Derniers sujets

Meyïra Londborn - [LIBRE]

 :: Prédéfinis Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Elih Marendir
avatar
Elih Marendir
Ashryn - Sylvar - IV
Parchemins : 1546
Meyïra Londborn
« Il n'y a aucune gloire à se débarrasser d'un nuisible »
Âge : Vingt huit ans
Race : Nanthun (cerf)
Occupation : Chasser
Lieu d'habitation : Lieres
Statistiques
Force
■ Force physique :
■ Endurance :
Dextérité
■ Vivacité :
■ Habileté :
Intelligence
■ Fermeté psychique :
■ Adaptation :
Prestige
■ Apparence :
■ Contact social :
Ensorcellement :
■ Affinité magique :
■ Puissance :
Ensorcellements
- Domination Animale
- Appel de l'Alpha
- Regard de Biche
- Création de la Glace
- Emprise de la Glace
Inventaire

- Pièces de bronze :
- Pièces d'argent :
- Pièces d'or :
Pour tout ce qui concerne cette partie, veuillez faire vos lancers dans CE SUJET

- Objets achetés avec l'argent reçu au début de l'aventure -
Veuillez lister vos achats et déduire l'argent

- Pièces de bronze :
- Pièces d'argent :
- Pièces d'or :
Physique
La Nanthun fait partie du type de physique le plus commun chez les siens : un savant mélange entre animal et humain. Laissant apparaître ses traits de faune ainsi que ses bois ornant le haut de sa tête, elle se plaît également à brosser maintes fois dans la journée sa fourrure blanches aux teintes rosées du printemps. Plus grande que la moyenne des femmes, Meyïra fait un bon mètre quatre-vingt-dix, si ce n’est deux mètres qu’elle assume pleinement. « Cela me permet de voir plus haut, plus loin que vous. » vous chantonnera-t-elle si un jour vous lui faites la remarque, avant de repartir dans un rire cristallin qu’on lui reconnaît bien. Habituellement vêtue de robes de haute qualité, il lui arrive cependant de se vêtir un peu plus simplement lorsque les circonstances l’exigent : elle n’oublie pas qu’avant d’être une femme de société, elle est une chasseuse et malheureusement, la nourriture ne tombe pas du ciel. Ses longues jambes se terminent par des sabots qu’elle tapote souvent sur le sol froid et dur de Lieres, et n’imaginez pas la voir un jour sous des traits humains : cela lui coûterait et elle aurait l’impression de cacher sa beauté au reste du monde, ce qui est bien sûr, complètement inenvisageable à ses yeux…
Psychologie
Meyïra est ce que l’on appelle communément une tête dure. Impossible de lui faire entendre raison quand elle a décidé que la situation se retournerait à son avantage, difficile de lui faire admettre ses erreurs. Hautaine et orgueilleuse, la Nanthun n’hésite pas à se moquer de la populace vivant encore de manière sauvage, fière de ces bois qu’elle porte avec une noblesse pourtant complètement sortie de son imagination. Persuadée de vivre de son talent de comédienne et de chasseuse hors pair, elle se plaît dans cette illusion qu’elle renchérit un peu chaque jour, se nourrit de mets de grande qualité, s’enferme dans des châteaux qui ne sont pas les siens... Et ne tentez pas de la ramener à la réalité :  de toute façon, elle ne vous écouterait pas ou changerait le sujet immédiatement. Egocentrique et manipulatrice, il semblerait pourtant que Meyïra soit incapable de s’en prendre aux individus les plus inoffensifs. Ainsi, vous ne la verrez jamais maltraiter plus faible qu’elle, ce qui implique qu’elle se retrouve souvent dans des positions plus que délicates. Où est la gloire à se défaire d’un microbe insignifiant ? Elle préférerait bien crier sur tous les toits sa victoire face à un Phénix, ce qui est loin d’arriver.   Malsaine et provocatrice, il n’est pas non plus exclu de voir la Nanthun se servir de ses charmes pour arriver à ses fins et obtenir ce qu’elle désire : après tout, il est rare de refuser les avances d’une si charmante créature...
Histoire
Meyïra est née dans des circonstances difficiles. Ses parents, pauvres, n’eurent point les moyens de l’éduquer ou de s’occuper correctement d’elle. De plus, membres d’un clan de Prédateur, ils ne voulurent faire d’elle qu’une nouvelle machine à tuer, et lui éviter à tout prix le contact de Lieres, ville qu’ils considéraient comme pestilentielle et uniquement construite comme propagande pour les Pacifiques. Elle connut alors un amour à sens unique envers ces géniteurs, que jamais ils ne lui retournèrent. Une fois qu’elle se considéra assez adulte pour prendre ses propres décisions, malgré l’éducation quasi inexistante qu’elle eut reçue, elle décida de se former elle-même aux us et coutumes de la vie en société. Tout d’abord, elle passa de longues années à Eleshyë, ou elle fit connaissance avec la famille Roseres. Bien que médiocre à ses yeux, ce foyer l’accueillit sans la juger et lui permit d’en savoir plus sur le monde : les différentes races, les moyens de transports divers et variés… Elle qui ne connaissait que la brutalité des bois n’avait hérité que d’un seul don utile : celui de la chasse. Bien vite, elle monta dans les extrêmes dans lesquels on la connaît aujourd’hui et se forgea une réputation de fer. Certains murmurent qu’elle serait mariée, d’autres qu’elle est une proie impossible à attraper, mais elle seule dispose de la vérité. Après des années, elle garda un faible contact avec la famille Roseres, si ce n’est qu’elle se rend fréquemment à la Forge aux Cristaux, où habitent les deux jumelles.
Acolyte
Prenez ce qui vous fait plaisir !
Précisions du créateur
Je n'ai pas placé les points de caractéristiques mais il va de soit qu'ils devront correspondre avec sa description. Faites vous aussi plaisir avec les lancers de dés héhé  

Le lien avec la famille Roseres est assez explicite dans l'histoire mais si vous avez d'autres questions n'hésitez surtout pas à me MP. L'avatar est négociable,
je trouvais simplement qu'il correspondait bien.
Codage par Saphira pour Epicode



So, what if I'm addicted ?:
 
Raptor Jéselih:
 
Elih Marendir
Lun 27 Mar - 21:15
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Langzyliah :: Prédéfinis-
Sauter vers: