce à ses nombreux talents qu'elle transmet à sa belle fille.
    Mais Aslaug ne sera bientôt plus une enfant et il va lui falloir prendre son propre chemin dans quelques années. Les préoccupations des adultes sont encore bien loin de son esprit mais personne ne sait quand les problèmes peuvent arriver.

    Autre
    • Pseudo courant : Tunglskin
    • Comment avez-vous découvert le forum : l'annuaire forum actif je crois
    • Fréquence de présence : J'ai beaucoup de phases au niveau de l'inspiration, pendant deux semaines je vais être à fond et écrire tous les jours et parfois j'ai un creux plus ou moins long mais je tiendrais au courant pas de disparition sans laisser de traces, promis!
    • Des remarques ou un petit mot à dire : rien à redire!
    • Code règlement Validé par Elih

    Ven 26 Mai - 19:09
    Revenir en haut Aller en bas
    avatar
    Voir le profil de l'utilisateur
    Ashryn - Laethlion - III
    Parchemins : 1450
    Bienvenue chez nous !

    Avant que quelqu'un ne fasse la remarque : c'est parfaitement normal qu'il n'y ait pas encore le codage, no worries

    N'hésite pas à MP Scylla, Solyane ou moi-même en cas de questions



    © Scylla
    So, what if I'm addicted ?:
     
    Raptor Jéselih:
     
    Ven 26 Mai - 19:18
    Revenir en haut Aller en bas
    avatar
    Voir le profil de l'utilisateur
    Ashryn - Laethlion - III
    Parchemins : 149
    AHOU ! AHOU ! AHOU !

    Bienvenue parmi nous.




    HAN !!!:
     

    Ven 26 Mai - 19:32
    Revenir en haut Aller en bas
    avatar
    Voir le profil de l'utilisateur
    Nanthun - Domum - II
    Parchemins : 128
    Bienvenue !!


    Ven 26 Mai - 19:40
    Revenir en haut Aller en bas
    avatar
    Voir le profil de l'utilisateur
    Ulfurbe - Celus - III
    Parchemins : 100
    Bienvenue à toi :)


    Ven 26 Mai - 21:44
    Revenir en haut Aller en bas
    avatar
    Voir le profil de l'utilisateur
    Edsere - Consciem - III
    Parchemins : 1101
    Bienvenue, belle Ashryn

    Je me tiens à ta disposition si tu as des questions. Tu me trouveras par MP ou sur Discord, selon tes préférences !





    Merci à Ylan et Sora pour ce que vous m'avez fait <3

    Je les aime, je suis accro...:
     
    Ven 26 Mai - 22:02
    Revenir en haut Aller en bas
    avatar
    Voir le profil de l'utilisateur
    Astre - Cometa - III
    Parchemins : 911
    Bienvenue parmi nous et bon courage pour ta fiche ! =D



    From chaos a star is born

    I have to be rent and pulled apart and live according to the demons and the imagination in me. I'm restless.
    Things are calling me away. My hair is being pulled by the stars again.”



    Ven 26 Mai - 22:25
    Revenir en haut Aller en bas
    avatar
    Voir le profil de l'utilisateur
    Ashryn - Sylvar - IV
    Parchemins : 1119
    Bienvenue parmi nous <3


    WITH GREAT POWERS COMES GREAT BULLSHIT

    Sam 27 Mai - 21:50
    Revenir en haut Aller en bas
    Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

    Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
    Langzyliah :: Partie HRP :: Fiches de personnage :: Validées-
    Sauter vers: