Face cachée +16 [RP libre pv Shinoe]

 :: Le Continent Diapré :: Eleshyë Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Ulfurbe - Celus - III
Parchemins : 103
Une douce lueur caressait l'épiderme de l'elfe déchue. La mer était calme, seuls quelques remous brisaient le silence du lieu. Ses paupières s'ouvrirent à cet avènement de l'astre rouge et ce chuchotement réveilla ses cordes vocales :

"Je ne sais plus qui je suis."


    C'est une réflexion bien confuse qui la torturait ce matin. Elle ne savait pas qui elle était ? Que pouvait-elle savoir alors ? Il lui fallut sans doute une bonne dizaine de minutes pour que son esprit puisse s'extirper complètement du sommeil. Elle se redressa en marmonnant plaintivement : des douleurs à la tête l'agressaient. Des souvenirs morcelés lui revenaient peu à peu. Un à un, les événements de la veille refirent surface et retrouvèrent leur ordre dans le puzzle de sa mémoire. La soirée avait été agitée...


...



Port d'Eleshyë, côte Est, la veille


"Comment ça vous n'avez pas de quoi payer ?!" s'indigna le navigateur devant la démone.
"-O hin !...s'tu m'trouves....t'me trouves d'jà ! Hin ! Ye pas qu'ça y'a faire qu'd'paler ! Hin ! à d'z'abrutis d'ton genwe..J'devait quitter c'con...c-con...c-coooooooontinent...d'jà ! Alo't'va m'lai-
-J'vais pas m'mettre à la charité non plus ! Et puis elle va mieux m'parler la p'tite ! AH Si j'avais su jamais vous n'auriez poser la moindre botte sur mon navire ! la coupa-t-il.
-Heeee...ho...hee hein ! T'vas savoi'qu'sa coûte d'm'app'ler l'p'tite hin ! En mâté d'plus for'qu'ça d'jà ! Et t'pense c'un navir't'barque là ? Ha aaaah haaha..." son rire était inqualifiable, il semblait venir d'un autre monde !
"-Et en plus de ça vous avez complètement asséché mon stock de liqueur durant la traversée ! Vous méritez la prison !!
-Qesqi taaaaa....diii ?.." A ces mots -si l'on pouvait appeler cela des mots- on entendit une faiblesse dans sa voix.

    Elle tomba ivre morte, laissant la bouteille qu'elle tenait dans la main s'éclater sur le sol dans un fracas violent. Ce dialogue de sourd n'avait servi à rien. Le navigateur, voyant la soiffarde inconsciente, se résigna et se contenta de laisser ce qui lui semblait être une loque sur le bord du port. Il aurait pu profiter du sommeil précoce de son interlocutrice pour la dépouiller mais il ne fit pas ce choix. Probablement avait-il des "principes" ou alors la colère l'envahissait tellement qu'il ne put songer à cette idée.


...


   Quoiqu'il en soit c'est ainsi que notre personnage se retrouva sur la côte Est d'Eleshyë, juste avant l'entrée de la cité. Et une fois réveillée elle constatait -enfin- qu'elle baignait (depuis elle ne savait combien de temps) dans l'alcool et les éclats de verre de son ancienne bouteille. Heureusement juste quelques égratignures parsemaient son corps. Elle prit alors la décision de faire un bain et se dirigea donc dans un endroit toujours sur la côte mais éloigné de toute présence, afin d'avoir un minimum d'intimité.

   La démone s'interrogeait une fois dans l'eau sur la raison de sa venue en Continent Diapré. Il est vrai que pour une démone toute fraîche qui est totalement instable psychologiquement, le Continent Sybillin semble être le plus sûr mais il faut aussi prendre en compte un autre paramètre. Probablement d'une manière inconsciente, Naya avait voulu retourner à son peuple d'origine : les elfes. Cette pensée la fit agiter la tête abruptement. Jamais elle ne souhaiterait une telle idiotie. Les elfes...la nature où elle se sentait en sécurité en son sein auparavant, lui créaient en elle des sentiments flous. Elle les avait aimé mais elle les détestait dorénavant. Cependant une part d'elle qu'elle refoulait avec force persistait. Comme si la gamine introvertie qu'elle avait été resurgissait en elle. Cet enfant ne pourrait se sentir en sécurité que dans la cité des elfes. Mais Naya la détestait alors. Elle aurait bien aimé la voir en face, cette gamine qu'elle était qui lui pourrissait désormais l'esprit. Elle aurait bien aimé la battre, que son sang jaillisse dans l'eau où elle était désormais. Elle voulait la voir inférieure. Elle voulait se libérer. Puis la démone se réconforta : rien n'était comme avant. Elle avait couru, combattu, tué pour en finir avec son passé, pourquoi fallait-il qu'elle se torture encore avec ça ? Puis elle supposa que rien n'y changerait, la cicatrice de son enfance était trop profonde. Elle sortit de l'eau et se sécha. Non, rien n'était comme avant.

   Il y avait déjà quelques temps qu'une détermination farouche grandissait en elle. Elle se sentait beaucoup plus libre qu'avant. Alors elle arrêta son esprit, avant qu'il ne divague encore sur des sujets révolus, passés, futiles.
Elle se rhabilla et songea : "Que vais-je faire maintenant...je n'ai même plus d'alcool...". D'ailleurs, sa consommation d'alcool était devenue inquiétante. Depuis qu'elle était devenue plus "libre" et qu'elle avait débuté sa nouvelle vie, la boisson avait été son but premier. Cela prenait des conséquences telles que la soiffarde s'attirait constamment des ennuis pour ça. Mais Naya ne se trouvait pas des problèmes que pour cette raison. En effet, elle devenait aussi beaucoup plus charmeuse qu'avant. Alors certes, elle avait été courtisane, mais la séduction n'était pas son point fort et elle n'avait pas tellement le choix. Désormais, elle y prenait un goût exquis. Faire succomber des cœurs était donc devenu son second but, probablement la conséquence de son pêché. L'alcool et la séduction annonce donc une vie pleine de débauche pour cette démone. Elle souriait : il était rare que ses réflexions aboutissent à une finalité qui la rendaient satisfaite et il faut dire que la pureté n'a jamais été son principal souci.

   Un bruit de pas lui rappela qu'elle n'était pas vraiment en territoire allié. Elle s'empara de son sac sans fond où était rangé son arc et ses flèches tandis que sa rapière était accrochée à sa ceinture. Elle avait peut-être l'allure elfique, mais les elfes ne sont généralement pas dupes, si l'un deux découvrait sa véritable nature, il fallait se préparer à toutes éventualités.

1162 mots
Dim 7 Mai - 23:00
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Ulfurbe - Malum - I
Parchemins : 24
[+16]

Shinoe était encore à Eleshyë, après avoir écouter silencieusement pas mal de personne dans la ville elle avait cru comprendre qu'elle pouvait avoir des informations par une aubergiste. Peut-être savait-elle des choses sur sa famille ? Mais qu'es que Shinoe pouvait bien lui demander, elle ne connaissait pas son nom ni le prénom de ses parents. Rien. Peut-être qu'elle pourrait demander si elle sait quelque chose concernant l'enlèvement d'une humaine il y a dix ans. De toute façons qui ne tente rien n'a rien, elle était lancée, elle voulait des réponses.

Il faisait beau ce jour là, le soleil illuminé les grandes allées d'Eleshyë. Si on tendait l'oreille dans un coin calme, on pouvait entendre quelque oiseau chanter. C'était apaisant pour Shinoe, elle pouvait enfin penser à autre chose que son envie incontrôlable de meurtre. Le problème c'est qu'elle ne pouvait pas tuer une personne pour satisfaire ses désirs, une force inexplicable la poussait à tuer plein d'autre personne une fois que sa folie sanguinaire commençait. Ce n'était plus une envie de meurtre, c'était de la gourmandise. Elle en voulait toujours plus, il fallait qu'elle tue encore et encore. Malheureusement elle devait se contrôler et ne pas sombrer dans la folie. Pour ça, il fallait absolument qu'elle gagne en force mentale pour combattre cette envie.

Elle passait par quelque petite ruelle pour se diriger vers l'auberge et ce qui ne devait surtout pas arriver arrivas. Un groupe d'homme sortait d'une ruelle perpendiculaire, ils se mirent à l'encercler en lançant.

"Coucou toi, ça te dirais pas de nous donner tout ton or ? Et de te déshabiller vu le corps que t'a ça serais du gâchis de pas en profiter. "

Les trois autres hommes se mirent à rire et le premier qui avait parler commençait à approcher sa main vers la poitrine de Shinoe. C'est à ce moment précis qu'elle se mit à rire de tout ses poumons. Elle trouvait ça hilarant qu'on essaye de la violer et de la voler elle. Malheureusement pour eux ils étaient tomber sur la pire personne qui soit. Dans un élan de violence elle prit ses dagues de son sac et trancha d'un coup sec la main de l'homme qui voulait la toucher. Le groupe d'homme commençait à être pris de panique et l'un d'entre eux sortit un couteau de sa poche. Les autres décidèrent de faire de même. En un clin d'oeil Shinoe avait disparus, le groupe était abasourdis et commençait à chercher autour d'eux. Ce qu'ils ne savaient pas c'est que Shinoe n'avait pas bouger, elle était invisible. Elle se faufilait donc derrière l'homme le plus écarter du groupe et lui tranchas la gorge. Les trois autres allez aussi y passer. Shinoe ne se contrôlait plus du tout, elle avait laisser libre court à ses pulsions meurtrière qui la pousser à tuer encore et encore. Même après avoir trancher la gorge de l'homme elle ne l'avait pas lacher et elle continuait à s'acharner dessus. Elle lui ouvris le ventre en deux et arrachas ses tripes les jetant sur ses camarades.

Un sourire sadique était affiché sur le visage de Shinoe et le groupe d'homme était totalement paniqué, ils tentèrent de fuirent. Seulement Shinoe était bien plus rapide et se précipita pour leurs couper les mollets. Impossible pour eux de fuir, ils étaient au sol. Shinoe les tua lentement, la torture fut longue et sanglante. En premier elle leurs coupait la langue pour ne pas qu'ils fassent trop de bruit. Puis avec les tripes du premier elle les ligoter pour les empêcher de partir. L'homme qui avait la main couper elle décidait de le tuer lentement, les deux autres auront le droit à une mort rapide mais pas avant d'avoir vu leurs chef se vidait de son sang pendant des heures. Elle lui coupas des fines lamelle de peau un peu partout sur le corps, elle y prenait un plaisir indescriptible. Lamelle après lamelle l'homme se vidait lentement de son sang. Plus on est terrifié plus le sang coulent lentement. Surtout si on coupe des petit morceau de peau sans pour autant la perforer. Pendant une heure elle dépeças complétement l'homme. C'est seulement trente minutes après que Shinoe ai finit qu'il mourus. Pendant ce laps de temps Shinoe avait trancher la gorge des deux autres.

Elle était maintenant couverte de sang et trouvait ça complétement jouissif. Cependant elle commençait à revenir à la raison et ce n'était pas possible pour elle de se montrer dans cette état. Elle grimpait alors sur les toits pour allez jusqu'au port faire un brin de toilette. La nuit commençait à tomber lorsqu'elle arriva.

815 mots !


~I'm not evil. Just a bit mad.~


Shinoe's song:
 
Mer 10 Mai - 19:05
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Ulfurbe - Celus - III
Parchemins : 103
A la grande surprise de la démone, elle réalisa que le soleil ne se levait pas, mais se couchait. Tout était si flou dans son esprit, elle avait dormi bien plus que ce qu'elle pensait...

   Le son des pas avait un tempo rapide et indiquait que l'individu se rapprochait de plus en plus.

   Une ombre surgit des buissons en direction du port. Naya serrait sa rapière qu'elle n'avait pas encore dégainé. Elle fut surprise de la personne qui se présentait alors sous ses yeux. Ce n'était apparemment pas une elfe, et encore moins une ange. En revanche, toutes les autres races étaient possibles. D'une allure meurtrière, la femme devant Naya était couverte de sang. Ça n'avait pas l'air de la déranger puisqu'elle montrait une certaine excitation à cela. Le liquide rougeâtre contrastait avec ses cheveux et sa peau pâle. Il rappelait cependant ses yeux profonds couleur hémoglobine. Sa carrure chétive n'avait cependant, rien d'effrayant. "Il faut toujours se méfier des apparences..." songea la démone.

   L'elfe des ténèbres ne savait pas quoi faire. Elle la fixait juste, immobile et méfiante, attendant de voir comment ce qui lui avait tout l'air d'être une dégénérée allait réagir. Si c'était une meurtrière, il était fort probable qu'elle tente de s'en prendre à elle, afin d'effacer tout témoins et complications. Elle s'interrogea alors à ce qu'elle était venu chercher ici. Elle cherchait peut-être à fuir Eleshyë ? Ou alors tout simplement cherchait-elle à se laver...Une telle apparition créaient trop d'interrogations dans l'esprit de Naya. Une atmosphère tendue et palpable s'était créée entre elles. Le sentiment d'insécurité, la peur devant l'inconnu, son côté introverti et le fait de se retrouver dans une situation dont elle n'avait jamais imaginé; tout cela faisait paniquer la démone. Elle ne pouvait pas attendre que l'autre agisse en premier, cette fois-ci. Sa main toujours exerçait une pression sur la poigne de son arme, prête à être utilisée. Naya stressait trop, elle stressait tellement que lorsqu'elle tenta d'ouvrir le dialogue, elle ne put balbutier seulement des questions bégayantes en rafales :

"T'ES QUI !!?? Qu-qu'est-ce que t'veux !!??...HAH ! RÉPONDS PUTAIN !! QU'EST-CE QU'TU FOUS LA ?"


   Bientôt la tension rendait folle la démone, elle s'imaginait plein de choses, trop de choses. Hystérique, elle beugla des inepties qui n'avaient aucuns sens.

" ET C'EST QUOI TOUT CE SANG BORDEL ! T'AIMES LE SANG C'EST CA HEIN ?! ET POURQUOI TU RIGOLES PUTAIN CA TE PLAIT D’ÊTRE COMME CA ?!! C'EST TA DÉVIANCE ?! ALBINOS DÉVIANTE DE MERDE TU VAS RÉPONDRE OUI ?!!! "


   A bout de souffles, elle tomba à genoux. Tout son corps lâchait la tension qui s'était accumulé, elle semblait reprendre ses esprits. Elle se tenait le cou avec sa main gauche, comme pour s'assurer que sa respiration récupérait un rythme normal. Elle leva ensuite la tête vers la cible de ses injures et avoua, troublée :

"Désolé...je...c'est juste que...je savais pas ce que je disais..."

   Elle n'avait pas su garder son calme devant un individu potentiellement dangereux et maintenant elle s'excusait ?! Quelle genre de démone était-ce cette hurluberlue ?! Quoiqu'il en soit, le danger était toujours là.

564 mots


Sam 13 Mai - 14:58
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Langzyliah :: Le Continent Diapré :: Eleshyë-
Sauter vers: