[Quête d'Artefact Neutre : Le Croc Du Clan] Retrouver un croc dans une botte de foin

 :: Le Continent Diapré :: Lières Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Norphis - Abund - II
Parchemins : 415
Peu après avoir quitté Synkaalia, j'ai reçu une missive venant directement des deux Lamias de la famille Aisos : Harmonie et Shamash. Ils avaient tous les deux une mission pour moi. Je devais me diriger vers le territoire des Nanthuns, Lières. La-bas je devais mener une enquête pour retrouver un objet magique que la famille de Norphis convoitait. Apparemment nommé le Croc du Clan, cet objet possède des capacités magique incroyable et les Aisos voulait entrer en pleine possession de l'objet. On me précisa dans la missive que je pouvais garder l'objet en question jusqu'à ce que je repasse par les Souterrains Interdits. Néanmoins, et à moins grand malheur, aucune précision sur l'objet était apporté et je n'avais pas la moindre petite idée sur ce que cette objet magique pouvait faire ni même s'il y avait une once de danger dans cette mission. Le territoire des Nanthuns était inhospitalier mais à moins de tomber sur un Nanthuns particulièrement fier de sa race, j’espérais ne pas devoir affronter un quelconque problème. Le voyage jusqu'à Lierres fut long mais il ne fut pas pour autant ennuyeux. Les paysages me fascinaient toujours autant, et le Continent Diapré était rempli de ces fameux paysage.

J'arrivais près de Lières vers le début de la soirée et tandis que le soleil continuait de descendre inexorablement dans le ciel. Le tout était de maintenant trouver un Nanthuns qui pourrait me renseigner sur les Croc du Clan et accessoirement peut-être me trouver un endroit à loger. Dormir sur un arbre n'était pas ce que je préférais et contrairement au Continent Sibyllin et au Continent Sacrifié j'avais eut beaucoup plus de problème de prédateurs sur le continent Diapré, me forçant souvent à m'enfuir et me privant de plusieurs heures de sommeil que j'aurais préféré ne pas rater pour le moins du monde. La recherche d'un Nanthun ayant des informations fut extrêmement compliqué et la où j'aurais encore une fois voulu dormir, je passais ma nuit à une recherche infructueuse. Je n'avais même pas réussi à pénétrer dans Lières et sans l'aide d'un Nanthun je n'y arriverai jamais. Ma recherche trouva un terme le lendemain quand je trouvais de l'aide en la personne de Alynna.

Alynna était une Nanthun aux ailes d'oiseau et elle se désigna elle-même comme étant une Placès du clan des Pacifistes. Elle avait entendu parler de ma recherche acharnée et était venu d'elle-même me renseigner sur cette objet. Le Croc du Clan était un artefact très important se trouvant en possession d'un groupuscule de Nanthuns qui se sont surnommé "Les Frères du Croc". Ces Nanthuns ont été désigné comme étant extrêmement agressif et refusant tout contact avec les autres Nanthuns ainsi que les autres races peuplant Langzyliah. Ils mènent de fréquents assauts visant la destruction et surtout l'embrigadement de Nanthun dans leur groupe. Le seul point positif est qu'ils respectent un code de l'honneur très strict. Pour entrer en la possession du Croc du Clan, il suffit de défier leur chef à mort. Il est très mal convenu pour le chef du groupuscule de refuser un duel, puisque cela serait vu comme une faiblesse et poserais les bases d'une mutinerie. Néanmoins, tous les essaie des Nanthuns pour récupérer le Croc du Clan se sont soldé pas un échec et cela est pour une bonne raison. Le chef actuel des Frères du Croc, un certain Malazar, mène d'une poigne de fer le groupuscule et est considéré comme un Dieu Vivant parmi les membres de ce dernier. Il possède un lien très fort avec l'Artefact, lui permettant de l'utiliser comme bon lui semble. Néanmoins il semble improbable que quelqu'un appartenant à une race ne se fasse pas embrocher à vu et je fus mise en garde face au comportement des Frère du Croc qui pourrait très mal prendre le fait qu'une étrangère s'enfuit avec leur artefact adoré. Le tout était de pouvoir à la fois vaincre leur chef sans de faire tuer puis de s'en aller sans se faire tuer par le reste du Groupe. A partir de ce moment il devrait se dissoudre puisque la raison de leur existence à disparu.

Je me posais quelques questions quand au fait de savoir pourquoi Alynna était autant au courant de l'état des Frères du Croc mais elle balaya bien vite mes doutes en m'apportant la suite de l'histoire. Les Nanthuns du clan des prédateurs n'avait cure de ce qu'advenait des Frères du Croc puisqu'ils les considéraient comme des alliés, même si ce n'était pas réciproque, et donc les prédateurs n'avaient lancé aucune attaque contre le groupuscule. De leur côté, les pacifistes voulaient à tous prix se débarasser de ce groupe qui causait beaucoup trop de dommage. Mais mener un assaut frontale n'était pas dans les principes des pacifistes et c'était la raison pour laquelle Alynna m'avait abordé. Les pacifistes ayant remarqué que je cherchais à m'emparer du Croc du Clan, ils avaient trouvé que me demander de m'occuper de récupérer le Croc du Clan à leur place était une bonne idée. Ils avaient même accepté de me laisser emporter l'objet suite à cela comme récompense. Cela m'etonna un peu, que des Nanthuns me fasse aussi vite confiance pour récupérer l'objet magique. Je pouvais très bien m'emparer du Croc du Clan pour ensuite essayer de mener les Frères du Croc. Cette confiance aveugle me renforça dans l'idée qu'Alynna ne me mentait pas tandis que nous continuions à discuter.

Un autre problème était que les Nanthuns pacifistes n'avaient aucune idée d'où pouvait bien se trouver le campement actuel des Frère du Croc. Ils étaient des nomades et ne restait jamais plus d'une semaine au même endroit, à part à l'occasion d'un rituel exceptionnel durant la pleine lune. Alynna ne précisa rien sur ce rituel et je n'osais demander des précisions mais je me demandais quand même si un concours de circonstance ne me ferait pas arriver un soir de pleine lune dans le campement des Frères du Croc. La Nanthun Oiseau me dit alors que la seule chance pour ne pas avoir à ratissé le Continent Diapré au peigne fin était de capturer l'un des membres faisant partie des équipes de pillage des Frères du Croc. Et pour cela il fallait sortir de Lières et se diriger vers un petit campement Esdere non loin de la. Il n'y avait sans doute aucun survivant mais Alynna m'indiqua que les pilleurs étaient encore entrain de ravager le campement mais qu'il ne tarderait pas trop.

Nous nous dépêchâmes d'arriver jusqu'à ce fameux campement d'Esdere mais peu avant d'y arriver, Alynna et moi nous nous séparèrent. Elle m'avait averti qu'elle faisait parti des pacifistes et qu'elle ne souhaitait pas se battre. Elle m'indiqua par contre comment la rejoindre en cas de soucis et fila juste après ça. J'arrivais enfin au campement peu après, plutôt ce qu'il restait du campement. Tout était détruit et de nombreux cadavre était encore présent et il ne semblait pas y avoir âme qui vive. A part un Nanthun, entrain de piller allègrement tous ce qu'il pouvait. Ce Nanthun était trop occupé à vandaliser les lieux pour me sentir arriver et c'est d'un coup sec du manche de ma double lame détachable que je le fis s'écrouler au sol. J'en profitais pour lui ponctionner un peu de sang pour la route et attendit son réveil et le ligotant. Il refusa au départ de parler mais sous la menace de mes lames il commença à délier sa langue. Le campement actuel des Frères du Croc se trouvait dans la Steppe du Phénix, au nord de celle-ci pour être exact. Mais je devais me dépêcher puisque comme je l'avais prédit, la pleine lune arrivait sous peu et je devais arriver à destination avant la fin de celle-ci où je perdrais leur trace pendant un bout de temps. Après avoir reçu les informations, j'achevais le Frère du Croc avant de finir de boire son sang. J'étais requinqué et prête à faire le voyage, le tout était de se dépêcher. J'aurais bien fait appel a Alynna mais elle était reparti dans un chemin opposé au mien et il serait trop lent de faire un demi-tour pour demander une monture. Il faudrait que je fasse la route à pied comme toujours.

Je me dirigeais donc vers le nord de la Steppe du Phénix dans l'espoir d'arriver à temps au campement des Frères du Croc dans l'espoir de pouvoir défier leur Dieu-Chef et d'ainsi avoir l'espoir de m'emparer du Croc du Clan. Je ne savais pas encore à quoi allait me servir ce Croc mais la seule chose dont j'étais sûre c'était que c'était une bonne façon de me racheter auprès de Shamash et d'Harmonie suite à mon échec à Basinshear. Si je n'étais pas très bonne négociatrice, peut-être aurais-je plus de chance avec les missions contenants un peu plus d'action. Quoi qu'il en soit j'allais le savoir sous peu. Une pointe de stress me saisît, alors que j'imaginais le pouvoir du Croc. Étais-ce un artefact contenant une puissance absolu et sans limite qui allait me broyer au premier pas que je mettrais sur leur campement ? Ou au contraire un objet magique simple possédant un pouvoir extraordinaire mais possédant ses limites ? Rien n'était sûre et ce frisson de la découverte me poussa à avancer jusqu'au campement des Croc du Clan.

1544 mots



Jeu 25 Mai - 2:50
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Langzyliah :: Le Continent Diapré :: Lières-
Sauter vers: