Derniers sujets

Concours de Créatures [BESTIAIRE]

 :: Les Concours :: Concours terminés Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
Elih Marendir
avatar
Elih Marendir
Ashryn - Sylvar - IV
Parchemins : 1546




Le Bestiaire et ses bestioles

graou?


Hey hey ! Aujourd'hui je viens vous proposer deux concours (mais là c'en est qu'un seul ok t'as compris :/) dont celui-ci, portant sur le bestiaire de Langzyliah. Vous n'êtes pas sans savoir que des créatures peuplent le monde de Langzyliah et que nous aimons ajouter vos participations au sein du forum. Du coup, pourquoi ne pas vous laisser déferler votre imagination ?

A vos claviers, et avec du code s'il vous plaît !


Je vous demande donc de remplir le code banal du Bestiaire, que je vous mets juste ici


Code:
<link href="http://sd-1.archive-host.com/membres/up/211183412958130190/RP/SEN_RP.css" rel="stylesheet" type="text/css"><div id="SEN"><!-- BOITE - TOUTES COULEURS PERSONNALISABLES --><div class="SEN" style="background:#transp;"><!-- BLOC FT & INFORMATIONS --><div id="ftSEN"><div class="ftSEN"><!-- IMAGE 450*200 --><img src="IMAGE DE LA CREATURE" /><!-- FT --><div class="inftSEN" style="margin-top:-250px;color:black;"><span style="font-family: 'Marcellus SC', serif;">[size=18]Nom de la créature[/size]</span><!-- INFORMATIONS --><span><div style="width:450px;height:200px;overflow:auto;"><link href="https://fonts.googleapis.com/css?family=Marcellus+SC" rel="stylesheet"><span style="font-family: 'Marcellus SC', serif;">Résumé :</span>
DESCRIPTION RAPIDE
<span style="font-family: 'Marcellus SC', serif;">Localisation :</span> ///
<span style="font-family: 'Marcellus SC', serif;">Tempérament :</span> ///
<span style="font-family: 'Marcellus SC', serif;">Capacité :</span> ///
<span style="font-family: 'Marcellus SC', serif;">Nombre d'individus :</span> ///
<span style="font-family: 'Marcellus SC', serif;">Nocturne ou diurne :</span> ///
<span style="font-family: 'Marcellus SC', serif;">Dangerosité :</span> ///
<span style="font-family: 'Marcellus SC', serif;">Possibilité d'apprivoisement :</span> ///
<span style="font-family: 'Marcellus SC', serif;">Type de déplacement :</span> ///
<link href="https://fonts.googleapis.com/css?family=Marcellus+SC" rel="stylesheet"><span style="font-family: 'Marcellus SC', serif;">Rapidité :</span> Forte</div></span></div><!-- PARTIE SUPERIEURE FOND --><div class="bgISEN" style="background:rgba(250,250,250,0.3);"></div><!-- PARTIE INFERIEURE FOND --><div class="bgIISEN" style="background:rgba(250,250,250,0.3);"></div></div></div><!-- TITRE --><!-- MESSAGE --><!-- DECORATION --></span></div></div>


Vous avez le droit de rédiger autant de créatures que vous le désirez mais UNE SEULE sera votre participation au concours. Vous êtes, bien sûr, libre de la choisir.

L'image sera obligatoirement de type FANTASY/DIGITAL ART.

Vous pouvez inventer un Animal Commun, un Animal Rare et/ou un Animal Légendaire. Sachant que, bien entendu, dans les deux derniers cas, les administrateurs n'hésiteront pas à vous MP en cas d'erreur, afin de valider votre proposition. Ce serait bête d'être bloqué dans le concours parce que vous avez rendu un animal commun trop puissant n'est-ce pas? 8D
N'hésitez pas à me MP en cas de doute par ailleurs, je reste à votre disposition !

Les Gains !


Première place : 2 pts de caractéristique en Vivacité + l'Emprise d'un Élément au choix
Deuxième place : 1 pt de caractéristique en Vivacité + Grande Vitesse
Troisième place : 1 pt de caractéristique au choix

Gain de participation : Un bracelet vous permettant de comprendre le langage des animaux

Les places seront déterminées par les votes qui auront lieu à la fin du concours. Bonne rédaction à tous  


Code par Sphénix pour Epicode.



So, what if I'm addicted ?:
 
Raptor Jéselih:
 
Elih Marendir
Dim 9 Avr - 19:47
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité
Invité
Ola, voici ma petite participation pour le concours :

Gypsie
Résumé :
Les gypsies sont de petits mammifères bipèdes caractérisés par une grand intelligence. Ces créatures mesurent quatre-vingts centimètres de haut en moyenne.

Leur allure rappelle les félins, bien que la science n'ait pas encore réussi à établir un lien entre les deux familles. Physiquement, leur corps se rapproche de l'humanoïde, avec des mains à cinq doigts dotées de pouce préhenseur.
Ils portent de grandes oreilles pointues, ainsi qu'un nez évoquant le chat pour les mâles. Leurs yeux ont une pupille ronde et l'iris peut avoir toutes les teintes. Le visage est ovale à rond, avec des pommettes larges.
Les mâles sont couverts de fourrure, tandis que les femelles arborent une peau bleuté à violette. Chez les mâles, la teinte de la fourrure va du blanc au marron, en passant par le roux. Elles peuvent être tachetées, rayées ou unies. Les femelles ont les cheveux unis, du blanc au violet.
Par ailleurs, les gypsies n'ont pas de queue, à l'exception des quelques individus vivant sur le mont des souvenirs. Il semble que ces derniers soient issus d'une branche plus ancienne que les gypsies communs et qui tend à se raréfier.

Ces créatures portent volontiers des vêtements : ils les échangent avec les peuples évolués contre des matières premières ou des ingrédients alchimiques.

Les gypsies ont un régime omnivore. Ils se nourrissent des fruits de la cueillette et de petits animaux, comme des rongeurs ou des insectes.
Apprivoisés, ils se régalent de la nourriture des hommes, à condition de ne pas leur donner trop de viande. Ils sont aussi très friands de produits laitiers. Par contre, il faut éviter à tout prix de leur donner des sucreries, car cela altère gravement leur santé sur le long terme.

Localisation : On en trouve sur tous les continents, à l'exception du continent Sybillin. De manière générale, ils apprécient les régions tempérées, bien que quelques groupes aient été observés en montagne et dans le désert.
Ces créatures ont un important besoin de socialisation et vivent en groupe. Isolé, un gypsie aura tendance à chercher le contact auprès d'autres créatures intelligentes. Ainsi, il est fréquent de trouver des gypsies abandonnés, à la périphérie des villes, en quête de contact.

Tempérament : Les gypsies ont une nature plutôt paisible et sympathique. Peu farouches et curieux, il n'est pas difficile de les approcher et de s'en faire des amis.
Leur grande intelligence leur permet d'apprendre la langue courante et ils jouissent, eux-même, de dialectes plus ou moins complexes afin de communiquer entre eux.

Capacité : Les capacités des gypsies sont, tout d'abord, leur grande intelligence et affinité naturelle avec la technologie. C'est grâce à cela qu'ils parviennent à survivre dans le monde.
Une fois apprivoisé, il est très facile d'apprendre des choses à un gypsie, tant que cela reste assez concret. En effet, bien qu'intelligents, les gypsies éprouvent vite des difficulté face à un trop grand degré d'abstraction.

On remarquera qu'ils manient rarement la magie, celle-ci étant compensée par une grande ingéniosité. Cela dit, les quelques gypsies faisant exception à la règle ne démontrent pas d'affinité préférentielle pour un type de magie, plutôt qu'un autre. Il semble que cela tienne au hasard.
Ce sont, par ailleurs, des créatures très agiles qui, grâce à leur poids plume, peuvent aisément sauter et grimper. Difficile d'en faire des voleurs habiles, toutefois : les gypsies sont naturellement enjoués et bruyants, voire maladroit dans certains cas.

Nombre d'individus : Les colonies de gypsie se composent généralement d'une dizaine de familles. Leur nombre total est difficile à estimer, mais les scientifiques ont déjà recensé plusieurs milliers de villages répartis sur les trois continents.

Nocturne ou diurne : Les gypsies sont actifs le jour et dorment la nuit.
Pour garantir leur sécurité, ils bâtissent des huttes en branches, ou élisent domicile dans des grottes abandonnées. Des veilleurs se relaient toute la nuit pour guetter les environs : il s'agit souvent des individus les plus vieux et expérimentés. Ces derniers ont d'ailleurs un sommeil beaucoup plus fractionné que les jeunes.
Pour rester en forme, ils doivent dormir dix à douze heures par jour.

Dangerosité : Les gypsies ne sont pas particulièrement dangereux, étant donné leur faible niveau d'agressivité naturel. A moins de les attaquer, ou de vouloir capturer de force l'un des leurs, leur comportement demeure tout à fait pacifiste.
Quand il s'agit de se battre, les gypsies agissent en bande. Ils s'équipent d'armes fabriquées ou trouvées et combattent à la manière des races humanoïdes évoluées.
Des scientifiques rapportent avoir observé des gypsies bagarreurs voyageant aux côtés de mercenaires peu scrupuleux, mais il semble que cela reste des cas exceptionnels tant le tempérament de l'animal est doux au naturel.

Possibilité d'apprivoisement : Les gypsies sont très facile à apprivoiser. Pour les amadouer, le plus simple reste encore de leur faire des cadeaux. Comme ils apprécient tout ce qui touche de près ou de loin à la technologie, on s’octroiera leurs bienveillance avec un outil, une montre ou un plan d'objet.
Étant habiles, il est tout à fait possible de les utiliser sur des chantiers ou dans des ateliers, une fois domestiqués.  

Type de déplacement : Les gypsies sont des bipèdes. La plupart du temps, ils se déplacent à pied. Cela dit, on en a déjà observé en train de chevaucher de petits animaux, comme des moutons, des daims etc.
Rapidité : Forte


Si j'ai d'autres bestioles à vous proposer, je les mettrais à la suite (mais celle ci-dessus sera ma proposition pour le concours).

Voilà. Keur keur.

Chadocate
Résumé :
Les chadocates sont de petits animaux de la famille du félandre. Contrairement à leur cousin, ils sont affiliés aux ombres et à l'obscurité, plutôt qu'aux flammes.
Les chadocates mesurent de trente à soixante centimètre de haut, se caractérisent par un pelage noir avec une tache blanche sur la poitrine, pour les robes communes, et de grand yeux bleu brillant.

Les chadocates se nourrissent de la lumière. Quand un voyageur pénètre les souterrains avec une torche, ils s'amassent derrière lui par dizaine et le suivent jusqu'à avoir absorbé toute la lumière de la torche, qui s'éteint donc. Ils peuvent végéter pendant des mois, dans l'attente d'une source de lumière. Leur activité, en dehors de la recherche de nourriture, est extrêmement réduite.
Il faut toutefois noter que si la lumière est trop abondante, comme exposé en plein jour par exemple, ils meurent faute de pouvoir tout absorber. On ne trouve donc des chadocates que dans les endroits privés de lumière, comme les grottes ou, parfois, les caves.

Localisation : Les souterrains interdits
Tempérament : Calme, passif, observateur et grégaire.
Capacité : Absorption de lumière, contrôle des ombres et intangibilité
Nombre d'individus : Commun
Nocturne ou diurne : Ni l'un, ni l'autre : ils s'éveillent à la lumière et restent passifs dans l'obscurité le reste du temps.
Dangerosité : Nulle, mais de nombreux aventuriers sont morts, perdus dans le noir, à cause d'eux.
Par ailleurs, quand on tente de les attaquer, ils deviennent intangibles.
Possibilité d'apprivoisement : Aucune
Type de déplacement : Bipède
Rapidité : Forte


Dragonnet du cerisier
Résumé :
Le dragonnet des cerises est l'un des nombreux représentant de la famille des dragons nains.
Il se caractérise par un corps long et fin, comme le serpent, avec des pattes de petite taille. Ses écailles sont d'un beau rouge vif et il porte une crête érectile sur le haut de la tête, dont il se sert pour intimider ses adversaires. En moyenne, le dragonnet des cerises mesure une cinquantaine de centimètres.

Son régime est exclusivement végétarien, en particulier frugivore. On le trouve en abondance dans les vergers, où il est considéré comme nuisible par les agriculteurs.
Localisation : La sylve des soupirs, Lières, La terre des rescapés, Les îles azurées, Eleshyë, La steppe du phénix
Tempérament : Taquin, joueur, docile
Capacité : Agilité accrue
Nombre d'individus : Commun
Nocturne ou diurne : Diurne
Ils ont toutefois besoin de dormir de douze à seize heures par jour, selon les saisons.
Dangerosité : Faible
Possibilité d'apprivoisement : Très haute
Le dragonnet des cerises est considéré comme un animal d'ornement et il n'est pas rare de voir une elfe de bonne famille en porter un autour du cou, comme un bijou.
Type de déplacement : Ils marchent sur leurs petites pattes, mais peuvent également onduler comme un serpent.
Rapidité : Forte


Grypette Bavarde
Résumé :
Les Grypettes bavarde appartiennent à la famille des griffons. Ils sont issus du croisement entre le chat domestique et la pie bavarde. Ce sont de petits animaux, mesurant une trentaine de centimètres de haut.

Ils se nourrissent principalement de plantes, graines et autres végétaux, mais aussi des insectes et, quand ils en trouvent, du cadavre frais de petits mammifères (ils ne chassent pas).

Les grypettes sont la proie de nombreux animaux, comme les rapaces et la plupart des gros prédateurs terrestre, c'est pourquoi ils pullulent en ville.

Les couples se forment au printemps. Après quoi, ils bâtissent un nid sur les toitures, ou dans les arbres. La femelle pond, en moyenne, quatre œufs. L'éclosion a lieu au bout de six semaines.
Les grypeaux, petits des grypettes, prennent leur envol vers deux mois et demi. Après quoi, ils quittent le nid et mènent une existence solitaire jusqu'à la prochaine saison des amours.

Localisation : La terre des rescapés
Tempérament : Bruyant, territoriaux, malicieux et voleurs.
Les grypettes sont réputés pour voler les objets brillants, qu'ils disposent ensuite dans leur nid.
Capacité : Création de courants ascendants.
Cette capacité en fait des volatiles particulièrement rapides et difficile à capturer, une fois en l'air.
Nombre d'individus : Commun
Nocturne ou diurne : Diurne
Dangerosité : Aucune
Possibilité d'apprivoisement : Possible à condition d'imprégner le petit au moment de l'éclosion.  
Type de déplacement : La grypette est un quadrupède capable de voler. Elle est ainsi à l'aise sur terre et dans les airs.
Rapidité : Forte
Invité
Lun 10 Avr - 21:17
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité
Invité
Bliure
Résumé :
Le bliure est un petit animal mignon ressemblant à un petit dragon. Créature terrestre, il vit néanmoins dans les endroits où le taux d’humidité est fort où il se nourrit de fruits juteux. On va donc le retrouver dans les territoires elfiques et nagas. C’est un petit animal affectueux qui vous suivra partout à partir du moment où vous l’aurez apprivoisé. Il ne demandera de vous qu’amour et soin. En échange, il sera votre réconfort dans les moments de tristesse et votre meilleur ami dans les moments de joie. Mais ne comptez pas trop sur lui pour le combat car il est tout d’abord nocturne, donc la journée il dort, et craintif au moindre danger.
Localisation : Forêt humide, marécages des territoires des Elfes et des nagas.
Tempérament : Affectif
Capacité : Invisibilité, Contrôle de l’eauNombre d'individus : Des centaines
Nocturne ou diurne :Nocturne
Dangerosité : Faible
Possibilité d'apprivoisement : Forte
Type de déplacement : Vol, marche et nage.
Rapidité : Forte

Invité
Lun 10 Avr - 21:22
Revenir en haut Aller en bas
Cyrian Valéar
avatar
Cyrian Valéar
Nanthun - Domum - II
Parchemins : 134
Skayal
Résumé : Le skayal est un croisement entre un loup et un reptile. Il a la taille d’un loup mais possède des écailles, généralement brunes, et des épines sur le dos et la queue. Sa mâchoire est également beaucoup plus puissante et possèdent des dents acérées. Cela est dû à son régime principalement carnivore (il peut se montrer opportuniste quand c’est nécessaire). Contrairement au loup, son ouïe n’est presque pas développée tandis que son odorat d’une précision extrême

Lorsque les femelles sont en chaleurs, ce qui arrivent deux fois par an (à la fin de l’hiver et de l’été), elles quittent temporairement la meute pour aller s’accoupler avec un mâle, qu’elle aura choisi, d’une autre meute pour éviter la consanguinité. Évidemment, les petits feront parties du groupe de la mère.

Les skayals ont été très chassés à une certaine époque pour leurs écailles qui sont très résistantes. Celles-ci permettaient de faire de très bonnes armures. Actuellement, leur chasse est très réglementée pour éviter que leur race ne disparaisse

DESCRIPTION RAPIDE
Localisation : On les retrouve principalement dans la Sylve aux Soupirs mais quelques groupes ont été repérés à Lières et en Elyshyë.
Tempérament : Ils sont en générales assez calmes et n’attaqueront que s’ils se sentent menacés. Les skayals deviennent plus agressifs au moment de la chasse qui lieu tous les deux à trois jours (ils préfèrent chasser beaucoup mais moins souvent que le contraire). Les femelles qui viennent de mettre bas sont également beaucoup plus agressives et ce jusqu’à ce que les petits soient âgés de trois mois environ.
Capacité : Une de leur principale caractéristique est leur pouvoir de devenir invisible mais il y a une condition, ils ne peuvent pas bouger. Cependant, pour la plupart leur odeur n’est pas masquée et ils donc y faire très attention. Ceux qui arrivent à la cacher son généralement des alphas. Ils peuvent également se montrer très agiles et rapides et leur mâchoire sont très puissantes.
Nombre d'individus : Les skayals vivent meutes d’une douzaine d’individus en moyenne et ne dépasse la vingtaine que très rarement. De plus chaque groupe possèdent un vaste territoire ce qui fait qu’il y en a très peu : à peine une dizaine sur le continent sacrifié et moins d’une demi-douzaine sur le continent Diapré.
Nocturne ou diurne : Ils sont principalement diurnes et dorment la nuit dans des grottes, des cavernes voire même dans des bâtiments abandonnés à l’écart des villes. Vivant en meutes, l’organisation de l’espace dans la grotte est très stricte : les femelles dorment toujours auprès des petits et le plus loin à l’intérieur de la grotte tandis que les mâles dorment plus près de l’entrée. Ces derniers ont également un sommeil plus léger. Il y a cependant une exception, le couple alpha qui dort entre les deux groupes (c’est le seul cas où un mâle et une femelle dorment ensembles.
Dangerosité : Ils peuvent se montrer très agressifs mais en générale, ils n’attaqueront pas d’eux sans aucune raison quelqu’un. Attention, quand ils chassent en meutes ils sont capables de s’attaquer à n’importe quel être vivant et même à certaines proies plus grosses qu’eux.
Possibilité d'apprivoisement : Les skayals sont très difficiles à apprivoiser à cause de leur caractère mais cela s’est avéré possible dans de très rares cas.
Type de déplacement : Ces derniers se déplacent principalement à pied mais sont également capables de nager s’ils y sont obligés ou pour chasser certaines proies aquatiques.
Rapidité : Forte
Cyrian Valéar
Mar 11 Avr - 11:18
Revenir en haut Aller en bas
Fyn
avatar
Fyn
Nanthun - Domum - II
Parchemins : 62
Pictis
Résumé :Le Pictis est un curieux mélange entre un petit humanoïde à la peau bleue d’une dizaine de centimètres de haut et un champignon. Tous deux échanges des nutriments que l’autre ne peut produire et tandis que le Pictis fournit un moyen de locomotion sûr pour faciliter l’épandage de ses spores, le champignon le couvre d’une pellicule le protégeant des rayons du soleil et lui assure un moyen de camouflage efficace en forêt. Ils vivent en petite tribu d’une dizaine d’individus et sont extrêmement curieux. A une époque, il n’était pas rare de voir des Pictis fouiller dans les affaires déposées là par un chasseur et y laisser un petit quelque chose en échange de nourriture piquée en douce.
Mais si les Pictis sont connus, c’est surtout pour leur étonnante faculté à tordre les fils du destin pour servir leur besoin. Cela se traduit généralement par une cueillette fructueuse, une cachette inopinée pour échapper à un prédateur ou encore un bruit suspect qui détourne l’attention d’un mal intentionné qui voudrait les attraper. Nul ne sait d’où ils tiennent leur pouvoir ni s’ils peuvent l’utiliser de façon consciente, mais ceux qui ont réussit à mettre la main dessus ont tout de suite vu leur chance s’améliorer de façon stupéfiante. Malheureusement, c'est cette capacité même qui les a mené sur le seuil de l'extinction car ils furent victimes d'une traque massive pour les capturer et profiter de leur don.

Localisation : Autrefois on trouvait des Pictis dans à peu près toutes les forêts du Contient Sacrifié et du Continent Diapré, mais aujourd’hui il est impossible de savoir avec exactitude où se trouvent les derniers d’entre eux. On estime qu’ils seraient dispersés dans les bois proche d’Elyshyë, là où personne n’ose les chasser.

Tempérament : Rusés, curieux et gentils par le passé, ils sont aujourd’hui farouches et craintifs.

Capacité : Porte-chance sur patte.

Nombre d'individus : A peine une vingtaine d’entre eux aurait survécu à la chasse dont ils ont été les victimes, mais nul ne peut l’affirmer avec certitude car ils se cachent désormais de tout et tout le monde.

Nocturne ou diurne : Diurnes pour la plupart, ils ont néanmoins appris à s’adapter avec le temps, conscients que leur taille et la nuit jouaient en leur faveur pour des escapades discrètes.

Dangerosité : Nulle. Les Pictis sont surtout des cueilleurs et ce qu’ils chassent de plus gros ce sont les limaces.

Possibilité d'apprivoisement : Impossible. Le Pictis déteste qu’on le prive de sa liberté d’une quelconque manière que ce soit et si l’on tente de l’enfermer dans un bocal pour le garder avec soi, il meurt en quelques jours.

Type de déplacement : A pied généralement mais il est dit que certains Pictis auraient domestiqué des rongeurs voire des serpents pour en faire des montures.
Rapidité : Forte
Fyn
Jeu 13 Avr - 21:56
Revenir en haut Aller en bas
Celaena Syrkos
avatar
Celaena Syrkos
Astre - Cometa - III
Parchemins : 1070
Balenë Fluturues
Résumé : On raconte que croiser la route de l'une de ces majestueuses créatures apporteraient de la chance sur toute une génération. On ignore pratiquement tout de cette créature qui circule librement dans le ciel de Langzyliah, mais elle n'a pas su passer inaperçu dû à son apparence des plus extravagantes. Son énorme corps bleu et blanc, flotte gracieusement dans l'air, sous son ventre, la chair ressemble étrangement à des nuages et le bleu marin du haut de son corps semble tacheté de points blancs lui donnant l'allure d'une nuit étoilé. Cependant, il y a plusieurs attraits qui attirent énormément le regard, en plus de son apparence particulière, la bête porte plusieurs traits des mammifères, tels que des cornes de cerfs, une corne d'orc, ainsi que trois énormes paires d'ailes qui se terminent sur une queue emplumée. Malgré sa grosseur, cette créature voyage librement dans les cieux et seul les plus chanceux à la chance de poser les yeux sur cette créature de mirage. On raconte qu'il sont créateur des orages qui frappe parfois les endroits qu'il semble préféré. On dit que quand l'une de ces tempêtes est particulièrement violente, c'est que le mâle du groupe pleurerait de rage la perte de l'un de ces membres.
Localisation : Le Berceau des Merveilles, La Mer d'Orichalque, La Steppe du Phénix.
Tempérament : Calme, passif et vagabond.
Capacité : Création des tempêtes. Contrôle des tempêtes.
Nombre d'individus : Ils se tiennent en petites troupes de 3-4 individuent, mais il arrive dans de très rare cas qu’ils se regroupent pour la saison des amours.
Nocturne ou diurne : Diurne
Dangerosité : Seulement si l’un des siens est en danger.
Possibilité d'apprivoisement : Rare
Type de déplacement : Créature volante.
Rapidité : Forte


PRIORITÉ : ÉVENTS



From chaos a star is born

I have to be rent and pulled apart and live according to the demons and the imagination in me. I'm restless.
Things are calling me away. My hair is being pulled by the stars again.”





Merci Naya ! :
 
Celaena Syrkos
Ven 14 Avr - 0:56
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité
Invité
Voici ma participation au concours, je posterai d'autres créatures après mais la première est celle à contabiliser comme participation.
Absolynthes
Résumé :
Les Absolynthes sont un réseau de plantes intelligentes, assemblées en une grande créature à mi chemin entre l'animal et le végétal. Rarement plus petites que les humains, les Absolynthes, bien que carnivores, n’attaquent que rarement les créatures intelligentes qu’elles considèrent trop peu charnues pour être agréables à déguster, préférant donc le gibier de la forêt. Elles capturent leur proie en les amadouant avec des petites baies colorées très sucrées qui croque sous la dent et produisent un effet d'adiction si trop consommées.

Les Absolynthes se nourrissent de par la photosynthèse et les éléments dans le sol mais a aussi besoin de viande dans leur régime alimentaire. En effet, les apports du gibier qu’elles chassent leur est indispensable pour pouvoir se mouvoir et se combiner ainsi. Les individus, même s’ils sont fait de matière végétale, peuvent créer des liens semblables à des muscles tressés de lianes qui sont eux même composés d’un mélange de cellules animales et végétales.

Chacune des plantes qui compose les Absolynthes poussent séparément mais proches les unes des autres. Les différentes plantes n’ayant pas le même rythme de pousse, quand le spécimen complet est jeune, il n’est pas composé de toutes les plantes qui le composeront une fois arrivé à maturité. Les Absolynthes comportent des plantes dites « Capitales » et des plantes dites « Moteurs ».

Les plantes capitales sont celles qui composent le système digestif, les plantes de cognition et les plantes sensorielles.

-La digestion est gérée par une dizaine d’individus qui génèrent de l’acide comparable à celui présent dans l’estomac. Elles sont donc nommées les « Consulynthes ».

-La cognition est gérée principalement par une groupe de plantes qui a la faculté de pouvoir produire des substances chimiques comparables à celles qui sont en cause dans les échanges chimiques du cerveau. Elles sont aussi doués d’une sorte de filament conducteur qui les parcourent dont elles se servent pour envoyer de faibles signaux électriques aux autres membres du réseau. Les plantes impliqués dans la cognition sont justement appelées « Cognilynthes » et leur nombre varie en fonction des individus.

-Enfin, la partie sensorielle est assurée par un groupe d’une quinzaine d’individus. Chacune de ces plantes sont doués d’au moins deux « organes » leur permettant de percevoir. La vue est assurée par de petits trous semblables à des pores dans lesquels sont présent des sortes d’yeux noires qui peuvent sortir au besoin. C’est l’organe le moins utilisé et le moins développé. L’ouïe est assurée par des cils végétales abrités du vent par une sorte de petite feuille. Le toucher est assez simplement géré via les petites feuilles de chaque plantes. Le goût n’est pas géré et l’odorat est remplacé par des plantes captant les hormones. Les Plentes sensorielles sont appelées les « Idlynthes ».

Toutes les plantes sont doués des mêmes filaments que dans les Cognilynthes et qui servent comme terminaisons nerveuses. Le sang est remplacé par de la sève qui circulent grâce à des sortes de muscles présents dans tout l’organisme.
Localisation : Toutes les zones boisées. Elles peuvent être trouvées ailleurs mais cela reste très rare.
Tempérament : Calmes, n’attaquent que si en danger.
Capacité : Les Absolynthes peuvent se séparer en plusieurs plantes puis rentrer sous terre. Certaines des plantes qui composent l’Absolynthe peuvent être utilisées en alchimie ou comme médecine.
Nombre d'individus : Tout dépend de qu’on considère être « une » Absolynthe. La créature compète doit exister en plusieurs milliers « d’exemplaires ». On ne peux comptabiliser les plantes qui composent cette forme de vie.
Nocturne ou diurne : Le spécimen s’adapte au gibier qu’elle chasse mais elle reste le plus souvent diurne pour profiter de la photosynthèse.
Dangerosité : Moyenne
Possibilité d'apprivoisement : Quasiment impossible, le réseau d’individus ne se subordonne pas dans son habitat naturel. Apprivoiser les Absolynthes revient à cultiver vous même les plantes qui la compose et les laisser se rassembler ensuite puis espérer qu’elle ai suffisamment d’intelligence pour s’attacher à vous.
Type de déplacement : Dispersion puis sous-terrain.
Rapidité : Assez faible



Crysalfos
Résumé :
Les Crysalfos sont des créatures ressemblant de très près à des roches. Les Crysalfos sont des créatures à sang froid nocturnes. En journée, elles s’assoupissent au soleil pour emmagasiner de la chaleur. Elles consomment principalement des insectes et de petits mammifères. Leur carapace faite de chitine, peut être utilisée pour la création d’armures du fait de sa relative légèreté face à sa solidité.
Localisation : Un peu partout mais surtout dans les zones peu peuplées.
Tempérament : Innofensifs mais s’ils sont réveillés durant leur sommeil, ils peuvent se sentir en danger et attaquer.
Capacité : Les Crysalfos peuvent, malgré eux, se rendre indiscernable d’une roche par un œil non averti. Additionnellement, ces créatures peuvent survivre même après avoir été grièvement blessées, il faut bien s’assurer qu’elles soient mortes avant de leur tourner le dos.
Nombre d'individus : Nombreux
Nocturne ou diurne : Nocturnes, ils sont obligés de se déplacer la nuit pour garder leur chaleur. Leur digestion s’effectue aussi la nuit.
Dangerosité : Moyenne
Possibilité d'apprivoisement : Possible du moment qu’elle n’est pas brusquée.
Type de déplacement : Marche à six pattes.
Rapidité : Assez rapide



Vex
Résumé :
Les Vex sont de gros insectes d’une dizaine de centimètres de long. L’insecte attaque les mammifères car il s’agit d’une espèce parasitaire. Le Vex pique la créature qu’il attaque puis enfonce son corps sous la peau de la victime. Les nombreux pics sur ses pattes du milieu lui permettent de s’arrimer solidement. Une fois installé sous la peau, l’insecte dévore lentement la victime avant de pondre et laisser les larves grignoter le mammifère. Les larves creusent des tunnels dans toute la créature hôte qui finit par succomber de douleur ou d’infection.

Dans le cas où le Vex infecte une créature intelligente, les choses se passent un peu différemment. La première phase est très similaire à ceci près qu’il se glissera au niveau de la nuque, mais c’est après que l’insecte soit sous la peau que les choses changent. Si l’hôte ne se fait pas retirer l’insecte, ce dernier va injecter une drogue par son dard qui va lentement procurer du plaisir dans l’organisme de l’infecté. Les pattes de l’insecte vont alors libérer des sortes de langues qui vont aller se relier à la moelle épinière. Plus le temps passera, plus l’individu aura de troubles moteurs à mesure que l’insecte agrandit son emprise, remontant la moelle avec les langues sortant de ses pattes. Au bout d’environ un mois ou deux, l’individu deviendra une marionnette du Vex, ce dernier pondra sous la peau et les larves creuseront des tunnels pour se nourrir mais iront ensuite, une fois presque matures, se rassembler à des endroits, créant des pustules. Le Vex mère pilotera l’hôte pour qu’il se rapproche de ses semblables puis ordonnera à sa progéniture de faire éclater les pustules et de se jeter sur les autres individus non-infectés.
Localisation : Partout, même si ils survivent peu de temps sans hôtes, ce qui les rends moins trouvable en ville.
Tempérament : Attaque à vue.
Capacité : S’il est laissé sans traitement, le Vex prendra le contrôle de l’individu infecté.
Nombre d'individus : Innombrables
Nocturne ou diurne : Certains sont diurnes, d’autres nocturnes, cela déend de leur environnement.
Dangerosité : Moyenne (traitable)
Possibilité d'apprivoisement : Impossible
Type de déplacement : Vol
Rapidité : Forte


Absolynthes:
 
Vex:
 
Invité
Ven 14 Avr - 2:22
Revenir en haut Aller en bas
Solyane Gilsaïane
avatar
Solyane Gilsaïane
Nanthun - Incertus - III
Parchemins : 1242
Cermère
Résumé :
Cermère. Egalement appelé "cermerus Draconicus".
Ce reptile aquatique géant est un lointain cousin des Dragons élémentaire d'eau. Il vit dans les profondeur de la Mer d'Orichalque et de l'Océan Azuréen.
Il doit son nom au fait qu'à l'instar du Zairber, il possède plusieurs têtes, mais vivant dans la mer. De plus, le fait que les femelles semble être dominantes et d'une férocité décuplée lorsqu'elles s'occupent de leurs petits "mer" est devenue "mère".

Du fait de leur dangerosité extrême, leur rareté est une chance pour tous les voyageurs marins. Il s'agit de la créature la plus crainte des Nagas qui figurent parmi les mets préférés du Cermère.

Le Cermère est long d'une vingtaine de mètres, voire une trentaine pour les plus grosses des femelles. Son corps est recouvert d'écailles allant du noir au vert foncé. Celles-ci sont si résistante qu'aucun matériau connu n'est capable de les transpercer ou même de les érafler. Ses six têtes sont toutes pourvues de quatre séries de doubles rangées de dents rétractables à la manière d'un serpent.
Au dessus de chaque oeil de la créature - soit douze - se trouve une corne terriblement effilées et venimeuses. Ces mêmes cornes se retrouvent tout du long de son corps mais seules celles de ses têtes produisent du venin.

Les écailles de cette créature, quasiment indestructibles, sont très appréciées pour en tirer des boucliers extrêmement résistants. On prétend d'ailleurs que "La Protectrice" des Humains (ce bouclier indestructible) aurait été taillée dans une écaille de Cermère
De même, le sang du Cermère est capable, une fois préparé dans une potion, de permettre à quiconque en ingère de pouvoir respirer sous l'eau pendant un temps donné.
Quant à son venin, il est rapide, mortel et très douloureux.

Localisation : La Mer d'Orichalque, L'Océan Azuréen ///
Tempérament : Destructeur et impitoyable ///
Capacité : Ses écailles résistent à tous les matériaux connus à ce jour et son souffle génère des tourbillons de grandes importances ///
Nombre d'individus : Entre 5 et 10 ///
Nocturne ou diurne : Diurne ///
Dangerosité : Mortelle ///
Possibilité d'apprivoisement : Impossible ///
Type de déplacement : Nage ///
Rapidité : Forte



Je les aime, je suis accro...:
 
Solyane Gilsaïane
Dim 16 Avr - 13:32
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Langzyliah :: Les Concours :: Concours terminés-
Sauter vers: