Anya Ealsu

 :: Partie HRP :: Fiches de personnage :: Validées Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : 1, 2  Suivant
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Edsere - Praesium - II
Parchemins : 63

Anya
Ealsu
Identité
  • Surnom :Ani
  • Âge :22 ans
  • Sexe : Féminin
  • Race : Edsere
  • Occupation : Chanter, danser, raconter des histoires, s'attirer des ennuis
  • Lieu d'habitation : Territoire humain
  • Métier : Ménestrel - Niveau 1
Statistiques

  • Force

  • ¦ Force physique : 1
    ¦ Endurance : 4

  • Dextérité

  • ¦ Vivacité : 5
    ¦ Habileté : 7

  • Intelligence

  • ¦ Fermeté psychique : 7
    ¦ Adaptation : 8

  • Prestige

  • ¦ Apparence : 2
    ¦ Contact social : 6

  • Ensorcellement

  • ¦ Affinité magique : 1
    ¦ Résistance : 2

    Biens
    Ensorcellements

    - Résistance
    - Lien avec les Anges

    Inventaire

    - Monnaie Initiale-

    - Pièces de bronze : 145
    - Pièces d'argent : 4
    - Pièces d'or : 17

    - Objets achetés avec l'argent reçu au début de l'aventure -

    ARMEMENT:
    * Malus Arme --> Dague
    * Bâton (50 PB)

    TENUES:
    * Malus Armure --> Armure de peau
    * Robe de qualité moyenne (90 PB)
    * Cape de qualité moyenne (75 PB)

    AUTRE :
    * Malus Objet Magique --> Une paire de boucles d'oreilles en argent (chauffent légèrement en cas de danger. Ne dévoile pas sa nature)
    * Tambourin (30 PA)
    * Trousse premiers secours (25 PA)
    * Sac sans fond (1 PO)

    Bilan Comptable:
    - Pièces de bronze : 30 [145 + 100 (monnaie B) - 50 - 90 - 75]
    - Pièces d'argent : 48 [4 + 100 (monnaie A) - 1 (monnaie B) - 30 - 25]
    - Pièces d'or : 15 [17 - 1 (monnaie A) - 1]

    Gains

    * Un bracelet vous permettant de comprendre le langage des animaux

    Physique

    Anya, douce et belle Anya… Hypothétiquement c'est un joli minois que vous pourriez associer avec ce nom-là. Le visage fin souligné par une bouche dont les commissures laissent soupçonner espièglerie et effronterie. Sa chevelure couleur feu est au diapason de son caractère, elle les porte aussi sauvages que son indépendance, peu désireuse de s'encombrer de colifichets certes brillants mais bien trop bruyants. Longs, elle aime les sentir balayer son dos à chacun de ses mouvements… Mouvements qu'elle a forts gracieux au demeurant, danseuse naturelle répondant à une mélodie qu'elle semble parfois seule à entendre.

    Un caractère fort aux antipodes d'un corps presque trop délicat… On la qualifierait presque de frêle si elle ne parvenait pas parfois à surprendre par ses enchaînements. Elle aime se parer de couleurs sombres, mettant ainsi en valeur son teint et sa chevelure… Et si sa cape ample tend à masquer sa fragile silhouette, ses vêtements sont toujours proches du corps afin de faciliter ses mouvements. Que ce soit une tenue décente ou de voyage, Anya fera toujours méticuleusement attention à ce que rien ne puisse provoquer une entrave à ses mouvements afin qu'ils restent fluides et élégants.

    Et pourtant Anya dérange, gêne, provoque d'étranges réactions chez ses interlocuteurs. Peut-être est-ce dû à son regard, étrange au demeurant, d'une couleur sanguine peu naturelle dont elle a le fardeau. Un regard carmin qui vous fixe et semble glisser en vous comme une lame affûtée alors que la belle ne peut en fait absolument pas vous voir. Car la demoiselle est aveugle… Alors ce regard étrangement vivant alors qu'il est bien mort laisse une étrange sensation sur son passage. Chaire de poule, répulsion, on en vient à trouver ses mouvements étranges, peu naturels. Ne devraient-ils pas être hésitants ? Délicats ? Précautionneux ? Son assurance et sa dextérité gênent et dérangent…

    Anya, douce et belle Anya si elle garde prêt de la moitié de son visage masqué et, soumise, reste silencieuse et immobile… Sauf qu'elle ne l'est pas. Anya, étrange et dérangeante Anya, laissant une sensation de malaise sur son passage accompagnée de pas de danse et de quelques notes de musique...

    354 mots

    Psychologie

    Anya n’est certes pas dénuée de caractère. Certains diraient même qu’elle en a parfois un peu trop pour son propre bien… Mais d’un autre coté n’est-il pas naturel de chercher à croquer la vie à pleine dent ? A profiter au maximum du moindre élément positif que l’on parviendra à dénicher à la sueur de son front au court d’une existence faisant parfois pâlir d’envie le démon le plus masochiste? Car, oui, la demoiselle est particulièrement bien placée pour savoir que la Vie est une maîtresse aux mœurs dissolus qui a fini par attraper une maladie vénérienne aux symptômes colorés à force d’aller fricoter avec les pires éléments de l’univers. Mais elle fait fi… Plutôt que de se lamenter sur son sort et lever un poing vengeur vers un ciel n’abritant rien d’autres que quelques nuages et une paire d’oiseaux esseulés, elle préfère accueillir la Vie comme elle le mérite. Les bras grands ouverts quand elle sait se montrer civilisée, à grands coups de bâton sur le crâne quand elle ne veut décidément rien entendre…

    Si cette Dernière ne veut pas se montrer clémente ? Ce n’est pas grave, Anya fera en sorte de trouver son bonheur d’une autre façon. Par petites touches, des détails insignifiants pour les autres et une vision du monde qu’elle seule pouvait développer. Car elle ne l’a jamais vu ce monde, justement… Elle s’est donc adaptée et elle s’adapte encore tous les jours. Elle apprit à réagir autrement, à contourner les problèmes. Au besoin il y a tout un autre monde dans sa tête et elle se fait toujours une joie de le partager avec qui voudra bien lui prêter une oreille attentive. Car Anya a bon fond et aime aider les autres à s’échapper, même pour quelques instants, de leur quotidien...

    Elle est peut-être rêveuse mais elle n’est pas naïve pour autant. Elle a parfaitement conscience de ses limites, et les assume de bonne grâce… Cela lui donne une certaine empathie envers les autres mais elle ne prendra jamais personne en pitié car c’est une courtoisie qui lui est bien trop souvent octroyée. Et ce à tord. C’est d’ailleurs l’une des meilleure façon de découvrir un tempérament parfois plus explosif… Et il faut garder en tête que si, à défaut de peinture, elle aime peindre et embellir le monde à l’aide de ses mots, sa langue peut-être aussi acérée qu’un couteau. Quiconque à même de fleurir son langage ne devrait-il pas pouvoir choisir quel type de plante utiliser ?

    415 mots

    Histoire

    Origines

    La famille Feryan était, initialement, une famille que l'on pourrait qualifier de sans histoire. Il n'y avait rien de transcendantal à raconter à leur sujet, pas d'ancêtre héroïque, pas de mystérieuses origines, pas de secrets jalousement gardé. Travaillant la terre avec tout l'acharnement que l'on peut parfois connaître chez les humains, ils parvenaient à survivre sans faire de vagues... Le mari, un solide gaillard répondant au nom d'Eric et sa femme, la délicate Marya, s'étaient connus dès le berceau et avaient transformé une solide amitié en une profonde histoire d'amour. Le seul élément qui pouvait manquer à leur bonheur était, tout simplement, un enfant... Enfant qui ne tarda pas à s'annoncer au travers du ventre bien rebondi de Marya ainsi que de l'aura de bonheur qui semblait émaner d'elle à toute heure du jour et de la nuit. La grossesse était à peine à son cinquième mois que les futurs parents se préparaient déjà avec une certaine trépidation. Kristophe si c'était un garçon. Anya si c'était une fille. Il serait la fierté de son père et reprendrait la ferme familiale. Elle serait le portrait craché de sa mère et irait fonder sa propre famille...

    Sauf que la Vie n'est pas toujours clémente avec ses enfants. Etaient-ils trop heureux ? Jouaient-ils de malchance ? En tous cas leur bonheur se brisa durant le septième mois de la grossesse de Marya... Personne ne sut vraiment ce qu'il s'était exactement passé, hormis qu'elle avait probablement subi une attaque de nature magique... Eric chercha bien un peu mais personne ne voulait risquer sa petite tranquillité pour l'y aider. On retrouva sa femme inconsciente à l’extrémité de l'un de leur champ sans la moindre blessure visible. Si elle reprit conscience quelques heures plus tard ce fut pour rester dans un état catatonique définitif. Plus jamais son rire emplit la maison, le son de sa voix devint rapidement un triste souvenir... On parvint à la maintenir en vie, la jeune femme obéissant mécaniquement à tout ordre qu'il lui était donné, ne serait-ce que dans l'espoir de sauver la vie qui se développait en elle.

    Une fille... Eric la prénomma Anya, dernier hommage à sa femme qui ne survécu pas à l'accouchement. Le bébé était en bonne santé. Ou presque. Son regard carmin choqua plus d'une personne et fut le coup de trop pour lui. Cette chose, au regard mort et sanguin, avait lentement tué sa femme de l'intérieur pendant plusieurs mois. Quatre mois. Eric réalisa une chose... Il avait tout perdu depuis quatre mois. Sa femme. Son futur enfant. Ce qu'il tenait entre ses bras n'avait rien à voir avec Marya et lui. Ce ne devait être que le résultat de la magie qui lui avait enlevé sa femme. Moins d'une semaine plus tard, Anya se retrouvait sur le pas de la porte d'un orphelinat...

    Adaptation

    Les enfants ont toujours été terriblement tendres entre eux... Ayez le malheur d'avoir une quelconque originalité vous démarquant du lot, physique ou psychique, et soyez sûr que vous allez passer vos premières années de vie à vous demander pourquoi la Vie est aussi cruelle avec vous... Anya estimait déjà qu'elle commençait mal avec son absence de vision, la couleur de ses pupilles n'aidait définitivement en rien. Pour autant, elle n'était pas non plus complètement misérable... Fort heureusement pour elle, tous les enfants n'étaient pas de petits monstres déterminés à enfoncer les plus faibles. Certains enfants, plus âgés, protégeaient les plus jeunes.

    La petite fille fut donc parfois malmenée par ses petits camarades mais cela ne dégénéra jamais. Cela ne fit que l'inciter à se prendre en main, à se montrer plus indépendante encore que ceux qui n'avaient pas à lutter tous les jours pour des gestes banals. Anya apprit que ce sens qui lui manquait cruellement pouvait être compensait par ceux qui lui restaient. Elle comprit rapidement qu'avec beaucoup de pratique et de concentration, elle pouvait substituer sa vue avec le reste. Même son bâton devint une extension d'elle-même, lui permettant d'évoluer dans les environnements les plus nouveaux sans pour autant se couvrir de ridicule. Et si elle ne pourrait jamais connaître la couleur des yeux de celui qui l'aidait régulièrement, ou la silhouette de celui qui maintenait les enfants les plus durs loin d'elle, son imagination était suffisamment développée pour qu'elle n'en souffre pas trop...

    Grandir

    Si les orphelinats, aussi durs soient-ils parfois, sont de fabuleuses institutions pour sauver les enfants des rues, ils ne peuvent pas non plus les garder indéfiniment. Passé un certain âge, les enfants, devenus grands, sont lâchés dans le Monde. Si certains parvenaient à rester sur place en remplaçant les anciennes âmes charitables qui s'occupaient des orphelins, d'autres préféraient voler de leurs propres ailes. Et ce fut le cas d'Anya. Si certains pensionnaires resteraient à jamais dans son cœur, ils faisaient malheureusement partie d'une bien triste minorité et ce fut sans le moindre regret qu'elle tourna le dos à l'institution qui l'avait vu grandir.

    La petite fille était presque une jeune femme maintenant et devait trouver un moyen de subvenir à ses besoins... Certains sombraient dans la délinquance mais elle se voyait difficilement voler une pomme sur un étal pour s'enfuir en courant dans la seconde qui suivait. Si elle ne pouvait pas voler, elle pouvait mendier. Et elle ne tarda pas à comprendre que les fortunés avaient tendance à donner plus si on parvenait un peu à les attendrir. Anya poussa donc en avant sa cécité, son jeune âge et sa frêle stature. Un bandeau sur les yeux, la crasse des journées difficiles masquant sa peau, ses hayons soulignant sa délicate silhouette, elle se servit de la pitié naturelle que l'on éprouvait pour elle. Bientôt elle comprit que si elle se laissait aller à compter un peu de son histoire à l'orphelinat, cela fonctionnait encore mieux. Et si elle n'aimait pas cela, elle avait au moins de quoi manger à la fin de la semaine...

    Evoluer

    Mais Anya en voulait plus. Elle ne voulait pas être l'éternelle victime de la Vie, elle ne voulait pas qu'on la voit comme une simple infirme. Elle voulait tailler sa propre part du lion. A force elle comprit que si son apparence et son regard dérangeraient toujours, elle avait d'autres atouts en main. Bientôt ce ne fut plus les jeunes années de la pauvre petite Anya qu'elle racontait sous un porche en tendant une main sale et tremblante mais les fabuleuses aventures de quelques mercenaires partis chercher fortune en plein cœur du désert le plus chaud et le plus inhospitalier. Tout ça pour revenir riche, puissant et au bras d'une belle princesse...

    Et bientôt elle attira l'attention. L'union fait la force dit-on. Encore plus lorsqu'il est question de personnes étranges... Markos, un hybride, et sa famille recomposée passaient de ville en ville pour divertir les gens. En dansant, en chantant, en faisant rire... Ils permettaient aussi à de plus petites communautés de se tenir informées des nouvelles en colportant toutes sortes de récits. L'hybride sentit bien le potentiel chez Anya et lui proposa de sortir de la rue. Elle n'avait déjà pas de toit à se mettre sur la tête, pourquoi ne pas pousser la chose jusqu'au bout en bougeant constemment de ville en ville... ? Le tout en faisant vivre ses histoires...

    Futur

    La petite troupe de Markos allait beaucoup lui apprendre durant les années qu'elle partagerait avec elle... Elle devint complètement indépendante et parvint même à mettre quelques pièces de coté pour pouvoir commencer une nouvelle vie. Enfin... Anya resterait certainement l'éternelle conteuse qu'elle était devenue mais peut-être était-il temps de prendre une route différente de celle de Markos et sa troupe ?

    1 269 mots

    Acolyte

  • Nom: Kochka
  • Prénom : NA
  • Surnom :Sale Bête, Bête Immonde
  • Âge :1 an
  • Sexe : Masculin
  • Race : Simedia
  • Niveau : NA
  • Occupation : Laissez des poils partout et travailler sa dicotomie naturelle
  • Lieu d'habitation : Majoritairement sur l'épaule d'Anya ou proche de ses mollets

  • Ensorcellements

    Changement de taille



    Physique



    Kochka est un simedia tout à fait classique, ressemblant un peu à un mélange entre un gros lionceau et un lynx... Son pelage rappelle la couleur d'un caramel qui serait resté juste quelques secondes de trop sur le feu mais quelques lignes plus claires soulignent son regard et son museau notamment. Il paraîtrait même que le haut de son oreille droite est blanche mais dans ce cas Anya ne peut que faire confiance aux autres...

    Par contre elle sait parfaitement que son flan droit est bizarrement indenté, résultat d'une longue cicatrice que son pelage tout neuf commence à peine à couvrir. De même une cicatrice court de son oreille droite jusqu'à son museau en passant par son oeil... Elle sait que ce dernier est toujours là mais elle soupçonne qu'il doit avoir une apparence laiteuse en comparaison de son oeil gauche, couleur ambre lui...



    Psychologie



    Anya soupçonne que Kochka ne sortira probablement jamais de son enfance. Il restera coincé à l'âge mental de deux mois... C'est cela ou il a tout simplement décidé qu'il profiterait de la moindre occasion pour voir si, en plus de pouvoir changer de forme, il avait la capacité de transformer les gens en chèvres. Curieux (trop), espiègle (fatigant) et joueur (les proies les plus drôles sont forcément les choses les plus chers et délicates), il ressemble beaucoup à un gros chaton hyperactif. Il est d'ailleurs particulièrement câlin, uniquement avec Anya et sous sa forme la plus volumineuse, persuadé qu'il fait le quart de la moitié de sa taille. A moins que ce ne soit des tentatives délibérées d'étouffement. Ce que soupçonne la jeune femme...

    Méfiez-vous par contre, Kochka est aussi férocement protecteur de la demoiselle qu'il considère comme sa soeur de portée. Il l'a toujours connue et la voit comme un membre de sa famille... Et il est très possessif !



    Histoire



    Parmi les membres de la troupe de Markos se trouve Sasha, un autre hybride qui a décidé d'utiliser ses talents naturels pour monter un petit spectacle à l'aide de toutes sortes d'animaux... Etant d'une nature plus « féline », il entretenait des liens privilégiés avec la plupart des animaux s'en approchant de près ou de loin... Comment il parvint à se retrouver en possession d'une simédia, Anya ne le sut jamais mais l'animal mit finalement bas. Trois petits... Deux en parfaite santé qui firent le bonheur de leur futur dresseur et un plus petit et rachitique que les autres.

    L'histoire aurait pu s'arrêter là si la Nature n'était pas aussi charmante que la Vie... Le plus faible fut attaqué par les propres membres de sa famille. Difficile de dire ce qu'il s'était passé exactement mais ses blessures furent jugées trop sérieuses pour son petit corps. Personne n'avait vraiment envie de perdre du temps et de l'argent pour une créature qui ne passerait probablement pas ses un an... L'histoire finit par venir aux oreilles d'Anya qui, bien entendu, trouva que cette petite boule de poils semblait aussi bien commencer dans la Vie qu'elle...

    Elle n'eut quasiment pas à supplier Sasha pour qu'il lui abandonne le petit qu'elle baptisa immédiatement Kochka. Armée d'une détermination sans failles et d'une volonté de fer, elle fit des pieds et des mains pour que le petit simédia s'en sorte, passant de longues nuits à son chevet, essayant de le soigner tant bien que mal. Mais Kochka avait le même tempérament que sa nouvelle amie et s'accrocha à la Vie comme une arapède à son rocher. Ce fut difficile, ce fut long, mais il parvint à nouveau à tenir sur ses pattes. Il parvint à manger à sa faim. Il commença à grandir.

    Bientôt on ne pouvait plus voir Anya sans le petit simédia qui la suivait comme si elle était sa mère ou sa sœur... Et bien sûr qu'il est parfois exaspérant et désespérant dans ses réactions mais la jeune femme l'aime farouchement et s'en séparerait pour rien au monde !!



    Autre
    • Pseudo courant : Pas spécialement
    • Comment avez-vous découvert le forum : Je cherche à continuer à jouer avec quelqu'un... Ce joueur a découvert votre forum via Istheria et notre dévolu a été nonchalamment jeté sur vous...
    • Fréquence de présence : De manière générale je ne flood pas. Ma fréquence de RP est variable selon ma charge de travail IRL et l'accès que j'ai à un VRAI clavier. J'essaye de ne pas faire attendre mes partenaires. Le maître mot est le MP avec moi, je réponds systématiquement !
    • Des remarques ou un petit mot à dire : Promizoulin !!
    • Code règlement Validé <3

    Ven 28 Avr - 16:56
    Revenir en haut Aller en bas
    avatar
    Voir le profil de l'utilisateur
    Ashryn - Laethlion - III
    Parchemins : 1464
    Encore une fois bienvenue !

    J'en ai profité pour valider ton code.

    Si tu as besoin de quoi que ce soit n'hésite pas



    © Scylla
    So, what if I'm addicted ?:
     
    Raptor Jéselih:
     
    Ven 28 Avr - 17:12
    Revenir en haut Aller en bas
    avatar
    Voir le profil de l'utilisateur
    Naga - Fulmine - II
    Parchemins : 137
    Bienvenue !


    Ven 28 Avr - 17:15
    Revenir en haut Aller en bas
    avatar
    Voir le profil de l'utilisateur
    Ashryn - Sylvar - IV
    Parchemins : 1132
    Bienvenue parmi nous ! (wlop en avatar <3) N'hésites pas si tu as besoin de quoi que ce soit !


    WITH GREAT POWERS COMES GREAT BULLSHIT

    Ven 28 Avr - 17:18
    Revenir en haut Aller en bas
    avatar
    Voir le profil de l'utilisateur
    Astre - Cometa - III
    Parchemins : 926
    Bienvenue parmi et bon courage pour ta fiche !



    From chaos a star is born

    I have to be rent and pulled apart and live according to the demons and the imagination in me. I'm restless.
    Things are calling me away. My hair is being pulled by the stars again.”



    Ven 28 Avr - 17:31
    Revenir en haut Aller en bas
    avatar
    Voir le profil de l'utilisateur
    Edsere - Praesium - II
    Parchemins : 63
    Merci à tous pour cet accueil !!!

    Je vais m'arrêter là pour ma fiche pour ce soir (ne devrait me rester que les sections "histoire")



    By Naya !!
    Ven 28 Avr - 18:18
    Revenir en haut Aller en bas
    avatar
    Voir le profil de l'utilisateur
    Ashryn - Laethlion - III
    Parchemins : 1464
    Hey !

    Je vois que ta fiche est complètement remplie, est-ce que tu la considères terminée pour que je passe tout ça en revue?



    © Scylla
    So, what if I'm addicted ?:
     
    Raptor Jéselih:
     
    Dim 30 Avr - 20:53
    Revenir en haut Aller en bas
    avatar
    Voir le profil de l'utilisateur
    Aetrayel - Avium - II
    Parchemins : 179
    Bienvenue à toi, chère Humaine !!


    Dim 30 Avr - 21:06
    Revenir en haut Aller en bas
    Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

    Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
    Langzyliah :: Partie HRP :: Fiches de personnage :: Validées-
    Sauter vers: