Talar Mereval - Edsere

 :: Partie HRP :: Fiches de personnage :: Validées Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Edsere - Passus - I
Parchemins : 2

Talar
Mereval
Identité
  • Surnom :///
  • Âge :24 années
  • Sexe : Masculin
  • Race : Edsere
  • Occupation :Essentiellement de la collecte d'ingrédients pour quelques décoctions détonnantes. Beaucoup de marche.
  • Lieu d'habitation : La terre des rescapés, berge aux méduses. Occasionnellement les autres continents dans la mesure ou il n'y a pas de danger direct.
Statistiques

  • Force

  • ■ Force physique : 2
    ■ Endurance : 3

  • Dextérité

  • ■ Vivacité : 7
    ■ Habileté : 6

  • Intelligence

  • ■ Fermeté psychique : 4
    ■ Adaptation : 3

  • Prestige

  • ■ Apparence : 1
    ■ Contact social : 2

  • Ensorcellement

  • ■ Affinité magique : 1
    ■ Puissance/Résistance : 1

    Biens
    Ensorcellements



    - Fabriquer des potions

    Inventaire

    - Monnaie -

    - Pièces de bronze : 105
    - Pièces d'argent : 38 > +200 = 238
    - Pièces d'or : 21 > -2 = 19

    - Objets achetés avec l'argent reçu au début de l'aventure -
    - Torche éternelle (50PA)
    - Sac sans fond (1PO)
    - Carte de Lang' (10PA)
    - Serum de vérité x 3 (3PO)
    - Philtre d'amour x 1 (3PO)
    - Feu Grégeois x 3 (3PO)
    - Acide x 4 (200PA) > 2PO
    - Baton (50 PB)
    - Costume élegant (80 PA)

    - Pièces de bronze : 55
    - Pièces d'argent : 98
    - Pièces d'or : 7

    Gains

    Cette partie sera remplie par les administrateurs.

    Physique

    Talar est loin de faire partie des modèles standard d’hommes de sa région. Grand de quelques six pieds de long, il n’est pas pour autant impressionnant. Carrure frêle et chétive, l’impression que même le vent pourrait lui jouer des tours. Si fin qu’il en parait terriblement dégingandé, ce qui ne l’empêche pourtant pas de réussir à paraître élancé lorsqu’il se déplace sur des sols accidentés. La montagne et ses routes sont pour lui un terrain de prédilection, ainsi que les venelles assassines et les bas quartier de la capitale. 
Difficile cependant de passer inaperçu avec cette taille. Encore moins avec sa gueule amochée depuis peu. Son visage, du côté gauche, n’est plus qu’une carte à relief. Vestige d’une sale rencontre au détour d’un chemin. Sa peau ne fut pas la seule à subir les caprices de la bête, son oeil gauche est lui aussi désormais inutile. N’en reste qu’un blanc laiteux sans étincelles, laissant Talar borgne et avec un soucis d’angle mort. Pour ce qui est du dernier restant, il est gris, comme aurait été l’autre s’il pouvait encore en témoigner. Un nez fin aux arêtes angulaire. Il pouvait avant paraître comme quelqu’un de raffiné, ce qui est d’ailleurs son cas. Désormais affublé de ces cicatrices il ressemble d’avantage aux chiens de basse-fosse qu’on évite de croiser aux heures ou le soleil n’est plus.
    Il mets pourtant un point d’honneur sur le choix de sa tenue, le plus souvent paré d’une tunique élégante, toujours bleu nuit, voir noir. Rarement de folie dans la symphonie des couleurs. Quelques ornements dans ses coutures, pour le plus souvent damasquiné de cuivre.
    C’est en revanche tout ce qui lui reste pour paraître appréciable aux yeux nobles de la capitale, ses clients pour la plupart.

    Psychologie

    L’homme en lui même n’est vraiment pas un exemple de bravoure, ça n’était pas le cas avant, ça l’est encore moins maintenant. De par sa faible constitution, Talar est quelqu’un de craintif, méfiant, et haineux envers les hybrides. Nous pourrions même parler de racisme pur et dur. Ses mésaventures récentes lui ont fait développer ce dernier trait. Mais il a son honnêteté pour armure. Ce qui le rend appréciable auprès des gens de sa race.
    Cela dit, il n’est craintif qu’en situation d’esbroufe ou dans les entourloupes qu’il sent venir. Le véritable moyen de rencontrer un Talar avenant est de le rencontrer dans les endroits qu’il connait et ou le monde autours est foisonnant. Au delà de ça, il a reçu une éducation et des valeurs plus qu’acceptable de la part de ses parents, tout deux en vie. Il utilise un langage verbeux et intelligent, avec un sens de la rhétorique acéré.
    Il est cependant largement affaibli par ses blessures. Et le regard compatissant que les gens lui lancent en le rencontrant pour la première fois le débecte véritablement. Il hait sa faiblesse plus que tout. Mais il a la ferme volonté de s’en servir à son profit et des pauvres hères ayant sa personne en pitié.
    Son éducation le hisse à un intellect au dessus de la moyenne, ce qui en fait une personne pour le peu hautaine, assez désagréable aux premiers abords. Mais il sait adopter un ton mielleux pour faire tourner son commerce le mieux possible. Préparateur de potion, il est habile de ses mains et ne gaspille plus un ingrédient pour une décoction, un esprit d’analyse et une ferveur implacable quand il s’agit de bien faire. C’est un véritable passionné de sa profession, ce qu’il estime être un don qu’on lui a fait.
    Cependant, si vous parvenez à déjouer sa méfiance et persévérer à vouloir vous lier avec lui, quelques bonnes surprises peuvent agrémenter votre route. Car il n’est pas casanier pour autant et ses rares amis se comptent sur les doigts d’une main, ce qui est bien suffisant pour lui. Mais il ne lui déplairait pas d’élargir son cercle, car plus de connaissance, plus de ventes, et c’est la une des seuls choses qui l’intéresse.

    Histoire

    Des colonnes coiffées de plantes aux fleurs blanches formant une canopée au dessus d’un mur de marbre carrare, franc et brut comme de l’os. De maigres rayons de soleil venaient frapper la surface immaculé comme autant de lances divines, martelant ça et là une pierre déjà poli par le temps. Je n’en reconnaissais rien, et mon corps semblait peu enclin à en obtenir des réponses. Je n’étais plus, pantin inanimé à la coquille foisonnante de questions.

    Tout d’abord, le froid était la seule chose que je ressentais, frissonnant sous ma chemise j’en vins à regretter ma pèlerine. Là, lové dans ce tapis de mousse, à l’abri d’un trou de verdure, couvert de rosée et le soleil qui collait trop bas pour en avoir les plaisirs, j’avais peur.
    Plus loin chantait une rivière, ses gazouillis m’arrachèrent un frisson, car le fond de sa symphonie était teintée de cliquetis de métal. Quelqu’un approchait.

    « Vin’don voir Alceste ! Encore un malheureux qu’à voulu jouer avec la grimpette ! L’est pas plat celui là au moins ! »

    Un homme, non, deux hommes, selon la musique instaurée. Le premier qui se présenta à mon champ de vision donnait une impression de force. Un nez fin et aquilin avec des narines cependant larges. Le front haut et bombé. Ses cheveux étaient clairsemés aux tempes, les affres de l’âge n’épargnant aucunes âmes du continent. Deux grosses limaces de sourcils massives se rejoignaient jusqu’à l’arrête du nez et paraissaient bouclé sous la densité. Le deuxième se refusait à mon examen, mais sa voix sonna proche.

    « L’est pas plat par’c’que l’est pas mort tudieu ! »

    Il se pencha à senestre. Se refusant toujours à mon regard. « Wow, r’garde z’y ! C’pas un diable de grimpeur ! La seule chose sur l’quel il est tombé c’t’un bestiau. »
    Le prénommé Alceste apparut enfin. Un jeunot à la peau glabre, aussi blanche que le mur qui m’intriguait. Des mèches en pagailles jusqu’au devant des yeux, elles aussi bouclées, serpentant jusqu’à ses épaules et irradiant de reflet rubigineux. « Z’êtes encore là ? » 
L’ancien le poussa sans crier gare. « S’il est là, c’plus pour longtemps m’est avis. R’garde moi ça, ses yeux dansent la tarentelle plus vite que Rhodia ! Doit plus être loin d’la fin. » - « N’a qu’un oeil qui danse de plus. S’y’a au moins un truc de bien mort c’est ça ! L’est aussi laiteux qu’une huitre. » Les deux guss se turent. « C’qui lui a fait ça rôde encore dans l’coin ? »

    Un imperceptible frisson parcouru les deux hommes, qui s’accentua en jetant un regard aux alentours. Nous étions cerclés de bois. « M’tant que tu l’dis… On d’vrait pas rester par là. » - « Et on fait quoi d’lui ? Hein ? » - « R’masse ses affaires, l’en a plus besoin le pov’ bougre. Ca nous servira plus qu’à lui maint’nant. » - « Qu’en dirait Elissaak ? J’veux pas m’attirer sa foudre. Qu’on dit que ça te stupéfie net. »
    Le plus jeune secoua la tête. Sûrement avait-il moins de crainte que l’ancien au sujet de cette Elissaak. De mon oeil droit, je l’aperçu lorgnant ma sacoche qui débordait d’instrument en tout genre, flacons de verre, pour la plupart brisés dans la chute, herbes aux senteurs diverses, tubes de plomb et décoctions séchés, savamment mélangés. Une plume immaculé... que faisait-elle là ?

    Car oui, j’étais bien tombé, mon corps ressentait encore les mouvements désarticulés qu’il avait fait avant d’épouser le sol un peu plus bas.
    La mémoire me revenait.
    Deux sentiers se découpaient au delà de cette falaise, s’enfonçant dans les gueules sombres striées de branchage dégoulinant. C’est la que je l’avais vu, la bête au pelage de nuit.
    Magnifique de puissance et de musculature. Je me revis l’espace d’un instant amorçant quelques pas pour ne pas la déranger. Il était déjà trop tard. Ses yeux aux reflets d’humanité se plantèrent dans les miens, et il ne fallut que quelques secondes de plus pour que ses griffes me lacèrent le visage, m’éjectant en contre bas. Sûrement m’avait-il laissé pour mort, cet hybride.

    « Au diable Elissaak, on peut pas s’le trainer tout l’long. » - « Aide moi au lieu de blasphémer, satané sottard. »

    L’ancien passa ses bras sous mon dos, tentant de me soulever.
    Soudain je ne tins plus, mon dernier oeil valide papillonna un instant et ce fut le noir. Quelle ne fut pas ma surprise en me réveillant dans un village sous la muraille de la terre des rescapés.

    Autre
    • Pseudo courant : Tout simplement Talar, ou dans le monde du JV : "Symph"
    • Comment avez-vous découvert le forum : Par Jerokaal
    • Fréquence de présence : Tous les jours pour le moment
    • Des remarques ou un petit mot à dire : J'crois que j'ai déjà tout dit sur Discord. Ahah
    • Code règlement Validé par Lumi

    Sam 11 Fév - 15:42
    Revenir en haut Aller en bas
    Invité
    avatar
    Invité
    Invité
    Bienvenue Talar, j'aime beaucoup ton avatar.
    Bon courage pour ta fiche !
    Invité
    Sam 11 Fév - 16:36
    Revenir en haut Aller en bas
    avatar
    Voir le profil de l'utilisateur
    Ashryn - Laethlion - III
    Parchemins : 1457
    Bienvenue chez nous !

    N'hésite pas à me faire un signe quand ta fiche est terminée, je passerais lire tout ça !



    © Scylla
    So, what if I'm addicted ?:
     
    Raptor Jéselih:
     
    Sam 11 Fév - 16:39
    Revenir en haut Aller en bas
    avatar
    Voir le profil de l'utilisateur
    Edsere - Consciem - III
    Parchemins : 1104
    On a déjà eu l'occasion de discuter sur Discord, mais je te souhaite officiellement ici la:

    BIENVENUE





    Merci à Ylan et Sora pour ce que vous m'avez fait <3

    Je les aime, je suis accro...:
     
    Dim 12 Fév - 13:19
    Revenir en haut Aller en bas
    avatar
    Voir le profil de l'utilisateur
    Ashryn - Sylvar - IV
    Parchemins : 1125
    Sois le bienvenu !


    WITH GREAT POWERS COMES GREAT BULLSHIT

    Mer 15 Fév - 11:32
    Revenir en haut Aller en bas
    Invité
    avatar
    Invité
    Invité
    Bienvenuuuuue
    Invité
    Mer 15 Fév - 17:11
    Revenir en haut Aller en bas
    Invité
    avatar
    Invité
    Invité
    Bienvenue. Je devine déjà que ton perso sera l'enfant légitime de la bagarre.
    Invité
    Mer 15 Fév - 18:42
    Revenir en haut Aller en bas
    avatar
    Voir le profil de l'utilisateur
    Ashryn - Laethlion - III
    Parchemins : 1457



    Félicitations
    Tu es validé(e)

    Humain


    Note personnelle sur la fiche :
    ///

    Bienvenue encore une fois à toi. Ta fiche de présentation a été acceptée par le Staff et tu peux donc à présent RP avec les autres membres. Nous te conseillons de copier le lien de ta FICHE dans l'encadré de ton profil ainsi que de remplir les champs PC (points de caractéristiques) et MONNAIE. Préciser ta PRESENCE ainsi que déclarer ton AVATAR est également fortement recommandé.

    N'hésite pas à nous rejoindre sur DISCORD ou dans le FLOOD et à voter sur les TOPSITES pour que d'autres rôlistes viennent nous rejoindre.

    Nous espérons que ta plume s'évadera longtemps sur les terres de Langzyliah et que tu trouveras ton bonheur parmi nous





    © Scylla
    So, what if I'm addicted ?:
     
    Raptor Jéselih:
     
    Mer 8 Mar - 23:53
    Revenir en haut Aller en bas
    Page 1 sur 1

    Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
    Langzyliah :: Partie HRP :: Fiches de personnage :: Validées-
    Sauter vers: