Derniers sujets

Fyn

 :: Validées Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Fyn
avatar
Fyn
Nanthun - Domum - II
Parchemins : 62

Fyniërandrith
« Fyn »
Ellithindel
Identité
  • Surnom : Fyn couramment, Patteleste en tant qu’artiste
  • Âge : Tout juste vingt ans
  • Sexe : Oh, oui, volontiers ! Femme
  • Race : Nanthun (renard)
  • Occupation : Saltimbanque et voleuse par intermittence
  • Lieu d'habitation : Sur les routes mais principalement sur le Continent Diapré
Statistiques

  • Force

  • ■ Force physique : 3
    ■ Endurance : 9

  • Dextérité

  • ■ Vivacité : 11
    ■ Habileté : 14

  • Intelligence

  • ■ Fermeté psychique : 3
    ■ Adaptation : 3

  • Prestige

  • ■ Apparence : 3
    ■ Contact social : 2

  • Ensorcellement

  • ■ Affinité magique : 1
    ■ Puissance/Résistance : 1

    Biens
    Ensorcellements

    - Souffle d'énergie

    - Fureur d'antan

    -Absorption d’énergie

    -Flair :
    Sorte de sens viscéral qui permet de détecter un danger là où les autres sens ne pourraient le percevoir. Il peut s’agit d’une personne, d’un piège, d’un sortilège ou de toute autre entité menaçant l’intégrité de Fyn. L’entrainement permettra d’augmenter la portée et la précision du sens.

    -Chance :
    Subtile manipulation de la chance pour augmenter les « coups de pot » de manière à peine perceptible. Ensorcellement passif.

    Inventaire

    - Monnaie -

    Après tirage au sort :

    - Pièces de bronze : 175
    - Pièces d'argent : 65
    - Pièces d'or : 27

    - Objets achetés avec l'argent reçu au début de l'aventure –

    Sac sans fond : 27 – 1 = 26 pièces d’or.
    Carte de Langzyliah : 65 – 10 = 55 pièces d’argent.
    Boussole : 55 – 5 = 50 pièces d’argent.
    Dague : 50 – 2 = 48 pièces d’argent.
    Vêtements renforcés : 175 – 30 = 145 pièces de bronze.

    Soit un reste de 26 pièces d’or, 48 pièces d’argent et 145 pièces de bronze.

    Gains

    Aptitudes d'un lapin : Vous aurez les dents et les oreilles du fameux animal de Pâques mais également ses capacités : sauter plus haut, courir plus vite.. Cet ensorcellement est un actif.
    - Un collier qui poussera la Nature à agir de façon mineure dans votre intérêt
    - Un bracelet vous permettant de comprendre le langage des animaux
    - Petit ballon blanc translucide pouvant être jeté sur l'ennemi comme une arme assommante (dépendant de la force du joueur)
    - Potion à base d'un fruit à la peau très dure et aux effets régénérants. Ne fonctionne que sur les blessures minime et la fatigue

    Physique

    Le garçon serpenta entre les jambes serrées devant lui au grand dam de ceux qu’il bousculait sans ménagement. De ci de là il percevait des éclairs dorés quand il relevait la tête pour s’assurer qu’il allait dans la bonne direction mais rien de précis. Après un énième accrochage il se retrouva devant l’estrade.

    Elle était là, la tête en bas, faisant tournoyer de petites balles de cuir avec ses pieds. Maintenant qu’il posait les yeux sur elle, il comprit pourquoi il avait eu du mal à l’apercevoir de là où il se trouvait avant. Elle n’était pas bien grande, peut-être un petit mètre soixante-quinze, et toute en longueur. Mais dieux qu’elle se mouvait bien ! Elle respirait l’aisance et la fluidité même quand elle ne s’escrimait pas à de curieuses torsions corporelles. De petits trilles amusés jaillissaient par intermittence du fond de sa gorge au grand amusement des enfants qui ne la quittaient pas des yeux. Ses vêtements, alliant le rouge et le blanc, soigneusement serrés pour ne pas l’entraver, acquéraient une existence proche des vagues de la Mer d’Orichalque tant ils se fondaient dans ses mouvements.

    Quand elle eut finit son dernier numéro elle se pencha sur le bord de la scène un petit chapeau à la main et un rictus sur le visage. Ses cheveux collés sur son front viraient au vénitien sous l’effet de la transpiration alors que ceux plus en haut se confondaient avec le blond doré de ses deux grandes oreilles touffues. Derrière, une large queue lustrée de la même teinte, avec le bout qui semblait avoir été trempé dans de la crème, ondulait doucement au rythme de sa respiration. Quand elle l’approcha il sentit ses joues virer vermeille. Elle n’était pas un canon de beauté mais ce simple sourire enjoué révélant des canines pointues et ses deux éclats de malice dans sa direction lui firent perdre ses moyens, lui qui n’était qu’un domestique.

    Quand sa voix retentit il ne perçut que le timbre d’une jeune femme tout juste faite, coloré et énergique, mais pas les mots. Seul le contact moite de sa main aux doigts comme des fusains rompit le charme que ses pépites olive avaient sur lui. Il papillonna, déposa quelques pièces et l’observa continuer sa quête en distribuant quelques farces en retour à ce qu’on voulait bien lui donner. Loin de la foule, il se massa le poignet là où elle l’avait touché. S’il y demeurait encore une impression de sa chaleur humide à elle, nulle trace de son bracelet de cuir. Il se pinça les lèvres en jurant à voix basse.

    Psychologie

    La première chose qui frappe quand on observe Fyn dans la rue c’est son entrain naturel. Si elle n’est pas simplement en train de grimper sur telle ou telle structure, elle se déplace comme si elle avait été montée sur des ressorts. Et à chaque pas sa gorge est toujours prête à lâcher un « Ah ! » ou « Mmh ! » dès que ses yeux s’accrochent à quelque chose qui l’intéresse. Et nombreuses sont ces choses ! Fyn est une curieuse à l’extrême, à la limite de l’intrusif, et s’émerveille de peu sitôt que cela met ses sens en alerte. Là elle sourira à s’en froisser les zygomatiques jusqu’à ce qu’autre chose ne vienne titiller son attention volage.

    Et puis en l’abordant – si ce n’est pas elle qui le fait en premier lieu – on découvre un être en accord avec cette première impression. Enjouée et énergique, elle dispense des boutades presque aussi naturellement que chacun fait ses lacets. Ce qui permet de se rendre compte que si elle n’est pas totalement naïve il y a une sorte de candeur, d’insouciance qui se dégage d’elle et de ses paroles. Et l’étincelle d’astuce qui pétille dans son regard indique tout d’une joueuse dans l’âme. Elle est jeune, ça oui ! Elle propose, échange et se montre parfois taquine sans ne jamais s’offenser de rien.

    La seule façon de lui faire perdre sa constance et de la menacer. Pas de simples paroles envoyées en l’air mais la vraie intimidation qui n’a besoin que d’un tout petit rien pour déraper. Car si elle n’est pas foncièrement une froussarde, Fyn n’est pas un modèle de courage non plus. Si les choses lui paraissent trop dangereuses elle n’hésitera pas à mettre les bouts sans un regard en arrière. Hormis si sa curiosité ou son fond pas si méchant que ça la poussent à braver son instinct de survie.

    Plus en profondeur, on découvre une Fyn parfois boudeuse si on la contredit un peu trop, colérique, même, si les choses s’enlisent vraiment, cœur d’artichaut, paradoxalement une fine pratiquante de la sieste d’après-midi, plutôt coquette quand il s'agit de sa fourrure et surtout, surtout une gourmande sans borne. C’est surement ce qui la motive à chaparder deux ou trois bourses si ce n’est pas directement sur les étals. Fyn adore manger et accepte très souvent une sucrerie plutôt qu’une pièce lorsqu’elle a fini de se présenter en public. Surement afin de servir de matière aux ruses que son cerveau produit pour obtenir encore plus de douceurs. Un cercle vicieux.

    En somme, Fyn est une enfant qui a refusé de grandir et qui s’assume pleinement !

    Histoire


    Du peu de possession matérielle que possède Fyn on peut trouver cet étrange coffret usé dans lequel elle range toute sorte de choses en lien avec un souvenir précis. Cette manie a commencée quand sa mère adoptive Iberiel Ellithindel la lui a offerte pour ses cinq ans afin d’y ranger les petits cailloux qu’elle jugeait les plus beaux chaque fois qu’elles se promenaient le long des rivières d’Eleshyë. Chacun avait son petit nom et son histoire. Comme Sif, galet tout rond couleur sable ébréché par une chute et un coup de dent qui avait sautée ce jour-là.

    On y trouve aussi une grosse broche d’argent et de nacre sur laquelle une petite fable pour enfant a été minutieusement sculptée. Selon Iberiel la broche fermait la couverture emmaillotant Fyn le jour où, effectuant une commission dans la forêt de Lières, elle l’avait découverte dans un fourré. On peut encore y voir les traces que l’humidité avait laissées sur le métal durant la nuit. Ce furent les deux premiers objets déposés dans le coffret. De nombreux colocataires s’étaient temporairement joints à eux, de simples fruits à des jeux de carte en passant par une petite souris dont il ne reste aujourd’hui qu’une série de griffures peu profondes sur les parois intérieures de la boite.

    Parmi les permanents on trouve l’unique graine d’un arbre éteint depuis des années, comme une promesse de replanter un jour ce qui avait été une cachette préférée, un origami en forme de cerf qui contient le gribouillage tout en couleur et en exagération de parents imaginés, un bouchon de liège pour marquer la première cuite avec des amis qu’elle ne voit plus, une énorme plume complètement décolorée ayant soit disant appartenue à un phénix, qui sert aujourd’hui à se rappeler de ce rêve d’enfant d’attraper la créature mythique pour « voir si c’est vrai », Sif, unique survivant d’une chute qui a éparpillé le reste de sa famille, et surtout on trouve encore le peigne, une chevalière gravée d’une rose, un morceau de papier cartonné, une pièce d’or, une pointe de flèche et une balle de cuir déchirée.

    La chevalière marque la première véritable expérience sentimentale de Fyn. Durant une petite fête organisée à Eleshyë, elle avait délaissé plusieurs prétendant pour une elfe à peine plus âgée qu’elle. Elles s’étaient tournées autour deux jours durant et après une danse plutôt réussie la jeune fille s’était volatilisée dans la foule, laissant à Fyn le soin de la dénicher. La suivant à sa douce odeur d’amande elle la pista jusqu’à un petit cocon de verdure éloigné de tout où ils purent se laisser aller à la curiosité des jeunes amants. Fyn ne l’a jamais revue depuis. En partant l’elfe ne lui avait laissé que sa chevalière et le début d’une addiction pour les amandes.

    Le morceau de papier, lui, embaume la petite boite d’une flagrance assez particulière de pain d’épice, d’herbe fraiche et de pluie qui replonge Fyn dans la maison suspendue où elle a grandi avec Iberiel. L’elfe était une pâtissière excentrique qui passait tout son temps devant les fourneaux à produire les sucreries les plus merveilleuses que Fyn n’ait jamais pu gouter. La nuit elle se relevait même pour sublimer ses créations sous le coup d'une inspiration fiévreuse tombée de ses rêves, de sorte que leur cabane baignait constamment dans des arômes de caramel et de fruits des bois qui se mélangeaient à celle de l’écorce et de la mousse. On avait même nommé la maison « Sucrevent » tant les odeurs portaient loin.

    La pièce d’or ou « Dame Chance », Fyn l’avait trouvée entre deux pavés d’un port alors qu’elle recherchait un navire pour se rendre jusqu’au Continent Sacrifié. Hélas pour elle, la pièce était frappée d’un étrange symbole qui la faisait passer pour une fausse aux yeux de n’importe quel capitaine de navire. Le même jour, elle manqua de peu de se retrouver écrasée par un chariot à viande dont l’un des essieux avait cédé, esquiva un pot de chambre jeté par la fenêtre, tapa dans l’œil de deux jeunes courtisans, remporta l’équivalent de son poids en caramel à un jeu de hasard et à une loterie qui se déroulait en ville elle décrocha même un aller simple pour la destination de son choix dans un navire de luxe. Complètement abasourdie par un tel coup du sort, Fyn décida de transformer la pièce comme en un totem porte-bonheur.

    La pointe de la flèche et la balle quant à elles sont presque sœurs. Un raton laveur lui avait dérobé Dame Chance et le coursant à travers les dédales d’une ville, Fyn s’était retrouvée en plein sur le territoire d’un gang en plein échange d’on ne sait quoi. Des accusations volèrent aussitôt, des coups et un trait lui perça le flanc. Le choc lui coupa le souffle. A terre elle palpa sa blessure qui se retrouva être bien plus superficielle qu’elle n’aurait dû l’être. Les balles de jonglages qu’elle gardait constamment sur elle avait amorti le choc. Bien que complètement inutilisable, Fyn conserva celle qui lui avait sauvé la vie ainsi que la pointe de la flèche pour se rappeler de profiter de la vie.

    Et pour Dame Chance ? Fyn mit la main sur le raton laveur et après une âpre négociation ils collaborèrent pour dévaliser un stock de pommes afin de payer la rançon de la pièce d’or.

    Acolyte

  • Nom: Aucun
  • Prénom : Aucun
  • Surnom : Domino
  • Âge : 8 ans
  • Sexe : Mâle
  • Race : Raton laveur
  • Niveau : Aucun
  • Occupation : Chapardeur
  • Lieu d'habitation : Là où se trouve la nourriture soit généralement à proximité de Fyn
  • Statistiques

  • Force

  • ■ Force physique :
    ■ Endurance :

  • Dextérité

  • ■ Vivacité :
    ■ Habileté :

  • Intelligence

  • ■ Fermeté psychique :
    ■ Adaptation :

  • Prestige

  • ■ Apparence :
    ■ Contact social :

  • Ensorcellement

  • ■ Affinité magique :
    ■ Puissance/Résistance :



    Ensorcellements

    Aucun


    Inventaire

    Aucun


    Physique


    Domino mesure une cinquantaine de centimètres pour un poids allant de 5 à 7 kilos selon les saisons. Comme tout raton laveur son pelage est couleur cendre et sa queue touffue constituée d’une succession d’anneaux blancs et sombres. Il donne constamment l’impression de porter un masque de bandit sur sa face longue et pointue.


    Psychologie


    Roublard, vif, joueur, peureux.


    Histoire


    Domino a grandi dans les forêts du Continent Sacrifié et a eu l’énorme chance d’atteindre un âge où il pouvait se débrouiller seul. Profitant de son agilité, il pillait une bourgade avec ses congénères jusqu’au jour où il se fit pincer par la propriétaire d’une pièce qu’il lui avait dérobé. Pour l’amadouer, elle passa avec lui un marché : soulager un vendeur de quelques pommes pour récupérer sa précieuse pièce. Ils y parvinrent sans trop de mal et depuis, Domino se prend à suivre celle qui s’appelle Fyn pour dérober les poches des passants en échange de nourriture. Une relation presque symbiotique.



    Autre
    • Pseudo courant : Y'en a tellement    
    • Comment avez-vous découvert le forum : En surfant sur une énorme vague de partenariat.
    • Fréquence de présence : En moyenne je passe une fois par soir même si je ne me connecte pas.
    • Des remarques ou un petit mot à dire : J'adore le design, vos smileys, Michel Troswag mais les petits points à côté de "Force", "Dexterité" etc. sortent du cadre et ça me ronge de l'intérieur. Sinon... elle est où la poulette ?
    • Code règlementValidé par Scylla !

    Fyn
    Lun 3 Avr - 11:49
    Revenir en haut Aller en bas
    Celaena Syrkos
    avatar
    Celaena Syrkos
    Astre - Cometa - III
    Parchemins : 1070
    Bienvenue parmi nous et bon courage pour ta fiche !

    Ton personnage m'a déjà l'air quelqu'un d'amusant et d'intéressant ! =D


    PRIORITÉ : ÉVENTS



    From chaos a star is born

    I have to be rent and pulled apart and live according to the demons and the imagination in me. I'm restless.
    Things are calling me away. My hair is being pulled by the stars again.”





    Merci Naya ! :
     
    Celaena Syrkos
    Lun 3 Avr - 11:55
    Revenir en haut Aller en bas
    Scylla Fentkräes
    avatar
    Scylla Fentkräes
    Ashryn - Sylvar - IV
    Parchemins : 1228
    Bienvenue parmi nous ! J'ai validé ton code /o/

    Bon courage pour la suite de ta fiche et n'hésites pas si besoin !


    SUP' BITCHES

    Scylla Fentkräes
    Lun 3 Avr - 12:51
    Revenir en haut Aller en bas
    Elih Marendir
    avatar
    Elih Marendir
    Ashryn - Sylvar - IV
    Parchemins : 1546
    Hey, encore une fois bienvenue chez nous !

    Les petits points qui sortent du cadre me rongent aussi mais je n'arrive pas les retireeeeerr

    Sinon... Mon petit oiseauu

    N'hésite pas a nous MP en cas de soucis



    So, what if I'm addicted ?:
     
    Raptor Jéselih:
     
    Elih Marendir
    Lun 3 Avr - 12:54
    Revenir en haut Aller en bas
    Akwa Dala
    avatar
    Akwa Dala
    Edsere - Consciem - III
    Parchemins : 112
    Bonjour nouvel aventurier !
    J'espère que tu te plairas sur le forum et bienvenue !


    Akwa Dala
    Lun 3 Avr - 14:05
    Revenir en haut Aller en bas
    Solyane Gilsaïane
    avatar
    Solyane Gilsaïane
    Nanthun - Incertus - III
    Parchemins : 1242
    Bienvenue parmi nous !!



    Je les aime, je suis accro...:
     
    Solyane Gilsaïane
    Lun 3 Avr - 14:09
    Revenir en haut Aller en bas
    Invité
    avatar
    Invité
    Invité
    Bienvenue à toi ! :)
    Invité
    Lun 3 Avr - 17:28
    Revenir en haut Aller en bas
    Fyn
    avatar
    Fyn
    Nanthun - Domum - II
    Parchemins : 62
    Howdy !

    Ma présentation sort tout juste du four !

    Et merci pour vos messages de bienvenue ! \o/



    ~
    DC d'Apolyon
    Fyn
    Lun 3 Avr - 23:56
    Revenir en haut Aller en bas
    Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

    Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
    Langzyliah :: Validées-
    Sauter vers: