Derniers sujets
» The end is just the beginning
Dim 30 Juil - 21:25 par Scylla Fentkräes

» [Quête] Chic, chic, chic, des Ashrynes ! [PV:Leïen]
Jeu 20 Juil - 2:59 par Invité

» [FLOOD] La dernière chose...
Mer 19 Juil - 18:49 par Invité

» Le conte du traître | Allen & Herzevan
Mer 19 Juil - 15:47 par Invité

» TOPS-SITES ÉDITION N°19
Mer 19 Juil - 13:10 par Invité

» Au fil du temps
Mar 18 Juil - 13:17 par Invité

» Concours de dessin
Mar 18 Juil - 11:28 par Scylla Fentkräes

» Petite Aetrayelle cherche partenaire de RP [En cours]
Lun 17 Juil - 13:54 par Invité

» TOPS-SITES ÉDITION N°18
Lun 17 Juil - 0:32 par Elih Marendir


Chuchoteurs d'Acier, Grondement de la Roche, Chantez, Louer - Vàsa Nibelun -

 :: Mémoires Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Invité
avatar
Invité
Invité


Mont des Souvenir – Tréfonds – Domaine du clan Nibelun

Deustan Nibelun fixait le liquide ambré que contenait son verre. D’une main et d’un geste rodé par l’expérience il fit tournoyé l’alcool pour en ressentir les odeurs. Les aromes vinrent chatouiller ses narines le faisant apprécié son choix. Vargas était arrivé depuis bientôt une heure. Deustan n’avait pas pu le recevoir tout de suite, à présent que son ami était là il allait enfin pouvoir le questionner sur son fils. Bien qu’impatient d’avoir son rapport il prit le temps de porter le verre à ses lèvres et de faire rouler la liqueur sur sa langue. « Avant que tu me parles de mon fils, as-tu réglé les détails avec Dame Lymen ? » « Cela va de soi. Cependant les délais sont de deux mois minimums. Rajoute à ça les mesures de sécurité, je pense que tu devrais envisager un troisième mois. » Deustan plia légèrement les lèvres, signe de contrariété chez lui. « On s’en accommodera. Le principal étant que ce soit fait. Maintenant parles moi de mon fils, comment était-il ? » Vargas s’enfonça dans le fauteuil sur lequel il était assis. « Quel genre de réponse je pourrais te donner Deustan. Il te ressemble. » « Arrête avec ça. Tu ne fais que garder le suspense pour toi. » Deustan et Vargas échangèrent un sourire de connivence. « Il est comme tu t’attendais à ce qu’il soit. Il est ton fils Deustan et de ce fait il est avide de protéger les siens. Il lui a fallu du temps pour comprendre mais maintenant que c’est un acquis je crois que son potentiel va pouvoir émerger. A partir de là nous devrions voir porter les fruits de son entrainement d’ici quelques temps. » Le chef de la Maison Nibelun prenait la mesure de ce qui lui révélait Vargas. Velagan était un fils des plus dignes. Vàsa était cependant plus impétueux et indomptable. Ses enfants ignoraient d’où provenait leurs lignées et les secrets du clan étaient connus seulement des deux hommes présents dans la pièce et de leur mère. Toutefois il viendrait un moment ou les révélations devront avoir lieu. D’ici là Deustan devait mesurer sa descendance. Il aimait ces deux fils plus que tout or ce n’était pas d’amour dont il était question. Le Monde ne réclamait pas l’amour, il ne désirait que l’accomplissement et même si l’un n’allait pas sans l’autre, l’accomplissement nécessitait une force de caractère et un pouvoir permettant la réalisation. « Dis-moi mon ami, sais-tu que Vàsa c’est inscrit au tournoi ? » Vargas eut un rire sonore. « Ça doit t’enchanter. Tu comptes lui mettre des bâtons dans les roues ? » « Non pas cette fois. Je veux simplement le voir de mes yeux. » Deustan but une nouvelle gorgée de sa liqueur. « De plus nous allons devoir annoncer les fiançailles d’Artémisa. » Toute trace d’amusement déserta le visage du Maitre d’Arme. Fronçant les sourcils il se demanda comment les deux frères allaient le prendre. Mal de toute évidence. Le plus problématique serait qu’ils s’opposent directement au mariage. « Comment comptes-tu leur annoncer ? » « Ce n’est pas moi qui vais leur dire. Ce sera la fille cadette du clan Sigurd. Kargath fera le nécessaire. » C’était encore pire que tout ce qu’avait pu imaginer Vargas. Deustan avait certainement un plan en tête. Ça n’annonçait rien de bon. Velagan pourrait être gérer, Vàsa c’était une autre paire de manche. Surtout que le promis de la fille Sigurd n’avait rien d’un bon parti. « Comment réagis Kargath ? » Deustan regarda son ami un long moment avant de lui répondre. « Je ne sais pas s’il va aller jusqu’au bout. Il prend son mal en patience et le connaissant ce n’est pas une mince affaire. Eloënis est complétement contre. Je ne te raconte pas l’ambiance quand vient le moment de rejoindre leur chambre conjugale…Nos temps heureux vont prendre fin Vargas. » Le Maitre d’Arme ferma les yeux et soupira. Le temps de l’insouciance semblait bel et bien résolu. Les problèmes allaient commencer à venir de tous les côtés. Les jours glorieux étaient loin maintenant. Bien que Deustan et Vargas devaient s’occuper des générations futures et les problèmes qui allaient avec, tous deux pensaient que peut être cette génération avait le potentiel de les dépasser. Espérant de tout cœur que ce soit le cas ils allaient devoir patienter car seul le temps pourrait leur répondre. En attendant que ce soit le Père ou le Guide, la fierté emplissait leurs cœurs.

Décompte : 756 Mots. 
Invité
Mer 24 Mai - 1:59
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Langzyliah :: Mémoires-
Sauter vers: