Ylan Vicyth - Démon de la Colère

 :: Partie HRP :: Fiches de personnage :: Validées Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : 1, 2  Suivant
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Ulfurbe - Malum - I
Parchemins : 30

Ylan
Vicyth
Identité
  • Surnom : "Rejeton", "chien", "catin"... Oh, des surnoms il en a eu. Jamais gratifiants, toujours péjoratifs, Ylan tuerait quiconque se permettrait de lui donner un autre nom que le sien. Tout du moins, certaines vieilles langues de la forteresse se risquent de l'appeler le Prince du Désespoir.
  • Âge : Son corps est figé dans une jeunesse. Non immortel, la vieillesse ne serait cependant pas tout de suite pour lui. Non pas que cela lui déplaise. Ainsi, pourrait-il peut-être avoir 27 ans pendant encore dix ou vingt ans.
  • Sexe : Les temps ont changé. Les temps où il se laissait traiter comme une femme, comme une fille de joie sont derrière lui. Il n'est plus un vulgaire esclave. C'est un homme et le premier à oser prétendre le contraire le paiera de son sang.
  • Race : Des choses honteuses, il en a eu dans sa vie. Mais sa race n'en est, paradoxalement, pas une. Totalement fière d'en être un, Ylan est un Ulfurbe natif réellement admiratif du Chaos et du parcours de ce dernier.
  • Occupation : Ylan vagabonde ici et là, cherchant de temps en temps quelques petits contrats plus ou moins diversifiés pour pouvoir gagner un peu d'argent et espérer se faire remarquer à sa juste valeur.
  • Lieu d'habitation : Même s'il ne lui est pas rare de vadrouiller en Sibyllin, il passe le plus clair de son temps dans la Forteresse Maudite.
Statistiques

  • Force

  • ■ Force physique : 1
    ■ Endurance : 5

  • Dextérité

  • ■ Vivacité : 2
    ■ Habileté : 3

  • Intelligence

  • ■ Fermeté psychique : 6
    ■ Adaptation : 1

  • Prestige

  • ■ Apparence : 5
    ■ Contact social : 1

  • Ensorcellement

  • ■ Affinité magique : 1
    ■ Puissance : 5

    Biens
    Ensorcellements

    - Vos ensorcellements de race et trois au choix dans la liste des ensorcellements

    ► Pandémonium :
     

    ► Plumes des limbes :
     

    ► Contrôle du sang :
     

    ► Contrôle des songes :
     

    ► Soin des plaies :
     

    Inventaire

    - Monnaie -

    - Pièces de bronze : 94
    - Pièces d'argent : 4
    - Pièces d'or : 7

    - Objets achetés avec l'argent reçu au début de l'aventure -
    ► Lame noble (2 pièces d'or)
    ► Costume noble (2 pièces d'or)
    ► Sac sans fond (1 pièce d'or)
    ► Feu grégeois (1 pièce d'or)
    ► Torche éternelle (50 pièces d'argent)
    ► Trousse de premiers secours (25 pièces d'argent)
    ► Boussole (5 pièces d'argent)
    ► Armure de cuir (4 pièces d'argent)
    ► Hache de lancer (25 pièces de bronze)

    - Pièces de bronze : 69
    - Pièces d'argent : 20
    - Pièces d'or : 0

    Gains

    Cette partie sera remplie par les administrateurs.

    Physique

    Le physique d’Ylan a été le pourquoi de son tourment. Il faut dire que tomber dans la famille des Vicyth n’est, de base, pas une excellente chose. Pourtant, il a tout de même le mérite d’avoir pu hériter de la beauté familiale. Longiligne, il a réussi à développer ses muscles pour pouvoir survivre à toutes ces horreurs, tout en gardant cette minceur. Ses cheveux d’un blanc pur ont toujours parfaitement contrasté avec sa peau hâlée. La chose sûrement la plus perçante chez lui est son regard : ce vert est paralysant. Profond, on penserait y trouver une once de tendresse. Mais seuls la haine et le désespoir ne se reflètent dans ce vert si intense. Ses lèvres peut-être un peu trop pulpeuses pour un homme, ont vécu et ont été forcé à faire des choses dont le démon lui-même ne préférerait ne jamais se souvenir. Mais pourtant, elles ont toujours, et continue, d’appeler à la luxure.

    Oui, Ylan est beau. Beau de douleur, beau d’un chagrin muté en une haine folle et dévastatrice.

    Ses oreilles pointues ont toujours été un signe distinctif pour montrer, pour prouver qu’il avait été choisi pour de grands projets par ses ancêtres. Rares sont ceux à avoir cette particularité physique chez les Vicyth. Et sont encore plus rares ceux qui ont ces tatouages arcaniques. Ylan est d’ailleurs l’unique personne connue jusqu’ici à avoir survécu à autant de rituels, infligeant ainsi une énorme partie de son corps à tous ces tatouages blancs. Son dos, son torse, son cou et même son menton, ses bras et ses jambes ainsi que ses pieds : ces tatouages arcaniques le recouvrent. Seule sa nuque n’est pas décorée. La particularité de ces marques, autre que l’aspect magique, sont leur luminescence. Répondant à son péché capital, dès que le démon succombe à la colère, la totalité de ses tatouages se mettent à briller, empêchant ainsi de deviner ses nombreuses cicatrices recouvrant son dos et ses avant-bras.
    La plupart du temps, son corps est vêtu d’une armure de cuir. Mais sous cette armure, il porte très souvent un chandail en lin bien trop grand pour lui appartenir. Des rumeurs courent qu’il aurait déjà coupé la main d’un enfant essayant de lui voler ce morceau de tissus trop lâche pour son corps frêle. Mais quelque chose a toujours intrigué les gens qu’Ylan pouvait croiser : il marche sans jamais porter de chaussures.

    Oui, Ylan est beau. Beau de douleur, beau d’un chagrin muté en une haine folle et dévastatrice.
    Beau de désespoir.

    Psychologie


    Tout ce qui est écrit ici est voué à évoluer

    ₪₪₪
    Ambiance

    A y regarder de plus près, au fond de ces yeux verts profonds, on y devine cette flamme qui dévore Ylan. Les jours sont passés. Les années sont passées. La petite flamme a pris son aise et a pris le soin d’empoisonner chaque cellule de ce corps trop grand et trop maigre. Pourtant, il en a fait la promesse. Jamais il ne devrait succomber à la tentation de cette flamme beaucoup trop grosse pour son corps chétif. Et pourtant, Ylan ne serait rien sans cette flamme de Colère. Douce et vieille amie mortelle du démon, elle est la seule à toujours avoir été là dans les moments les plus durs de sa pauvre petite vie. Pauvre garçon. Ses traits pourraient être tellement plus beaux s’ils n’étaient pas sans cesse tirés en une grimace permanente dû à cette Colère qui le ronge chaque jour un peu plus…

    Démon agressif et pourtant peureux, il se jetterai corps et âme (si âme il lui reste) dans la gueule d’un dragon, poussé par un désespoir tout aussi grand et puissant que sa haine et sa rage. Il a été souillé, il a été destitué. Pantin docile de sa mère, les ficelles commençaient déjà à s’abîmer. Il n’y avait besoin que d’un petit coup de pouce pour enfin les briser et déchaîner cette folie meurtrière dans le cœur rongé et détruit par les années de souffrance, de torture, de Colère du jeune homme. On a usé son palpitant jusqu’au point de non-retour. Ylan est un être usé jusqu’à la moelle. Non pas qu’il soit malheureux, mais sa Colère prend tant de place dans sa vie qu’il ne voit plus qu’à travers elle. Elle l’empêche de parler. A la place, quand il s’exprime, c’est pour hurler sur les gens. Elle l’empêche d’aller de l’avant. C’est tellement plus simple de reculer plutôt que d’avancer. Elle l’empêche les autres émotions qu’il pourrait avoir de se développer. Jamais Ylan n’a aimé. Peut-être que son père en était-ce qui s’en rapprochait le plus. Il n’a que simplement haï toute sa vie. Le démon ne déteste pas une race plus que les autres. De toute façon, il déteste tout le monde. Les démons ? Sa mère existe. Et c’est déjà trop. Les humains ? Tous cupides, ils ne s’intéressent qu’à l’argent et périssent s’ils n’en ont pas. Les vampires ? Ils ne sont sûrement pas tous comme le seul vampire qu’il connaisse. Ne parlons même pas des anges !
    Ylan a vécu, a vu, a entendu des choses qui ont fait de lui cet amas de Colère et de rage. Les seuls avantages qu’il a pu tirer de ces années de torture sont peut-être sa capacité à se fondre dans la masse, à devenir invisible aux yeux de tous. Mais aussi sa capacité à endurer des choses, encore et encore, sans relâche.

    Ylan est libre. Mais il est toujours torturé par ses propres chaînes. Bouffé petit à petit par la Colère, le Désespoir… Combien de temps tiendra-t-il encore ?

    Histoire


    Avant de vous conter l’histoire triste et banal d’un enfant détesté par sa famille, laissez-moi vous narrer les fondements de cette famille : les Vicyth.

    ₪₪₪
    Ambiance

    Les tous premiers Vicyth naquirent, à ce que l’on dit, lors de la première apparition des démons. Les histoires racontent que les Vicyth ont toujours été des démons natifs. Une de ces familles obnubilées par la pureté de la lignée en quelque sorte. Une de ces familles à perpétuer la lignée en se mariant entre eux, en quelque sorte…
    Peu de gens croient à ces histoires. Mais les contredire reviendrait à vendre son âme à encore plus cruel que le Chaos lui-même, si cela est possible. Cette famille est connue par bien des démons. Non pas qu’elle ne soit si importante que cela, ce sont plutôt leurs rituels et leur rigidité qui sont connus. La magie a une place bien plus grande que les armes chez eux. Pour tout ce qui était du domaine de l’armement, la famille préfère utiliser les services de loyaux mercenaires qu’elle engageait depuis des décennies.
    Lorsqu’un enfant atteint l’âge de dix ans, il doit subir un rite de passage. Pour prouver allégeance et respect aux Vicyth, l’enfant se fait tatouer le sceau de la famille. Ce tatouage est toujours imprégné d’une magie assez puissante et gravé à l’aide d’une grande pointe. Si l’enfant survit, il est accepté parmi les autres. Si l’enfant meurt, et bien, il n’aura été que perte de temps. Heureusement, nombreux sont les enfants à supporter le rituel.

    Pour ce qui est d’Ylan, notre protagoniste, et bien… Disons qu’il est sûrement né dans la mauvaise famille. Ou tout du moins, de la mauvaise mère. Son père est un des démons de la famille à vouloir faire évoluer les coutumes, à les adoucir, à les faire changer avec son temps. Cependant, sa mère, démone d’une beauté mortelle, est une de ces femmes à donner sa vie aux ancêtres et à leur façon de voir les choses. Mais lorsqu’Ylan vint au monde, la démone était extasiée. L’enfant été né avec des oreilles pointues ! Dans cette famille, les premiers Vicyth étaient de grands mages mais ils étaient aussi les seuls à avoir les oreilles pointues. Alors lorsque le bambin naquit, il fit le bonheur de sa mère. Il était sûrement choisi pour accomplir de grandes choses.

    A ses dix ans, Ylan reçut son tatouage arcanique comme ses cousins. Le sceau fut gravé sur le côté gauche de sa hanche. Comme on en attendait de sa part, il supporta très facilement le rituel. Sa mère avait prévu tant et tant de choses pour lui… Mais le petit garçon appréciait bien plus son père. Ce dernier essayait de ne pas interférer dans l’éducation particulière que son enfant recevait par sa femme. Sa mère lui apprit donc tout naturellement à se servir de la magie. Cependant, Ylan était bien plus intéressé par les points de vue de son père en ce qui concernait les rituels et les ancêtres.
    Hélas, pauvre garçon. Il ne le savait pas, mais en déviant ses valeurs de ceux de sa mère, il venait de la décevoir comme personne ne l’avait fait.

    Lorsqu’Ylan atteignit ses quinze ans, arriva alors le point de non-retour aux yeux de sa mère. Le jeune démon voulait changer les choses. Il voulait que l’on arrête d’infliger ce rituel douloureux à ces enfants. Mais cela ne lui offrit qu’une seule possibilité : l’enfermement. Sans aucun remord, sans aucun scrupule, la démone d’Orgueil emprisonna son fils unique dans l’une des cellules du domaine familiale. Et cela dura au total douze longues années.

    Douze ans pour essayer à nouveau de convertir son fils à ses idées.
    Douze ans de rituels douloureux.
    Douze ans de torture.
    Douze ans de descente en enfer, longuement, sûrement.
    Ylan avait perdu son identité.
    Ylan n’était rien d’autre qu’un simple cobaye que l’on testait. Jusqu’où tiendrait-il ? Combien de tatouages arcaniques pourrait-il supporter avant de succomber ? Jusqu’où pouvait-il absorber cette puissance magique que l’on lui infligeait ?
    Ylan était devenu un cobaye mais surtout un jouet.
    Qui aurait pu croire qu’il tiendrait si longtemps ?

    Cinq ans après son enfermement, Ylan commençait à recevoir de plus en plus souvent des visites de mercenaires engagés par sa famille. Au départ, ils s’amusaient simplement à le secouer, à le frapper, à le violenter. Jamais il ne répondait. Pourtant, les premiers temps, il avait essayé de se défendre. Mais on lui brisa trois de ses côtes. Depuis, il se laissait totalement faire. Puis, lorsqu’il atteignit péniblement ses vingt-deux ans, Ylan (prénom dont il en avait presque oublié la sonorité) commençait à servir de « catin » à certains mercenaires. Le démon n’était plus qu’un corps livide, sans défense et sans courage, lassé et lessivé de ces années de torture physique et mentale. Cependant, l’espoir n’était pas mort. En effet, une toute petite flamme de colère prenait le temps de naître et de grandir lentement au fin fond de son être, de son âme. Elle laissait le temps passer. Cette graine de colère, de puissance, accaparait petit à petit le plus de place dans le démon.

    ₪₪₪
    Ambiance

    L’année des vingt-trois ans d’Ylan, un nouveau mercenaire fut engagé par les Vicyth : un vampire du nom de Raxphan. Il ne se faisait pourtant appeler que simplement « Rax ». C’était la seule chose que l’on pouvait savoir de lui. Il n’était pas payé pour parler de sa personne mais pour tuer. A l’écouter, nul n’avait besoin de savoir son âge, l’endroit d’où il venait ou bien même son nom de famille. Rax devint rapidement l’élément préféré de la plupart des Vicyth. Minutieux, perfectionniste, pas du tout curieux, il faisait ce qu’on lui demandait sans ne rien attendre en retour si ce n’était que sa paie. Le vampire s’était très rapidement adapté. Et après quelques semaines, ses congénères lui montrèrent le jouet de service. La surprise fut assez grande lorsqu’il comprit que le jouet de service était un jeune garçon tout chétif. Ne vous y méprenez pas, Rax n’a ressenti aucune pitié pour Ylan la première fois qu’il le vit ; ni les fois d’après d’ailleurs. Il n’est pas ce genre de personne. Froid et presque hautain, le vampire faisait comme les autres mercenaires. Il utilisait le fils Vicyth pour se défouler après une mission. Mais il était moins brutal, moins sauvage avec le jeune démon. Etant d’ailleurs le dernier arrivé dans les rangs, il s’était désigné de lui-même pour apporter de quoi nourrir Ylan. Il avait appris que personne ne prenait le temps de le faire. Parfois, quand quelqu’un y pensait, il se faisait nourrir. Et puis, la démone d’Orgueil avait interdit aux mercenaires de laisser mourir son fils de faim. Mais pour ce qui était des autres morts, c’était quelque chose de différent… Il n'était donc jamais totalement oublié.

    Ylan ne savait pas, et ne sut jamais pourquoi Rax prenait de son temps personnel pour le nourrir, parfois même pour le laver grossièrement. De temps en temps, le vampire essayait d'entraîner comme il pouvait le démon aux armes et à la magie. Mais il était si faible qu'il n'en tirait presque rien. Jamais ils n’échangeaient de paroles, douces comme violentes. Rax s'exécutait. Personne, encore moins Ylan, n’avait besoin de savoir la raison. Comme à chaque fois que le vampire faisait quelque chose, au final…

    ₪₪₪
    Ambiance

    Les années passèrent. Quatre ans au total s’écoulèrent. Ylan était toujours enfermé. Rax était toujours mercenaire. Ces deux-là continuaient encore de se voir pour que le vampire nourrisse et lave le démon. Ce dernier était toujours frappé et violenté par les mercenaires. Mais si le vampire était dans les parages et qu’un de ses congénères utilisait le jeune homme en tant que « catin », le dos de la main de Rax volait facilement. Il ne supportait plus de voir les hommes d’armes abuser de ce corps frêle et bien trop fragile pour supporter ne serait-ce qu’une année de plus ainsi. Ylan avait repris un peu plus de poids. Ses yeux avaient de nouveaux une légère flamme qui les éclairaient. Il attendait les venues de Rax avec à chaque fois toujours plus d’impatience. Un lien totalement silencieux et pourtant bel et bien présent et fort réunissait ces deux-là. Pourtant, ils ne se parlaient que toujours très peu.

    La veille de l’anniversaire du démon, Rax était venu très tard dans la nuit dans la cellule particulièrement fraîche et poisseuse qu’occupait le jeune homme. Enfin, jeune homme… Il allait tout de même avoir vingt-sept ans. Le vampire était accompagné de son fidèle silence. Cependant, un sourire discret habillait ses lèvres ce soir-là. Il exécuta les cinq légers pas qui le séparait du démon tatoué avant de s’agenouiller face à lui. Les yeux verts du Vicyth laissaient paraître la surprise. Les grosses mains brutes du vampire avaient attrapé le tissu en lambeaux qui recouvrait tant bien que mal le torse meurtri du démon et une partie de ses jambes pour le lui retirer. Ce dernier avait fermé les yeux. "Il est comme les autres au final." Mais Rax tendait quelque chose à Ylan. Un paquet cadeau ? Sûrement. Dedans se trouvait une tenue noble comme le statut que devrait avoir toujours eu le démon. « Ce soir, tu vas reprendre ton nom. Tu vas reprendre ta fierté. Ce soir, tu vas partir d’ici et découvrir le plus de chose possible. Tu vas parcourir les terres pour devenir quelqu’un que tout le monde craindra, que tout le monde adulera. » Les yeux verts étaient plongés dans les yeux marrons. Le léger sourire s’était transformé en agréable et tendre sourire. Les mains rugueuses du vampire caressaient doucement le visage du démon. Il était si chétif face à lui ! Il ne voulait en aucun cas le casser à cause d’une étreinte trop forte.
    Ylan ne comprenait pas vraiment. Il vit simplement Rax se redresser et retirer son chandail en lin avant de le faire enfiler au démon. Ce dernier nageait dedans. Le brun lui murmura une dernière chose à l’oreille. « Pars, et vis. Vis pour toi. Et vis pour moi. Et ne laisse pas ta colère te détruire. Promet-le moi, Ylan Vicyth. » Le regard sérieux du vampire scrutait la moindre réaction d’Ylan. Celui-ci se redressa doucement. Il tourna le dos au mercenaire pour pouvoir enfiler sa nouvelle tenue par-dessus ce chandail trop grand pour lui. Et avant d’enfin sortir de cette pièce depuis douze ans enfermé dedans, il attrapa Rax. Il lui murmura quelque chose avec une voix presque inaudible que personne d’autre que le vampire ne put l’entendre. Ylan recula doucement le visage, déposa ses lèvres sur la joue barbue du vampire et essaya de sourire pour la première fois depuis une décennie. « Une dernière chose ! Prends ça avec toi, s'il te plaît. » Rax lui tendait une petite bourse plus ou moins remplie de ses quelques économies. Le démon de la colère l’attrapa et s’éclipsa enfin dans la pénombre, fuyant ses bourreaux et poursuivant sa nouvelle vie.


    Autre
    • Pseudo courant : Kilia/Claire
    • Comment avez-vous découvert le forum : Une pub génialissime sur Facebook !
    • Fréquence de présence : Minimum 2 fois par semaine mais rarement tous les jours
    • Des remarques ou un petit mot à dire : Vraiment, un rpg comme ça, ça fait vraiment du bien à la rôliste que je suis. Il est magnifique, le contexte est génial. Enfin, j'ai déjà fais beaucoup d'éloges dans mon post dans la partie invités !
    • Code règlement Validé by Lumi  ♣




    Merci Scylla ♥



    Addict to what?:
     


    Ven 24 Fév - 8:58
    Revenir en haut Aller en bas
    avatar
    Voir le profil de l'utilisateur
    Edsere - Consciem - III
    Parchemins : 1101
    Bienvenue à toi, Démone !

    En plus, si tu aimes The Witcher, tu vas rapidement te faire des amis, ici ;)





    Merci à Ylan et Sora pour ce que vous m'avez fait <3

    Je les aime, je suis accro...:
     
    Ven 24 Fév - 9:57
    Revenir en haut Aller en bas
    avatar
    Voir le profil de l'utilisateur
    Ashryn - Sylvar - IV
    Parchemins : 1119
    THE WIIIITCHER *arrive en courant et trébuche*

    Ahem bienvenuuuuue ! <3 n'hésite pas si tu as besoin de quoi que ce soit !


    WITH GREAT POWERS COMES GREAT BULLSHIT

    Ven 24 Fév - 10:44
    Revenir en haut Aller en bas
    avatar
    Voir le profil de l'utilisateur
    Ulfurbe - Malum - I
    Parchemins : 30
    Tout cet engouement parce que j'ai une musique de The Witcher dans ma signa ? ... Héhéhé

    Merci à vous deux en tout cas !



    Merci Scylla ♥



    Addict to what?:
     


    Ven 24 Fév - 10:58
    Revenir en haut Aller en bas
    avatar
    Voir le profil de l'utilisateur
    Norphis - Abund - II
    Parchemins : 275
    bienvenue à toi o/

    J'ai validé ton code, si tu a des questions ou besoin de quoi que ce soit n'hésite pas o/
    Ven 24 Fév - 11:41
    Revenir en haut Aller en bas
    avatar
    Voir le profil de l'utilisateur
    Ashryn - Laethlion - III
    Parchemins : 1450
    Bienvenue chez nous !

    Et oui tu apprendras bien vite que ici nous sommes tous fan de The Witcher. En espérant que tu te plaises sur le forum, encore merci pour tous les compliments ça fait plaisir !

    Si tu as la moindre question, comme l'a dit Lumi, n'hésite pas à nous MP



    © Scylla
    So, what if I'm addicted ?:
     
    Raptor Jéselih:
     
    Ven 24 Fév - 14:05
    Revenir en haut Aller en bas
    avatar
    Voir le profil de l'utilisateur
    Norphis - Abund - II
    Parchemins : 275
    bonjour et bienvenue

    Je viens voir ou en est-tu dans ta fiche ?


    Dim 5 Mar - 16:33
    Revenir en haut Aller en bas
    avatar
    Voir le profil de l'utilisateur
    Ashryn - Sylvar - IV
    Parchemins : 1119
    Je up ! Où en es-tu ?


    WITH GREAT POWERS COMES GREAT BULLSHIT

    Lun 13 Mar - 15:09
    Revenir en haut Aller en bas
    Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

    Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
    Langzyliah :: Partie HRP :: Fiches de personnage :: Validées-
    Sauter vers: