Douce nuit d'hiver - Iliana Vorganzig - Vampire

 :: Partie HRP :: Fiches de personnage :: Validées Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Norphis - Sitien - I
Parchemins : 35

Iliana
Vorganzig
Identité
  • Surnom :Lili
  • Âge : 220ans
  • Sexe : Femme
  • Race : Norphis
  • Occupation : Chasseuse nocturne ça passe ?
  • Lieu d'habitation : Les souterrains interdits
Statistiques

  • Force

  • ■ Force physique : 4
    ■ Endurance : 4

  • Dextérité

  • ■ Vivacité : 4
    ■ Habileté : 4

  • Intelligence

  • ■ Fermeté psychique : 4
    ■ Adaptation : 4

  • Prestige

  • ■ Apparence : 5
    ■ Contact social : 4

  • Ensorcellement

  • ■ Affinité magique : 4
    ■ Puissance/Résistance : 4

    Biens
    Ensorcellements

    - Narcose de l'âme

    - Thaumaturgie des macchabées

    - Regard de biche

    - Chant envoûtant

    - Réveil des damnés

    Inventaire

    - Monnaie -

    - Pièces de bronze : 125
    - Pièces d'argent : 91
    - Pièces d'or : 10

    - Objets achetés avec l'argent reçu au début de l'aventure -

    Robe noble (2PO)

    - Pièces de bronze : 125
    - Pièces d'argent : 71
    - Pièces d'or : 8

    - Objets achetés par la suite -

    Cape à capuche de bonne qualité en laine (20 pièces d'argent)

    Gains


    - Un masque augmentant légèrement le Prestige
    -

    Rose Magique:
     
    - Un collier qui poussera la Nature à agir de façon mineure dans votre intérêt
    - Un bracelet vous permettant de comprendre le langage des animaux

    Physique

    Iliana est une vampire que l'on peut qualifier de belle femme. Elle fait 1m75 pour une soixantaine de kilos. Elle rentre donc dans les normes, c'est à dire ni trop mince ni en surpoids. Juste de quoi plaire pour ne pas être rejetée par la gente masculine.

    Si on s'intéresse à sa tête, Iliana a le visage plutôt triangulaire, avec de grands yeux rouges rubis, un petit nez et de fines lèvres.
    Comme toutes les femmes ayant physiquement son âge, Iliana aime se sentir belle, mais sans exagérer. Elle aime porter du rouge à lèvre avec un peu d’ombre à paupière ainsi que du parfum. Elle prend également soins de sa longue chevelure sombre aux reflets cuivrés. Lorsqu’elle est « de sortie », elle laisse ses cheveux détachés, mais lorsqu’il y a un évènement important chez les vampires, elle se les coiffe en un chignon  frisé élégant. Ce qui fait qu’à force, le bas de ses cheveux ondulent légèrement.

    Côté mode, Iliana reste dans le style victorien. C'est-à-dire des robes amples satinées avec des corsets de cuirs marquant bien la taille. Bien sûr, comme toute femme issue de la noblesse, Iliana aime porter des bijoux tels que des ras de cou, des boucles d’oreille et autres pierres précieuses. Dans tout les cas, elle porte toujours le médaillon représentant deux portraits, celui de ses ancêtres. Héritage familial. Pour les couleurs, Iliana reste dans le sombre afin de se dissimiler aisément dans l’ombre. Ses couleurs favorites sont le rouge et le noir.

    Évidement, étant une vampire, elle en possède les caractéristiques, c'est-à-dire peau blanche très pâle et canines acérées rétractables.

    Psychologie

    Iliana est une séductrice dans l’âme. Elle aime séduire les autres afin d’obtenir ce qu’elle veut et, en général, elle y parvient sans trop de mal. Mais gare à celui qui lui résiste. Au début elle va continuer à faire des avances, mais si la personne ne cède pas, elle va faire mine de s’en foutre royalement. Elle va donc disparaître aux yeux de la personne pendant un moment. Le jour ou la malheureuse victime s’y attendra le moins, elle reviendra et lui fera subir des dommages psychologiques en révélant sa vraie nature de vampire. C'est-à-dire qu’elle va le vider de son sang jusqu’au porte de la mort. Iliana obtient toujours ce qu’elle veut, peu importe les moyens.

    Mais Iliana n’est pas sotte, elle connaît les règles de son clan et tient à les respecter. Elle ne transformera jamais un humain en vampire sur un coup de tête et la séduction pour elle n’est qu’une ruse pour arriver à ses fins. Elle n’a jamais été jusqu’à coucher avec une autre créature car elle le sait, son futur époux sera un vampire choisi par ses parents et approuvé par le chef de race.

    On ne va pas dire que cela la dérange ni qu’elle aime ça. On dira plutôt qu’elle accepte cette condition car sa famille faisant parti de la noblesse vampirique, on l’a toujours éduquée ainsi. Iliana est donc une femme bien éduquée aux yeux du clan des vampires. Son but est d’attirer le regard des vampires supérieurs et de gravir les échelons dans la société des vampires, comme ses parents.

    Bien sûr, en tant que vampire, Iliana a déjà tuée pour apaiser sa soif, mais jamais en utilisant la violence. Iliana préfère utiliser la ruse pour ne pas se salir les mains. Iliana repère donc une proie et va l’attirer à elle dans un endroit reculé puis va délicatement lui aspirer son liquide vital. Elle lui pansera ensuite ses blessures et lui fera oublier ce moment. La victime se réveillera amnésique, au milieu des rues. Une dame doit toujours être délicate et présentable aux yeux de la société. Telles sont les valeurs de la noblesse.

    Histoire

    « - Mademoiselle...vous êtes sublime.
    - Voyons John, au point ou nous en sommes, appelez moi Iliana.
    - Bien Mademoiselle Iliana. »

    Le couple se baladait non loin des souterrains interdits. John, un humain dont le style vestimentaire reflétait son entrée nouvelle dans la noblesse, était blanc et des sueurs froides perlaient sur son front. Il s’empressa de les éponger grâce à son mouchoir en tissu. Cela n’échappa pas à sa dulcinée :

    « - Mon cher, qu’il y a-t-il ?
    - C’est que…et bien…vos choix de lieux de rendez-vous sont assez…étranges.
    - Plaît-il ?
    - Loin de moi vous offenser, mais vous ne devez point ignorer que nous sommes sur le territoire des vampires ?
    - Je ne l’ignore pas, mais vous savez que nous sommes en sécurité loin des entrées des souterrains.
    - Oh Iliana, votre présence et votre intelligence me redonne du courage. J’affronterais n’importe quel de ses démons pour protéger votre beauté. »

    Iliana sourit et le couple reprit son chemin. Après quelques minutes, ils s’arrêtèrent de nouveau. Iliana plongea son regard dans celui de John, tout les deux se rapprochèrent lentement, jusqu’à partir dans un long baiser amoureux. Iliana alors glissa ses lèvres sur le côté, d’abord sur la joue puis descendit dans le cou. John, bien qu’émoustillé, lui décolla les lèvres de cette zone sensible :

    «  - Iliana très chère, nous ne pouvons pas tant que nous ne sommes pas mariés. Il est encore tôt.
    - Pardonnez-moi John, c’est que le danger m’excite et il m’arrive de perdre mes moyens.
    - Ne vous en voulez pas ma douce. Dans peu de temps j’irais demander votre main à votre père et nous pourrons découvrir le plaisir charnel.
    - Oh John…
    - Iliana… »

    Les amoureux reprirent leur baiser. Iliana refit le cou du baiser dans le cou mais en rassurant John cette fois :

    « - Si je ne fais que vous faire plaisir sans allez plus loin cela ira.
    - Oui Iliana, cela ira. »

    Iliana continua alors cet acte si délicieux. John se laissa faire, le plaisir montant en lui. Ils se serrèrent dans les bras l’un de l’autre au point de ne plus pouvoir se séparer. Lorsque l’excitation fut à son paroxysme, un craquement se fit entendre et John se raidit affichant une expression de douleur. Du sang s’écoula de son ou où Iliana avait planté ses crocs. Elle aspira ce liquide chaud et délicieux. John, trop crispé, ne pu se débattre ni crier à l’aide.

    Iliana se nourrit jusqu’à ce que John s’évanouisse d’anémie et de peur. Iliana lui vola son mouchoir pour s’essuyer la bouche. Un couple de vampire sortit de l’ombre, l’homme s’adressa à elle en premier :

    « - Félicitation Iliana.
    - Le chef sera fière de toi mon enfant, ajouta la vampire.
    - Merci père, merci mère, répondit Iliana en leur tirant la révérence.
    - Eldir ! soigne les plaies de cette infâme créature et dépose là à l’entrée de l’île. »

    Un troisième vampire, musclé aux cheveux cuivrés et haut de 2m, sortit de l’ombre et ramassa le corps de la victime avant de partir en direction de l’est. La mère d’Iliana invita le reste de la famille à la suivre : « Allons conter tes exploits au chef de clan ».

    La famille s’engouffra donc dans les souterrains jusqu’à arriver dans une gigantesque salle où des centaines de vampire y étaient. La famille s’avança vers une personne plantée stoïquement à côté d’un trône vide. Le père d’Iliana fit la moue en voyant cet espace à nouveau vide. La mère Vorganzig s’adressa au conseiller :

    «  - Nous venons rapporter les exploits de notre enfant à notre seigneur.
    - Faites. »

    La mère d’Iliana raconta alors comment, avec ruse et séduction, Iliana avait chassé sa proie afin d’assouvir sa soif. C’était sa cinquième victoire ce moi-ci. Après que le conseiller ait fini de tout noter, il permit à la famille de disposer. La mère d’Iliana s’avança vers sa fille, déçue :
    «  - Il va falloir encore attendre un peu ma chérie.
    - Encore…
    - Ne t’en fait pas, tes efforts paieront.
    - Je l’espère, mère. »

    Iliana disposa de ses parents et regarnit ses « appartements ». Elle s’allongea sur sa couche et perdit sont regard dans le plafond, se laissant glisser dans un état de transe.

    Trois ans, trois ans qu’elle attendait de monter dans la hiérarchie des vampires. Elle n’était encore que sitiennes, ses parents étaient lamias. Si ça continuait, son petit frère Artilion allait la dépasser.

    Iliana était un vampire pur, comme ses panrents et ancètres. Si elle avait des frères et sœurs « mordus », elle ne les considérait pas comme tel. Oh elles les respectaient, mais gardait une distance avec eux car elle les considérait comme des créations artificielles. Elle aussi plus tard aura un mordu sous sa coupe, cela peut être utile pour les missions à distance.
    Iliana était donc né vampire. Ses parents, très attachés à la noblesse, l’ont toujours éduquée dans cet esprit. Bonnes manières, respect des lois, politique….n’ayant connu que ça elle ne s’en ai jamais plaints.

    Dès qu’elle fut en âge, on lui apprit à chasser. La violence n’étant visiblement pas son fort, elle apprit à ruser en utilisant ses charmes. Mignonne enfant, il ne fut pas étonnant qu’elle devienne séduisante à l’âge adulte. Ses parents comptaient la marier dès qu’elle aurait monté au rang d’Inde. Et ils étaient tous pressés, même Iliana.

    L’attente devenant de plus en plus insupportable, Iliana réfléchi à un plan pour accélérer son ascension. Elle savait que les vampires se faisant remarqué par leur audace s’attiraient toujours les foudres du chef. Mais les autres, très pointilleux sur les règles, étaient peu distingués des autres. Il fallait donc qu’elle se fasse remarquer pour une bonne raison.

    Elle observa sa chambre avec sa coiffeuse, sa bibliothèque, son bureau où une carte des terres connues des vampires était épinglée…Mais oui ! La carte ! Iliana se leva de son lit et observa la carte. Peu de vampires étaient allés plus loin que les souterrains. Si elle partait en voyage afin de prouver son courage tout en respectant les lois vampiriques elle attirerait la curiosité du chef. Et si à son retour, elle rapporte exploit et connaissance, il la féliciterait.

    Mais qui croira sa bonne parole ? N’allait dont pas l’accuser de trahison ? Elle était encore jeune et peu reconnue des autres malgré la popularité de ses parents. Il lui fallait un compagnon de voyage qui approuverait sa bonne foi.

    « Minou ! »

    Personne n’allait contredire un félandre. Elle prit sa carte et parti donc en direction des l’antre des brumes chercher son acolyte et lui exposer son plan.

    Acolyte

  • Nom: Hartos
  • Prénom : Nariat
  • Surnom : Minou
  • Âge : 120
  • Sexe : Mâle
  • Race : Félandre
  • Occupation : /
  • Lieu d'habitation : L'Antre des Brumes


  • Ensorcellements

    - Maîtrise du feu



    Physique


    Nariat a le physique d'un chat domestique adulte. Son pelage est noir avec des reflets dorés. Ses yeux sont de couleur or. Lorsqu'il utilise son pouvoir, le pelage de Nariat ainsi que ses yeux s'illuminent et brille de mille feux.



    Psychologie


    Nariat est un chat râleur, ronchon, bougon...Il n'aime pas qu'on le dérange pendant qu'il chasse ou qu'il dort. Comme ce sont ses deux activités principales, autant dire qu'on le dérange sans arrêt. Ce caractère est un masque pour cacher sa faiblesse: Nariat est un piètre chasseur. Il a horreur qu'on le taquine à ce sujet. Mais au fond, Nariat est un bon félins, protecteur envers ceux qu'il aime et ceux dans le besoin. Il est juste trop fier pour l'avouer.



    Histoire


    Nariat est né dans les ruines de l’antre des brumes. Comme tout félin, il a dépendu de sa mère jusqu’à être totalement sevré. Mais Nariat est né avec un handicap : il n’a vraiment pas le compas dans l’œil. Cela fait de lui un piètre chasseur : attaque trop tôt, trop tard, trop loin….cela l’agace tellement qu’il préfère utiliser sa magie pour tuer. Mais bien souvent, sa viande est trop grillée. Il abandonne laissant son ventre vide.

    Un jour qu’il chassait, il fit une rencontre peu commune. Il bondit sur sa proie (un mulot) qui s’enfuit, comme d’habitude. Il se releva en grommelant. Soudain, il entendit une voix : « Oh le mignon petit chat ! ». Nariat releva la tête et vit une petite rouquine de moins de 10 ans, sapée comme une poupée de porcelaine, qui courrait vers lui pour l’attraper. « Minou ! » dit-elle en lui faisant un énorme câlin.

    Nariat se dégagea et se tourna vers cette petite malpolie en feulant et en exposant ses flammes. La petite poussa un cri, et se cacha derrière sa mère qui les avait rejoins. La femme le toisa du regard avant de lui ordonner : « File sale félandre ! Ne t’approche pas de mon enfant ! ». Nariat allait riposter, mais son regard se posa sur la petite fille. Elle était terrifiée. Son inoffensivité faisait qu’elle ne valait pas la peine d’être blessée. Nariat s’enfui donc dans les ruines et se cacha. Il surveilla la famille s’en aller. La mère sermonna son enfant sur son inconscience. Nariat sourit et reparti à ses occupations.

    Le lendemain, Nariat eu la surprise de trouver un mulot déjà tué au même endroit que la veille. Il cru à un piège. Il renifla la nourriture, mais elle paraissait tout à fait normale. Par crainte du poison, il n’osa pas la toucher. Mais la faim prenant le dessus, il fini par la manger. Il eu peur tout le reste le la nuit, mais rien ne se passa. Il ne tomba pas malade.

    La nuit suivante rebelote, avec encore plus de nourriture. Cette fois, il ne rechigna pas. Et ce fut comme ça pendant plusieurs nuits. Il se demanda qui pouvait bien lui vouloir autant de compassion. Il décida donc, la nuit suivante, d’arriver plus tôt. Il vit une petite silhouette arriver. Elle sortit d’une sacoche en bandoulière quelques mulots qu’elle disposa au sol. Nariat la reconnu immédiatement : « Encore toi ! ». La petite rouquine de la veille poussa un petit cri avant de reculer en pleurnichant : « Ne me fait pas de mal ! ».
    Nariat souffla et s’avança vers elle avant de s’asseoir juste en face comme pour lui demander ce qu'elle faisait là.

    «Je…je pensais… je pensais que tu devais avoir faim, répondit elle toute gênée. »

    Nariat leva les yeux au ciel puis se leva et parti. La petite fille pris la direction des souterrains interdit. Nariat la regarda s’éloigner, seule. Pris de conscience, il l’a rejoignit :

    « - Qu’est-ce que tu fais ? Tu me raccompagne ? Demanda-t-elle.

    Nariat grogna d'approbation

    «- Ah…merci…c’est gentil. »

    Arrivés aux souterrains, Nariat s’arrêta devant l’entrée :

    «  - C’est ici. Merci, petit chat. Au revoir. »

    Nariat retourna chez lui. Iliana ne revint plus. Nariat du reprendre la chasse. Sa maladresse était telle qu’il regretta Iliana par moment. Après plusieurs nuits sans manger, il ne pu se retenir, il pris la direction des souterrains. Il patienta ici, se cachant à la moindre présence, jusqu’à ce qu’il vit Iliana sortir avec ses parents. Il l’interpella en poussant de petits miaulements. La petite fille se retourna, Nariat lui fit signe de sa présence. Elle s’avança donc vers lui sans que ses parents ne la remarque :

    « Minou? Que fais-tu ici ?»

    Nariat baissa les oreilles et quémanda, lui faisant comprendre qu'il avait faim.

    Iliana eu un sourire en coin et répondit :

    « T’aurais-je apprivoisé ? »

    Nariat miaula d'impatience. Iliana sortit un morceau de viande de sa sacoche et le donna à Nariat qui le dévora. Les parents d’Iliana se rendirent compte de son absence et l’appelèrent :

    « Je dois y aller. »

    Iliana rejoignit ses parents, feignant penser avoir trouver un objet précieux.

    Nariat et Iliana se revirent régulièrement. Il l’a vit grandir et devenir une belle femme. Elle lui racontait sa vie de vampire et lui apportait de quoi manger de temps en temps. En échange, il lui apprenait tout ce qu’il savait sur sa race. Une amitié particulière s’installa entre eux, à la fois proches tout en gardant une certaine distance.
    Une nuit où il faisait une sieste, Nariat fut tiré du sommeil :

    «  - Minou ?
    - Mmmh…
    - Minou.
    - Grr humpf….
    - Minou ! »

    Nariat ouvrit peinement les yeux et vit Iliana penché au dessus de lui. elle lui raconta ses difficultés à monter dans la hiérarchie et son projet de voyage.

    « Trois ans que j'attends de grimper dans la hierachie et toujours rien. Il faut que j'attire l'attention du chef, d’où mon projet de voyage. »

    Iliana sortit sa carte.

    « - Tu vois ça ? C’est le territoire des vampires. En dehors on ne connaît pas. Je voudrais apporter la connaissance d’autres contrées à mon peuple. Il me faut un témoin qui approuvera ma parole. »

    Iliana affichait un grand sourire. Nariat feula de désapprobation. Iliana lui dit alors:

    « Et qui va te donner à manger ?»

    Devant cette réalité, Nariat fini par céder :

    «  - Bon, il nous faut un bateau. Allons voir s'il y en a un en vente. Au pire, j'en piquerais un à mon dîner.»

    Nos deux héros se dirigèrent vers la boutique des vampires. Leur aventure commença à ce moment là.



    Autre
    • Pseudo courant : Je ne vais pas le dire sinon il va me reconnaître immédiatement
    • Comment avez-vous découvert le forum : Un ami très insistant
    • Fréquence de présence : 3 fois par semaine minimum
    • Des remarques ou un petit mot à dire : On commence quand ?
    • Code règlement Validé ♡

    Ven 10 Fév - 18:44
    Revenir en haut Aller en bas
    Invité
    avatar
    Invité
    Invité
    Bienvenuuuuuuuuue
    Invité
    Ven 10 Fév - 19:00
    Revenir en haut Aller en bas
    Invité
    avatar
    Invité
    Invité
    Bienvenue !

    Bon courage pour la rédaction de ta fiche ! :)
    Invité
    Ven 10 Fév - 19:47
    Revenir en haut Aller en bas
    avatar
    Voir le profil de l'utilisateur
    Norphis - Sitien - I
    Parchemins : 35
    Merci beaucoup. Ma fiche est terminée. En attente du passage du staff.
    Sam 11 Fév - 14:46
    Revenir en haut Aller en bas
    avatar
    Voir le profil de l'utilisateur
    Ashryn - Laethlion - III
    Parchemins : 1440



    Félicitations
    Tu es validé(e)

    Vampire


    Note personnelle sur la fiche :
    ///

    Bienvenue encore une fois à toi. Ta fiche de présentation a été acceptée par le Staff et tu peux donc à présent RP avec les autres membres. Nous te conseillons de copier le lien de ta FICHE dans l'encadré de ton profil ainsi que de remplir les champs PC (points de caractéristiques) et MONNAIE. Préciser ta PRESENCE ainsi que déclarer ton AVATAR est également fortement recommandé.

    N'hésite pas à nous rejoindre sur DISCORD ou dans le FLOOD et à voter sur les TOPSITES pour que d'autres rôlistes viennent nous rejoindre.

    Nous espérons que ta plume s'évadera longtemps sur les terres de Langzyliah et que tu trouveras ton bonheur parmi nous





    © Scylla
    So, what if I'm addicted ?:
     
    Raptor Jéselih:
     
    Sam 11 Fév - 16:41
    Revenir en haut Aller en bas
    Page 1 sur 1

    Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
    Langzyliah :: Partie HRP :: Fiches de personnage :: Validées-
    Sauter vers: