Amriel ~ I only bring misfortune [Terminé]

 :: Partie HRP :: Fiches de personnage :: Validées Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Lië'jas - Vimine - I
Parchemins : 16
Coucooooooou comme ce forum c'est un coup de coeur, voici que je viens faire un DC


Amriel
Faylen
Identité
  • Surnom :Riel ou Am, ni plus, ni moins !
  • Âge :25 ans
  • Sexe : Aux dernières nouvelles, je suis une femme
  • Race : Lië'ja depuis toujours
  • Occupation : J'adore voyager, découvrir des paysages. Mais je crois que mon occupation première, c'est la musique.
  • Lieu d'habitation : Un peu partout. Voyageant aux quatre coins du monde, je n'ai pas d'endroit défini que je pourrais appeler à moi. Je n'ai pas assez d'argent pour ça.
Statistiques

  • Force

  • ■ Force physique : 1
    ■ Endurance : 1

  • Dextérité

  • ■ Vivacité : 1
    ■ Habileté : 1

  • Intelligence

  • ■ Fermeté psychique : 5
    ■ Adaptation :5

  • Prestige

  • ■ Apparence : 2
    ■ Contact social : 3

  • Ensorcellement

  • ■ Affinité magique : 7
    ■ Puissance : 6

    Biens
    Ensorcellements

    - Vos ensorcellements de race et trois au choix dans la liste des ensorcellements


    ► Nyëyan:
     
    ► Fë’eth:
     
    ► Le temps changeant:
     
    ► Contrôle des illusions:
     
    ► Changement d'apparence:
     

    Inventaire

    - Monnaie -

    - Pièces de bronze : 187
    - Pièces d'argent : 21
    - Pièces d'or : 9

    - Objets achetés avec l'argent reçu au début de l'aventure -
    Carte de Langzyliah (10 pièces d'argent)
    Sac sans fond (1 pièce d'or)
    Boussole (5 pièces d’argent)
    Instrument de musique : Harpe (je dirais, ici, 50 pièces d'argent ? en vérité j'ai aucune idée du prix à mettre :x)
    Torche éternelle (50 pièces d'argent)
    Armure de cuir (4 pièces d'argent)
    Robe de bonne facture (20 pièces d'argent)
    Éventail tranchant (3 pièces d'argent)
    Chakram (8 pièces d'argent)
    Arc court (5 pièces d'argent)


    - Pièces de bronze : 197
    - Pièces d'argent : 64
    - Pièces d'or : 3

    Gains

    Robe élégante
    Un collier qui poussera la Nature à agir de façon mineure dans votre intérêt
    Un bracelet vous permettant de comprendre le langage des animaux



    Physique

    Vous savez, toutes mon enfance, je me suis demandée si j'étais vraiment une elfe et si j'étais vraiment une Faylen. Je n'avais pas les oreilles pointues comme mes parents, mes yeux étaient différents des leurs (ma mère avait les yeux vert et mon père les yeux bleu, là où moi ils sont mauve et vert). Là où ma mère est petite et mon père immense, je suis dans la moyenne, ni trop grande, ni trop petite. Là où mon père a une voix de baryton et ma mère une belle voix enchanteresse, la mienne sonne comme du cristal. J'ai également plus de forme que ma propre mère, à croire que la génétique s'est dit "Ta mère avait pas de forme alors on te donne tout, à toi !"... ce qui, entre-nous, dès la puberté, m'a porté préjudice ! Une peau d'albâtre douce, mais non pas sans la moindre cicatrice, car comme je passe mes grandes journées en forêt, bah des fois, je tombe. Je ne suis pas maladroite, non, mais des fois, je suis tellement dans la lune que je ne regarde pas où je met les pieds et bah, ce qu'il doit arriver arrive, mon pieds glisse et je tombe. La plupart du temps c'est sans importance, mais il est arrivé que la blessure soit tellement importante qu'il m'en soit resté une fine cicatrice. Je voue, avouons-le, un véritable culte à mes cheveux. Je peux passer plus de deux heures à en prendre soin, car c'est le seul héritage qu'il me reste de ma défunte mère. Également, je porte un collier que je chéri comme la plus rare des perles de Langzyliah. Ce collier, c'est le dernier présent que mon père m'a fait, avant de se faire assassiner devant mes yeux.

    J'ai une peur bleu des aiguilles, mais en dernier hommage, je me suis fais tatouer ma famille sur l'omoplate. Dans le signe de l'infini, il y a donc le prénom de Nana: Tatiana, celui d'Ada: Layne, celui de Muindor: Eleanto et celui de Muinthel: Talula.

    Concernant mes habits, ils varient selon la situation. Lorsque je voyage, j'ai toujours mon kimono. Lorsque je sais que je vais combattre, j'enfile mon armure en cuir. Lorsque je vais à une soirée habillée, j'enfile alors une robe (soignée ou non, cela dépend de si je veux faire bonne impression ou pas.. et la plupart du temps, c'est pas). Finalement, si vous regardez bien, vous pourrez voir que je dissimule pas mal d'armes sur mon corps. C'est surtout car deux de celles-ci sont des héritages légués par mes parents, tout le reste provient d'objet que j'ai acquéri lors de mes différentes excursions. Les chakrams sont accrochés à ma ceinture, tout à droite. Le fouet, tout à gauche. Ensuite, à gauche, mais plus devant, il y a mon éventail puis, dans mon dos, mon arc. Vous vous demandez sûrement, mais où est ma bourse ? Ça, mes amis, vous ne le saurez jamais !



    Psychologie

    Alors, comment dire, dans la vie, je suis quelqu'un d'assez patiente. Je peux attendre des heures et des heures durant à un seul et même endroit, ça ne me dérangera pas, si c'est productif. Mais par contre, faites-moi attendre alors que c'est pas important et limite je vais bouillonner sur place, j'ai aucune patience pour le reste et, oui, ça inclut les commandes dans les restaurants ou les bars... pour ça que j'y vais si peu souvent, d'ailleurs, Bref ! Je suis assez ouverte, je me dis que tout le monde à droit à sa seconde chance. Tu me claque la joue gauche, je te tends la droite. Mais après, par contre, t'es fini pour moi ! Que tu t'agenouilles par terre pour t'excuser, que tu t'humilie publiquement, j'en aurai rien à battre, pour moi, tu n'existe plus ! S'il y a bien quelque chose que je déteste plus que tout, c'est l'hypocrisie. Alors si t'as quelque chose à me dire, vas-y, fais-le, mais sois honnête. Car s'il y a quelque chose que je déteste encore plus que ça, ce sont les mensonges... j'ai ça en horreur ! Quelqu'un qui me ment, ça me rends tellement frustré, j'ai l'impression que la personne se moque de moi. Je suis assez gentille en règle générale, douce et aimante, mais prends toi en à quelqu'un à qui je tiens, là je deviens aussi mauvaise qu'une dragonne à qui ont a enlevé ses petits.

    Alors que ma race a apprit au fur et à mesure des années avant de faire une action... ouais bah il doit manquer ça dans mon code génétique, parce que moi, c'est l'inverse. Je suis plutôt du genre à foncé tête baissée sans réfléchir aux conséquences. Que ce soit autant pour les missions que lorsque je vois quelqu'un en danger... bon, j'ai tout de même finie par m'assagir légèrement quand j'ai manqué mourir -j'étais en mission et j'ai foncé, la bête était l'autre côté d'un ravin et si j'avais pas arrêté juste à temps, j'aurais fait une chute mortelle pour aller m'écraser sur des rochers tout en bas-, mais je continue à être imprudente, juste moins qu'avant: là je vais étudier les environs avant de me précipiter dans le combat, sait-on jamais. Si jamais vous venez en missions avec moi, dites-vous une chose : s'il y a bien quelque chose que j'abhorre plus que l'hypocrisie ou le mensonge, c'est la maltraitance envers les animaux, les enfants, les femmes sans défenses ou la nature. Alors si vous êtes du genre à jeter vos ordures par terre, à salir un arbre vieux de deux millénaires, ou que sais-je encore, bah mon ami, toi et moi on va pas s'entendre du tout, mais alors là, vraiment pas ! Et sache également qu'il se peut que je dévie de la mission. Bah oui, j'adore voyager, explorer et apprendre. Alors si je découvre quelque chose -et ça peut être n'importe quoi- que je ne connais pas, je vais prendre du temps pour la découvrir. Et peu importe que ça me prenne une semaine, un mois ou même une année. Tant que j'ai pas découvert tout à propos de cette chose, je serai là, à l'étudier le plus attentivement que je peux.

    Et s'il y a autre chose que l'on doit connaître de moi, c'est que je suis minutieuse, mais également perfectionniste. Alors vous pouvez me confier sans soucis vos armes ou autres, pour que je les polisses ou les nettoies, jamais je ne serai rude avec. Et ça peux me prendre deux heures, je vais m'en taper, parce que j'adore faire ça, c'est, disons, mon petit plaisir personnel. Je fais les miennes au moins une fois par semaine. Je suis aussi quelqu'un d'assez franche et directe. Si j'ai quelque chose à te dire, je passerai pas par cinquante chemin pour le faire, non, j'irai droit au but. Par contre, si ça peut blesser, je vais y aller plus doucement, tout en subtilité. Et une dernière chose, très importante, vraiment TRÈS TRÈS importante, le matin, NE ME RÉVEILLEZ PAS ! Je suis quelqu'un qui adore dormir, même si je me lève assez tôt. Donc laissez-moi me réveiller seule, sous peine de vous prendre un oreiller en plein visage, si vous êtes loin, ou un coup de poing/de pieds, si vous êtes proche... ouais, je suis dangereuse le matin.

    Histoire

    Je suis née dans une famille heureuse. Depuis mon plus jeune âge, j'ai toujours eu un contact privilégié avec la nature, alors toute ma jeunesse, je passais mes grandes journées dans le jardin de mes parents. Toutes les créatures dans les environs venaient me voir lorsque je sortais ma harpe. Seulement, je ne sais pas ce qu'il se passa. Mon père devait peut-être de l'argent ? Je ne le saurai jamais ! Un jour, alors que je jouais avec un Menoy dans le jardin, j'entendis la sonnerie de la porte d'entrée retentir dans toute la maison. Mon père regarda dehors et me dit alors, d'une voix anxieuse, d'aller me cacher dans la trappe, dans mon placard. Interdite, je le regardai, ne sachant que faire, alors ma mère vint me chercher et, me prenant dans ses bras, elle m'y déposa. Les larmes aux yeux, elle caressa longuement mes cheveux et finalement, elle me prit contre elle et, sanglotant dans mon cou, elle me demanda pardon. Puis, elle ferma la trappe et j'entendis ensuite la porte du placard se fermé et être verrouillé. Je ne sais plus combien de temps j'ai passé dans cet endroit. Quelques minutes ? Un heure ? Une semaine ? Un mois ? Je ne saurais vous le dire. Tout ce dont je me souviens, c'est la trappe qui s'est ouverte et le visage de Talula m'est apparu. Elle avait les yeux rouges et semblait ne pas avoir dormi depuis très longtemps. Elle se mit à sangloter quand elle me découvrit, me prenant dans ses bras et, ne comprenant pas pourquoi -je n'avais que quatre ans après tout- je la serrai dans mes bras, pensant qu'elle avait besoin d'un câlin. Talula s'est mise à me serrer super fort, m'étranglant doucement. Puis, elle me décolla et on se dirigea vers la porte d'entrée. Elle me murmura alors de fermer les yeux bien fort, de ne pas regarder le salon. Je la regardai, ne comprenant pas pourquoi elle me disait cela, mais je finie par lui obéir. Alors qu'on arrivait dans le salon, un sanglot étranglé échappa à ma grande soeur et surprise, j'ouvris les yeux. Ce que je vie alors me hante encore aujourd'hui. Les corps de Nana et d'ada étaient par terre, éventrés. Il y avait du sang partout : sur le plafond, sur les murs, par terre. Une traînée remontait vers les escaliers et le corps de Nana était penché dessus, comme si elle avait empêché l'assassin de monter en haut. Cette scène, elle m'a hanté pendant des années dans mes cauchemars. Aujourd'hui encore, lorsque je ne vais pas bien, il m'arrive de revoir cette scène dans mes rêves.

    Je suis restée avec Talula pendant six longues années. Elle prenait soin de moi comme maman. Elle me nourrissait, me lavait, m'habillait... j'adorais ma grande soeur. Pourtant, tout changea encore. Le jour de mes neuf ans, elle arriva, toute heureuse, et m'annonça qu'elle avait rencontré son âme-soeur, Mark, et qu'elle voulait que je le rencontre. Intriguée, je la suivis, voulant voir l'homme qui allait rester avec ma soeur de mes propres yeux. Je voulais m'assurer qu'il était le meilleur pour celle qui avait si bien prit soin de moi. Cependant, quand je le vis, un doute m'assaillit. Il avait une drôle de lueur dans les yeux, quand il me regardait, la même que moi quand j'étais devant une friandise. À cet âge, je ne compris pas cette lueur, mais aujourd'hui, je me demande comment j'ai pu être aussi bête. Un mois plus tard, il emménagea avec nous. Il était très gentil, était au petit soin avec moi. Il me caressait quand je me faisais mal, m'achetait des vêtements, prenait ma défense lorsque grande soeur croyait que j'avais fais une bêtise et que ce n'était pas moi... il était beaucoup trop gentil et ce n'était pas normal. Mais dans ma petite tête de jeune elfe, je croyais simplement qu'il agissait avec moi comme agirait n'importe quel adulte. Un jour, ma soeur du s'absenter, me laissant seule avec lui. La cause ? Notre frère avait besoin d'elle. Lorsque l'aube commença à se coucher, il vint vers moi et me demanda de le suivre, qu'il avait une surprise pour moi. Intriguée et, disons-le franchement, excitée -il m'avait toujours amené de jolie robe ou des bijoux de ses voyages, alors je croyais que c'était encore ça- je le suivi. Il m'emmena dans leurs chambre, m'attacha sur le lit et il me baillona. Ce qu'il me fit, j'en ai encore des traces. Pas physique, car il disait qu'une beauté comme moi ne méritait pas d'avoir des cicatrices. Non, les traces, elles sont psychologiques. Lorsque ma soeur arriva, deux semaines plus tard, il avait totalement changé d'avis devant ma "mauvaise foi" selon lui. Elle passa la porte d'entrée et cria d'une voix joyeuse "Chéri, Riel, je suis rentrée et j'ai une surprise". Les larme me montèrent aux yeux en entendant sa voix. Elle m'avait tellement manquée. Je l'entendis alors monter les marches et dirent à quelqu'un qu'elle devait aller se changer, qu'il n'avait qu'à se cacher dans la salle de bain et une voix masculine lui répondre que c'était d'accord. Je ne reconnu pas la voix masculine, mais j'avais l'impression de l'avoir déjà entendue. Puis, Talula entra dans la chambre et un cri d'horreur sorti de sa bouche quand elle me vie attachée, toute nue, sur le lit, des entailles un peu partout sur le corps -dont une très profonde sur le côté droit de la gorge- et son "âme-soeur", un couteau levé bien haut dans ma direction, celui-ci n'avait pas entendu la porte d'entrée et la voix de grande soeur, trop occupé à me torturer. À l'entente de son cri, l'homme que je reconnu être mon frère passa le pas de la porte et il entra dans une colère noire -je le sais, car ses traits sont devenus dur et ses yeux ont changés de couleurs-. Il se précipita vers l'homme et une bataille s'engagea alors entre le deux. Grand-frère fini vainqueur et l'homme tomba, mort. Ou du moins le croyait-on !

    Talula se précipita vers moi, s'excusant entre deux sanglots de ne pas avoir compris les intentions de celui-ci bien avant. Elle n'arrêtait pas de répéter que c'était de sa faute, que si elle n'était pas partie, ça ne serait pas arrivée. Je jetai alors un regard vers grand-frère et pointai Muinthel, lui demandant silencieusement de prendre soin d'elle puis je perdis connaissance. À mon réveil, j'étais dans une chambre d'hôpital et je ne me souvenais de rien de ce qu'il m'était arrivé, la seule chose que je me rappelais, c'est que grand-frère était à la maison avec grande-soeur, mais les tortures avaient disparut de ma mémoire. Je demandai alors d'une voix rauque et brisée par les cris, où étaient Talula et Eleanto. La dame me regarda, de la pitié dans les yeux et me dit qu'après avoir mit mon agresseur K.O et que j'ai perdue connaissance, celui-ci en avait profité pour poignardé grande-soeur et grand-frère avant de se tourner vers moi et de me poignarder la poitrine. Puis, il s'était enfui. Bien que blessé, Talula et Eleanto m'avait conduit à l'hôpital de la région et ils avaient été prit en charge, de même que moi. Seulement, ils n'avaient pas survécus à leur blessures.Le monde s'effondra autour de moi. J'avais perdu Ada, Nana, Muinthel et Muindor, je n'avais plus personne. J'hurlai alors comme un animal blessé, sanglotant sans retenue dans le lit, le corps tremblotant.

    Cette épreuve m'apprit à juger chaque personne que je croise maintenant avec la plus grande prudence. Aujourd'hui, j'essai de ne pas y repenser, même si c'est difficile car ils reviennent me hanter dans mes rêves. Je ne me pose plus nul part et je ne regarde plus les gens dans les yeux, de peur de revoir la même lueur que celle dans les yeux de Mark. Et aujourd'hui, maintenant que je sais me défendre, je déteste voir les gens souffrir -surtout les enfants ou les femmes qui ne peuvent pas se défendre- et je leurs viens en aide sans hésiter et je deviens telle une dragonne à qui on a arraché ses petits quand on s'en prends à ceux que j'aime ou que j'ai appris à apprécié. Je ne suis plus une elfe sans défense aujourd'hui. Personne ne sait si Mark est encore en vie aujourd'hui, mais j'espère pour lui que non, car l'heure de ma vengeance est arrivé et si je le croise, il va regretter de s'en être prix à ceux que j'adorais.



    Autre
    • Pseudo courant : Ecleasya
    • Comment avez-vous découvert le forum : DC de Nahria :D
    • Fréquence de présence : Tous les jours
    • Des remarques ou un petit mot à dire : Même si je sais pas si ma maman va mourir ou non, j'ai pas prévue de quitter le forum. Même, il me change tellement les idées efficacement que j'ai décidé de créer un DC XD
    • Code règlement Validé par Scylla



    Dim 23 Avr - 4:36
    Revenir en haut Aller en bas
    avatar
    Voir le profil de l'utilisateur
    Ashryn - Sylvar - IV
    Parchemins : 1132
    Rebienvenue à toi ! J'adore ton avatar <3 J'ai validé ton code !


    WITH GREAT POWERS COMES GREAT BULLSHIT

    Dim 23 Avr - 10:24
    Revenir en haut Aller en bas
    avatar
    Voir le profil de l'utilisateur
    Aetrayel - Avium - II
    Parchemins : 179
    Re bienvenue à toi

    Et apparemment on va encore avoir droit à un personnage très intéressant de ta part !


    Dim 23 Avr - 12:55
    Revenir en haut Aller en bas
    avatar
    Voir le profil de l'utilisateur
    Lië'jas - Vimine - I
    Parchemins : 16
    Merci pour l'avatar, ça fait plaisir de savoir que je l'ai bien fait XD

    Merci Rubeus. Héhé '-'


    Dim 23 Avr - 13:54
    Revenir en haut Aller en bas
    avatar
    Voir le profil de l'utilisateur
    Ashryn - Laethlion - III
    Parchemins : 1464



    Félicitations
    Tu es validé(e)

    Elfe


    Note personnelle sur la fiche :
    Comme toujours, un personnage haut en couleurs et avec un sacré caractère, j'adore ça !

    Bienvenue encore une fois à toi. Ta fiche de présentation a été acceptée par le Staff et tu peux donc à présent RP avec les autres membres. Nous te conseillons de copier le lien de ta FICHE dans l'encadré de ton profil ainsi que de remplir les champs PC (points de caractéristiques) et MONNAIE. Préciser ta PRESENCE ainsi que déclarer ton AVATAR est également fortement recommandé.

    N'hésite pas à nous rejoindre sur DISCORD ou dans le FLOOD et à voter sur les TOPSITES pour que d'autres rôlistes viennent nous rejoindre.

    Nous espérons que ta plume s'évadera longtemps sur les terres de Langzyliah et que tu trouveras ton bonheur parmi nous





    © Scylla
    So, what if I'm addicted ?:
     
    Raptor Jéselih:
     
    Dim 23 Avr - 17:05
    Revenir en haut Aller en bas
    Page 1 sur 1

    Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
    Langzyliah :: Partie HRP :: Fiches de personnage :: Validées-
    Sauter vers: